Auteur Sujet: Problèmes contact ILS (reed)  (Lu 1166 fois)

patlecq

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 614
    • Voir le profil
  • Prénom: patrick
Problèmes contact ILS (reed)
« le: 08 avril 2018, 22:20:10 pm »
Bonsoir,

J'ai quelques Interrupteurs à Lames Souples installés sur mon réseau qui restent enclenchés après le passage de certaines locos (rémanence magnétique ?)

Tous les ILS sont pourtant identiques ainsi que tous les aimants sous les locos.

Ce ne sont pas toujours les mêmes ILS qui restent enclenchés et pas toujours avec les même locos.

Bref, un problème très aléatoire.

Et si j'installe un aimant moins fort, je rate parfois l'enclenchement de l'ILS.

Un membre du forum ayant déjà eu ce genre de problème pourrait-il expliquer comment il l'a résolu ?

Merci.

« Modifié: 09 avril 2018, 08:12:25 am par patlecq »
 

zamateur

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3.590
    • Voir le profil
    • http://www.z-amateur.net
  • Prénom: Connu par les admins
Re : Problèmes contact ILS (reed)
« Réponse #1 le: 09 avril 2018, 08:40:47 am »
Ayant des ILS mais qui ne m'ont jamais fait ça, je suis avec intérêt au cas où.
Zébu ou Zamateur, c\'est au choix.

Amateur de Z avant tout et directeur technique des Saroulmapoul.
Fournisseur de couques et de flamiches

ph444

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 205
    • Voir le profil
  • Prénom: Claude
Re : Problèmes contact ILS (reed)
« Réponse #2 le: 09 avril 2018, 14:24:52 pm »
Durant ma carrière, j'ai utilisé de nombreux ILS. Après quelques temps, ils se mettaient tous à foirer dans les machines de mes clients.
Progressivement, à mesure des modifications et améliorations, on les remplaçait par les transistors à effet Hall.

Lorsqu'ils sont fort sollicités, les ILS attrapent de la rémanence. C'est certain, et plus encore avec des aimants puissants. Une solution qui marche dans 60% des cas est de les démagnétiser (prendre un solénoïde avec un axe suffisamment long et l'alimenter en alternatif. Passer le bout de l'axe sur l'ILS à plusieurs reprises. )

Les 40 autres %= remplacement. Attention que ces ILS ne supportent pas de courants très élevés et encore moins de charge selfiques. Ne pas les utiliser directement pour changer un aiguillage par exemple, c'est ce qu'il faut pour qu'il se retrouve dans les 40% restants. Il faut passer par un transistor ou un circuit intégré haddock pour ne pas griller les contacts.
« Modifié: 10 avril 2018, 09:37:34 am par ph444 »
______
Claude

Membre actif à l'AMTF (www.train1900.lu )

serow

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2.063
    • Voir le profil
    • http://www.train-tram.be
  • Prénom: Eric
Re : Problèmes contact ILS (reed)
« Réponse #3 le: 09 avril 2018, 15:41:47 pm »
En effet, le capteur a effet Hall est bien plus fiable car il n'y a pas d'action mécanique.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Capteur_%C3%A0_effet_Hall

retraité84

  • Newbie
  • *
  • Messages: 17
    • Voir le profil
  • Prénom: Christian
Re : Problèmes contact ILS (reed)
« Réponse #4 le: 11 avril 2018, 14:51:21 pm »
Bonjour à tous,
si quelqu'un a un petit schéma de montage à effet hall, je suis intéressé pour remplacer les ILS, merci à l'équipe 

BG10000

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 237
    • Voir le profil
    • http://bg1000.piwigo.com/
  • Prénom: Bernard Geerinck
Visiter ma Galerie

lucas

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 99
    • Voir le profil
    • Les hobbys de lucas
  • Prénom: Jacques
Re : Problèmes contact ILS (reed)
« Réponse #6 le: 13 avril 2018, 19:31:25 pm »
Bonjour tout le monde,

J'utilise encore et toujours les ILS, mais protégés en série par une résistance de 47 Ohm.
L'ILS charge un condensateur de 100µF.
Quand l'ILS s'ouvre, le condensateur se décharge par l'utilisateur (relais ou aiguillage dans mon cas).
L'alimentation du système de détection est en 14V continu.

Du vieux fleischmann, rien que ça, du moment que ça roule en faisant beaucoup de bruit!
Chez moi, les "Union Pacific" croisent les TEE Helvetia, les Diesels de la SNCB etc, dans un décors de Forêt Noire!

patlecq

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 614
    • Voir le profil
  • Prénom: patrick
Re : Re : Problèmes contact ILS (reed)
« Réponse #7 le: 13 avril 2018, 21:52:09 pm »
Bonjour tout le monde,

J'utilise encore et toujours les ILS, mais protégés en série par une résistance de 47 Ohm.
L'ILS charge un condensateur de 100µF.
Quand l'ILS s'ouvre, le condensateur se décharge par l'utilisateur (relais ou aiguillage dans mon cas).
L'alimentation du système de détection est en 14V continu.



Bonsoir et merci,

J'avais également pensé à insérer une résistance en série dans mon circuit constitué d'un module relais et d'un condo de 1000µF.

Mais je ne vois pas le rapport entre la limitation du courant et la rémanence magnétique après le passage de l'aimant.

Je vais faire le test sur les ILS les plus sensibles.

Je vous ferai part des résultats.
 

BG10000

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 237
    • Voir le profil
    • http://bg1000.piwigo.com/
  • Prénom: Bernard Geerinck
Re : Problèmes contact ILS (reed)
« Réponse #8 le: 13 avril 2018, 23:56:42 pm »
Bonjour

Cela revient à alimenter un relais avec une résistance en série de 47 Ohm ....
Et limite le courant à 250 mA si du 12V, cela ne doit que procurer une faible temporisation.
Il y a des modules prêt à enficher http://wiki.seeedstudio.com/Grove-Hall_Sensor/
A mettre dans une carte d'interface connecté à un arduino, de plus il y a moyen de connecter des autres interfaces relais, senseurs... Cela devrait être intéressant (pas essayé)
https://www.gotronic.fr/cat-systeme-grove-1361.htm

BG

Visiter ma Galerie

patlecq

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 614
    • Voir le profil
  • Prénom: patrick
Re : Problèmes contact ILS (reed)
« Réponse #9 le: 14 avril 2018, 07:47:10 am »
Bonjour,

En lisant les articles sur les composants à effet hall, cités dans le post précédent, je me posais la question de savoir si la position et donc la polarité Nord / Sud de l'aimant qui équipe la loco avait une influence sur le bon fonctionnement d'un ILS ?

Merci pour vos réponses.
« Modifié: 14 avril 2018, 12:00:51 pm par patlecq »
 

retraité84

  • Newbie
  • *
  • Messages: 17
    • Voir le profil
  • Prénom: Christian
Re : Problèmes contact ILS (reed)
« Réponse #10 le: 14 avril 2018, 20:38:31 pm »
merci à tous pour les réponses, je vais essayer le montage avec la résistance et le condensateur car je travaille avec un TCO manuel (je préfère piloter les trains moi même ) ;  ayant travaillé comme dépanneur en électronique pendant 42 ans, je fabrique mes alimentations ainsi que toutes les commandes des aiguillages. ( tous cela avec de la récup. sur du matériel de casse.)

ph444

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 205
    • Voir le profil
  • Prénom: Claude
Re : Re : Problèmes contact ILS (reed)
« Réponse #11 le: 14 avril 2018, 23:29:42 pm »
Bonjour,

En lisant les articles sur les composants à effet hall, cités dans le post précédent, je me posais la question de savoir si la position et donc la polarité Nord / Sud de l'aimant qui équipe la loco avait une influence sur le bon fonctionnement d'un ILS ?

Merci pour vos réponses.

Dans ton utilisation, cela n'a aucune importance.
______
Claude

Membre actif à l'AMTF (www.train1900.lu )

lucas

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 99
    • Voir le profil
    • Les hobbys de lucas
  • Prénom: Jacques
Re : Re : Re : Problèmes contact ILS (reed)
« Réponse #12 le: 15 avril 2018, 10:50:32 am »

Bonsoir et merci,

J'avais également pensé à insérer une résistance en série dans mon circuit constitué d'un module relais et d'un condo de 1000µF.

Mais je ne vois pas le rapport entre la limitation du courant et la rémanence magnétique après le passage de l'aimant.

Je vais faire le test sur les ILS les plus sensibles.

Je vous ferai part des résultats.



Bonjour,
si en premier lieu j'ai placé un condensateur en parallèle sur le relais, c'est que l'impulsion (double, puisqu'il y a deux variations de champs magnétique) était parfois insuffisante pour placer le relais en "auto-entretien". Je travaillais avec des relais de téléphones, récupérés lors du passage au digital dans certaines centrales téléphoniques.
Mais un condensateur non chargé est pendant un temps très court un court-circuit, ce qui détruit l'ILS assez rapidement.
Alors, la résistance placée en série limite l'intensité de charge du condensateur. Le condensateur se décharge via la commande du relais.
J'avais un pulse de 1/2 seconde environ, qui ne dépendait plus de la vitesse du train.
Maintenant, je ne sais plus si j'utilisais des 100 ou des 1000 µF, ou encore des 470µF.

Ne m'obligez pas à fouiller mon grenier; mon épouse a rajouté des couches géologiques de vêtement (de la marque bien connue "On ne sait jamais") sur mes boîtes.
Du vieux fleischmann, rien que ça, du moment que ça roule en faisant beaucoup de bruit!
Chez moi, les "Union Pacific" croisent les TEE Helvetia, les Diesels de la SNCB etc, dans un décors de Forêt Noire!

patlecq

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 614
    • Voir le profil
  • Prénom: patrick
Re : Problèmes contact ILS (reed)
« Réponse #13 le: 01 mai 2018, 09:52:41 am »
Bonjour,

J'ai inséré une résistance de 33 Ohms (2W) dans le circuit d'alimentation des ILS de façon à limiter le courant de charge des condensateurs (150 mA).

J'ai également remplacé les quelques ILS qui restaient souvent fermés après passage des aimants.
Ceci était peut-être dû à la déformation des lames de l'ILS suite à des courants excessifs qui les auraient traversées (lu dans une revue technique).

Depuis lors, je n'ai plus eu de problème malgré des dizaines de passage de trains.

Pourvu que cela dure !

Merci pour vos réponses.
 

lucas

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 99
    • Voir le profil
    • Les hobbys de lucas
  • Prénom: Jacques
Re : Problèmes contact ILS (reed)
« Réponse #14 le: 01 mai 2018, 10:17:05 am »
Bonjour,
Ph444 avait donné une réponse qui me paraît valable.

Citation de: Ph444
Lorsqu'ils sont fort sollicités, les ILS attrapent de la rémanence. C'est certain, et plus encore avec des aimants puissants. Une solution qui marche dans 60% des cas est de les démagnétiser (prendre un solénoïde avec un axe suffisamment long et l'alimenter en alternatif. Passer le bout de l'axe sur l'ILS à plusieurs reprises. )

Les 40 autres %= remplacement. Attention que ces ILS ne supportent pas de courants très élevés et encore moins de charge selfiques. Ne pas les utiliser directement pour changer un aiguillage par exemple, c'est ce qu'il faut pour qu'il se retrouve dans les 40% restants. Il faut passer par un transistor ou un circuit intégré haddock pour ne pas griller les contacts.

Remarquez que Fleischmann utilise des ILS de 2 cm de long, que je ne trouve plus dans le commerce depuis longtemps. Ils supportaient 0.5 Amp, ce qui est beaucoup, mais ils alimentaient des relais à rupture de fin de course.
Du vieux fleischmann, rien que ça, du moment que ça roule en faisant beaucoup de bruit!
Chez moi, les "Union Pacific" croisent les TEE Helvetia, les Diesels de la SNCB etc, dans un décors de Forêt Noire!