Auteur Sujet: Détection de canton, comment faire ? Et puis la signalisation aussi.  (Lu 993 fois)

papat

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 116
    • Voir le profil
  • Prénom: Thierry
Bonjour,

Tout est dans le titre ! Dans le cadre de la conception (et réalisation) de mon premier réseau (voie K digital, j'en parle ici), je me pose évidemment plein de questions.
Certaines d'entre elles sont relatives au cantonnement.

1) J'ai connaissance de deux systèmes de détection :

 1.1) Le rail M. 2299 (ou ses copains) qui détecte le frotteur.
      Défauts :
     * Très moche.
     * Détecte tous les frotteurs, donc pas uniquement ceux des locos.

 1.2) La coupure d'une ligne de rail sur une certaine longueur. Solution qui me turlupine un peu car, si j'ai bien compris l'idée, on se prive de l'alimentation électrique sur toute la longueur de ce rail. C'est dommage d'avoir 3 "rails" permettant un contact optimal et de se priver volontairement de l'un d'entre eux ! (c'est l'électricien qui parle ...  ;D )

Bref, la solution la plus efficace pour le cantonnement me semble bien être la 1.2) , mais j'ignore si il en existe d'autres (ou si mon impression est erronée) ... en digital d'autres systèmes de détection sont théoriquement possibles, mais en existe-t-il pour le "3 rails" ?

2) Et la question suivante, qui suit logiquement : où placer les signaux ?
Voici l'idée générale que je me fais de la chose, sachant que :
* Chaque canton est représenté dans une couleur différente.
* J'ai essayé de ne placer qu'un minimum de signaux, inutile de surcharger le réseau.
* Sur la partie "visible":
      -> Côté droit, les cantons bleu et rose sont à circulation unique (gare à double voie). Donc, pas de signaux à contre-voie.
      -> Côté gauche cette fois, les cantons bleu clair et marron sont une gare terminale. Dans ce cas, il y aura forcément une circulation dans les deux sens.
      -> Un des signaux est entouré de rouge. Il devrait être inversé, car à contre-voie, mais je ne dispose pas du graphisme adéquat.
* Dans les gares cachées, les signaux sont plus virtuels que réels. Peut-être de simples Leds, je verrai si cela s'avère nécessaire ou pas.


Niveau" visible" :


Et gares cachées : (le sens de circulation que j'ai choisi est noté par la flèche rouge)


Pouvez-vous m'indiquer quelles sont mes erreurs ? Je ne doute pas qu'il y en ait ...
Merci !
« Modifié: 26 novembre 2016, 12:44:41 pm par papat »

dgrr57

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3.116
  • Tassignothécaire . . .
    • Voir le profil
    • Grenier Ferroviaire
  • Prénom: Patrick
Re : Détection de canton, comment faire ? Et puis la signalisation aussi.
« Réponse #1 le: 26 novembre 2016, 12:50:18 pm »


Tu remplaces CS par le nom de ta centrale.

Et si, effectivement, ton rail est tronçonné en morceaux isolés, la partie S88 assure aussi un retour de masse (sans ça, pas de détection  ;) )

Et les wagons perdus sont aussi détectés. Pas besoin de résistance, de loupiote,... à condition d'utiliser les essieux Märklin (ou autres non isolés)

patlecq

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 612
    • Voir le profil
  • Prénom: patrick
Re : Détection de canton, comment faire ? Et puis la signalisation aussi.
« Réponse #2 le: 26 novembre 2016, 14:26:53 pm »
Bonjour,

Le signal entouré d'un cercle rouge ne doit pas être inversé.
Il ne s'agit pas d'un signal de contre-voie puisqu'il donne accès à une voie unique.
S'il est implanté à droite, il faut ajouter sur le mât un disque bleu avec une flèche blanche indiquant la voie placée à sa gauche.
« Modifié: 26 novembre 2016, 14:30:04 pm par patlecq »
 

papat

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 116
    • Voir le profil
  • Prénom: Thierry
Re : Détection de canton, comment faire ? Et puis la signalisation aussi.
« Réponse #3 le: 26 novembre 2016, 23:19:44 pm »
Merci pour ces infos les amis !  :)

Cela m'aide beaucoup et me permet d'apprendre, c'est chouette !

Pour la centrale, je ne dispose pour l'instant que d'une ancienne 6021. Ça fonctionne bien, sauf qu'on n'a pas accès à beaucoup de fonctionnalités présentes dans les décodeurs récents. Je passerai à un truc plus moderne lorsque mon réseau sera dans un état d'avancement suffisant ! Pour l'instant je n'en suis qu'à la menuiserie.

Quant aux signaux, j'essaie de me documenter mais ce n'est pas facile pour moi qui n'y connaissait rien. Je patauge un peu là dedans  :D Heureusement que l'on peut recevoir une aide de ceux qui savent !

Au plaisir  ;)
« Modifié: 26 novembre 2016, 23:27:07 pm par papat »

papat

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 116
    • Voir le profil
  • Prénom: Thierry
Re : Détection de canton, comment faire ? Et puis la signalisation aussi.
« Réponse #4 le: 17 juin 2018, 22:17:55 pm »
Bonjour tout le monde,

Je reviens sur ce post car j'ai encore des interrogations sur le sujet du cantonnement.

Je ne devrais pas tarder à entamer la pose de rails. Mais voilà, plus je me documente et moins je comprends ...  ??? Il semble y avoir plusieurs solutions possibles et j'aimerais autant choisir la bonne  ;D (la bonne étant celle qui convient à mon réseau).


Sachant que je suis en digital (précisions ci-après) et en fonction de la réponse de dgrr57 que je reprends ici :


Pour la rétrosignalisation, un signal pour l'ensemble du canton (comme ci-dessus) est-ce OK ou bien faut-il fractionner chaque canton en deux, voire en trois sections ?
Ce que je me demande avec ce type de schéma, c'est comment le système fait pour arrêter le train exactement à la fin du canton. A moins de connaître précisément la vitesse du train et la longueur du canton, ce que le logiciel sait peut-être.

Pour l'alimentation, dans ce schéma il n'y a pas de coupure. J'imagine que c'est donc la centrale qui gère.
Mais j'ai aussi vu sur le net d'autres possibilités, avec des tronçons réalimentés. Ce serait pour l'analogique évidemment, mais aussi pour le digital en utilisant des modules de freinage.

J'avoue que je m'y perds un peu, et je préfère réaliser mes sections de rails au montage, et surtout aux endroits appropriés, plutôt que de me dire "crotte alors" quand tout sera en place et que je me serai trompé ! Surtout pour d'éventuelles sections de l'alimentation.

Détails techniques :
En plus de débuter, je me lance dans l'aventure Arduino  ;D Je dois être un peu dingue je crois. Mais c'est surtout le prix d'une CS  :o qui m'effraie beaucoup.
Bon, j'ai quand même testé et ça fonctionne plutôt bien. Ma centrale ne m'a pas coûté plus de 75 ou 80 euros en fait, ce qui m'arrange bien. Ce montant comprend l'Arduino et sa carte de communication ainsi que le boîtier 60113.
Le reste, c'est un laptop de récup et la "centrale" proprement dite c'est le logiciel Desktop Station développé par Yaasan. Voir https://desktopstation.net/index.html pour les détails.


Merci pour votre aide !

papat

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 116
    • Voir le profil
  • Prénom: Thierry
Re : Détection de canton, comment faire ? Et puis la signalisation aussi.
« Réponse #5 le: 23 juin 2018, 10:40:22 am »
Ma question reste sans réponse ...  :'(

dgrr57

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3.116
  • Tassignothécaire . . .
    • Voir le profil
    • Grenier Ferroviaire
  • Prénom: Patrick
Re : Détection de canton, comment faire ? Et puis la signalisation aussi.
« Réponse #6 le: 23 juin 2018, 11:32:50 am »
Le S88 n'est là que pour donner des informations sur la position des trains. Il ne FAIT rien d'autre.

Pas besoin de couper l'alimentation. Le logiciel (si tu te sers d'un logiciel) sait tout (grâce au S88) et gère tout comme un grand. Mais il faut un logiciel. Certains logiciels se content d'une zone de détection par canton, mais la plupart en préconisent minimum 2.

Sans logiciel (ou sans centrale gérant aussi la circulation des trains), le S88 ne sert à rien.

Olivier77

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 129
    • Voir le profil
  • Prénom: Olivier
Re : Détection de canton, comment faire ? Et puis la signalisation aussi.
« Réponse #7 le: 23 juin 2018, 12:19:10 pm »
Bonjour Thierry,

J'utilise le logiciel "Koploper".
Fonctionne très bien.
Super performant, gratuit, mais en flamand !!!
Bien à toi,

Olivier 77
 

greg5518

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 770
    • Voir le profil
  • Prénom: gr?goire
Re : Détection de canton, comment faire ? Et puis la signalisation aussi.
« Réponse #8 le: 24 juin 2018, 22:00:48 pm »
Si tu veux un logiciel gratuit en plusieurs langues, je suis entrain d'essayer Locrail (lecture du mode d'emploi). Pour moi, le meilleur est Train controller (le plus performant et convivial, intuitif c'est autre chose), mais il faut y mettre le prix. Et comme tout logiciel, j'ai dû potasser 3 mois (3x par semaine) pour arriver à ce que je voulais.
grégoire Fontaine
passionné de la ligne 42 Liège Luxembourg
ALAF

papat

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 116
    • Voir le profil
  • Prénom: Thierry
Re : Détection de canton, comment faire ? Et puis la signalisation aussi.
« Réponse #9 le: 25 juin 2018, 12:16:47 pm »
Merci pour vos réponses  :)

Un logiciel, j'en ai déjà un. Il est lié au "petit monde" d'Arduino. Le mot "petit" n'étant ici qu'un néologisme !
J'avais d'ailleurs écrit ceci :
Citer
Le reste, c'est un laptop de récup et la "centrale" proprement dite c'est le logiciel Desktop Station développé par Yaasan. Voir https://desktopstation.net/index.html pour les détails.

Voici quelques captures d'écran de la "centrale" Desktop Station (sur PC Windows) :

Émulation d'une station 6021 : (sympa et un peu rétro  :) )


Poste de pilotage standard :


TCO :


Gestion multi-locos :


Et il y en a d'autres, naturellement (configuration, scripts, etc).

Ce software est totalement gratuit, libre et de format ouvert (comprenez : vous disposez du code et vous pouvez l'améliorer ... mais pour ça faut être plus qualifié que moi  ;D ).
Il dispose du bus S88 (ou S88-N c'est pareil) en entrée via l'Arduino et peut évidemment piloter des accessoires via le courant de traction.
Il n'est sans doute pas au niveau de performance d'une CS3 (je n'ai jamais utilisé d'autre centrale donc tout cela est au conditionnel) mais il est apparemment loin d'être ridicule.
Pas mal de pages web sont en japonais. Mais Google Translate est bluffant ! La traduction est quelque fois bien rigolote mais on comprend quand même de quoi ils causent.
Intéressant aussi au niveau de l'Arduino : on peut facilement utiliser un Arduino Uno ou Nano comme module S88 à 8 ou 16 entrées. Coût d'un Uno sur eBay: 4 ou 5 euros, qui dit mieux ?
Encore mieux, il y a aussi moyen de bifurquer le S88 vers un CAN Bus de façon à s'affranchir des contraintes de longueurs de câbles, et aussi de l'adressage série automatique ; deux des inconvénients majeurs du S88.
Bref, je trouve ça vachement chouette !

Bon, à présent si j'ai bien compris je dois encore me documenter pour comprendre comment cette station gère les cantons ... et je saurai si il convient de les "saucissonner" ou pas.

Si quelqu'un a des infos sur Desktop Station je suis preneur. Et je continuerai à décrire les étapes suivantes du projet au fur et à mesure de son avancement.
J'espère que tout va bien se passer ...  :)

A plus !