Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - André S

Pages: [1] 2 3 ... 95
1
Je vends / Re : Re : Van Biervliet 45.232 et 45.233
« le: 18 juillet 2020, 15:17:40 pm »
Changement du prix
OK, Peter. Ca m'intéresse.

2
Impatient de lire la suite.
Je suis curieux.. Ton dispositif d'extraction de roue c'est un modèle maison ?
Michel

Bonjour,

Content de te revoir sur ce forum. Comme Zamateur, je ne me rappelle plus son origine. En tout cas, il me rend des services appréciables.

André

Je suppose qu'il s'agit de celui-ci.

Perso, j'utilise son petit frère.

C'est ça ! Ca vient de chez Fohrmann. J'ai le petit frère également. Rien de tel que d'avoir de bons outils.

3
Impatient de lire la suite.
Je suis curieux.. Ton dispositif d'extraction de roue c'est un modèle maison ?
Michel

Bonjour,

Content de te revoir sur ce forum. Comme Zamateur, je ne me rappelle plus son origine. En tout cas, il me rend des services appréciables.

André

4
Bonsoir

Ma petite participation pour les tombereaux Kleinmodellbhan, voir la rubrique modèles belge/atelier BONA pages 13,14 et15.

Claude

Bonjour,
J'ai été relire tes propos relatifs à tes déboires avec ce fichu zamac. C'était pire que chez moi. Cette remise en mémoire me sera utile pour la remise en état de mes wagons KMB. Merci de me l'avoir rappelé.

André

5
Trucs et astuces / Rénovation & équipement de wagons & locos
« le: 29 avril 2020, 21:23:47 pm »

Encore un petit reportage. Je suis en verve ces temps-ci, peut-être est-ce dû au confinement ? A propos, j’ai de quoi combler mon temps en tant que modéliste ferroviaire et je plains ceux qui habitent en appartement et n’ont aucun hobby !

Dans la foulée de reprise du modélisme et outre la construction d’une nouvelle gare souterraine, j’ai eu envie de ressortir du matériel roulant qui sommeillait dans mon grenier depuis fort longtemps. J’ai commencé par des locomotives à vapeur qui n’étaient pas encore équipées d’un décodeur. C’est parfois ardu d’équiper numériquement des locomotives anciennes vu le manque de place. J’y arrive cependant non sans quelques jurons.



Quelques-unes parmi les dernières machines à vapeur digitalisées BR 43 et 44 de la DB en attente de patine. J’adore ces bêtes de traction.


Comme d’habitude pour éviter la lassitude, je change de chantier ou reprend un chantier abandonné provisoirement. C’est donc depuis peu au tour des wagons que j’en suis arrivé. Je me les procurais le plus souvent sur des brocantes. Il y a de tout, même du matériel esquinté vendu pour 4-5 euros que je n’hésite pas à remettre en état. Comme je ne procédais pas à un inventaire, des surprises m’attendaient forcément. Cette fois-ci, j’ai sélectionné quelques boîtes poussiéreuses. Surprise ! J’ai retrouvé toute une série de wagons tombereaux de diverses marques mais tous de facture identique.
 


Ayant regroupé tous ceux qui traînaient dans mon grenier, j’en ai compté 40 ! Je ne me savais pas si riche et ça va me faire de belles rames avec toutes sortes de chargement. C’est étonnant de constater la ressemblance des caisses de ces tombereaux. Même les vieux wagons Jouef ou Lima font bonne impression quand on les compare au matériel Roco, Fleischmann ou encore Lilliput. Les dimensions sont exactes et la gravure est bonne. Bien sûr, les essieux de tous les Jouef doivent être changés et mis en conformité avec les normes NEM. Dans tous les cas, je réduis les boudins en hauteur pour les ramener à 1,1 mm au maximum. En bas à droite, ce sont 6 wagons terminés Jouef hormis la patine et le chargement. J’ai commencé par ce fabricant car ses wagons sont les plus emmerdants. Ce sera plus facile avec les autres marques.

 


Je dispose évidemment d’une floppée d’essieux dont une boîte pleine de Lima de récupération héritée du regretté André Witmeur qui proposait à la vente des wagons Lima transformés et dont les essieux étaient systématiquement remplacés. La distance entre pointes est un poil plus courte que celle des Jouef mais les boudins (mentonnets pour les puristes) du genre coupe-pizzas doivent être revus et corrigés.

 

Ma vieille machine de fabrication maison m’est bien utile pour rectifier les boudins de roue. En bas, prêt pour la transformation,  un wagon jouef d’origine avec ses essieux sous-écartés et aux énormes boudins et, en outre, ses énormes attelages que je remplace évidemment par des Kadee.

 

Le wagon Jouef a été amputé de ses éléments indésirables et pourvu de cales d’épaisseur pour attelages. Il est accompagné de 2 attelages Kadee à assembler. L’ancien propriétaire avait heureusement remplacé le train de roues par des essieux corrects. En voilà encore un qui sera bientôt terminé.





Les wagons sont lestés à l’aide feuilles de plomb découpées pour obtenir environ 85 grammes. Un chargement camouflera opportunément ce lest.



Voilà l’apparence du dessous de 2 wagons Jouef dûment transformés : 4 essieux rectifiés et 2 attelages Kadee. En outre, un des deux wagons a été pourvu de vis à la place des deux tétons cassés. Vu la vieillesse du plastique, celui-ci devient cassant, ce qui nécessite de la délicatesse lors des manipulations.



Encore un détail qui a son importance. Les wagons fabriqués par la firme KleinModellbahn ont un gros défaut : leur zamac attrape la peste (comme d’ailleurs chez d’autres firmes) ce qui entraîne la déformation de la pièce coulée dans ce matériau. Ici, c’est le plancher en zamac (conférant un lest) qui s’est déformé sur 5 des 9 wagons que je possède. Je compte remédier à cela en refabriquant de nouveaux planchers.


Il y aura encore d'autres photos de matériel rénové/transformé/amélioré.

6
Nos réseaux / Re : L'industrie sidérurgique liégeoise
« le: 29 avril 2020, 20:45:42 pm »
Très beau et plein d'ambiance. Bravo à ce bon modéliste.

7
Nos réseaux / Re : L'avancement de mon réseau - Suite n° 9
« le: 11 mars 2020, 21:18:41 pm »
Bonsoir à tous.

Me revoilà à vous présenter une nouvelle étape de l'avancement de mon réseau.
Au cours de l'année passée, alors que je manquais de motivation, j'ai pris conscience de la nécessité de tailler drastiquement dans mes projets relatifs à ce dernier compte tenu que je ne suis pas éternel. Les projets, c’est bien mais il faut les réaliser et ça prend du temps et du temps, hélas, j’avoue qu’il m’est compté.  Cette situation me démotivait mais le moral va mieux maintenant et j’ai retrouvé quelque peu mon entrain.
Outre l’allègement de mon cahier des charges, j'ai remplacé certains aspects par d'autres, notamment la création de deux gares cachées. C’est que, ayant passé pas mal de temps à inventorier ma « richesse » en matériel roulant, j’ai réalisé que si je voulais voir tout ça sur le réseau, il me fallait des gares cachées. Après moult réflexions, j’ai trouvé la place pour 2 gares de 10 voies chacune.
 

Sur mon réseau, la longue voie double nommée « ligne 10 », longue de 174 m, se termine à chacune de ses deux extrémités par une boucle de retournement. Sur la droite de cette photo, on peut voir les deux extrémités de la L10 menant aux boucles. J’ai décidé de loger les deux gares souterraines (GS) le long du mur aboutissant à celles-ci. Sur le niveau inférieur de hauteur 80 cm que l’on voit ici, il s’agit de la sortie de la GS n°2. Presque tous les aiguillages sont des aiguillages de récupération que j’ai réparés ou des appareils de fabrication maison. Cela allège sensiblement le porte-monnaie, je dois dire.
NB : on roule à droite sur cette partie du réseau et il existe déjà une GS1 à 9 voies construite lors du début du réseau.



La GS 2 est la plus basse et située à environ 80 cm du sol. La seconde (GS 3) le sera à environ 1,10 m. Le tout sera chapeauté en partie visible par la future gare mixte SNCB/SNCV à environ 1,40 m du sol. C’est également un nouveau projet (raisonnable cette fois-ci) et, à cet effet, je prépare déjà du matériel vicinal SNCV. Via des ouvertures latérales, ces deux gares seront relativement accessibles à partir du couloir.



Outre les 2 voies donnant accès et sortie à chacune des boucles, le garage de chaque GS comprendra 10 voies d’une longueur minimale de 3 mètres utiles. Je parie que je serai malgré tout à court de place pour y loger tout le matos que j'ai accumulé en 40 ans.



Voici le long pan de mur (long. 7,40 m) initialement prévu pour y loger un charbonnage et une gare notamment ; ces projets ont été abandonnés et remplacés par une petite gare secondaire sur voie normale unique et une grande gare vicinale. Va falloir que je vide le brol qui encombre cet endroit ! En largeur, l’espace disponible est de 70 cm. A noter les deux boucles de retournement situées au fond.


 


Quelques-uns auront remarqué qu’un certain nombre d’aiguillages comportent un gros moteur. Ce genre d’engins date de l’époque où je faisais mes premières armes dans le domaine de la motorisation des aiguillages et j’avais commandé aux Etats-Unis et en Suisse ce qui se faisait de mieux à l’époque. Jusqu’à 5 inverseurs étaient disponibles et ils étaient très puissants et aussi très gourmands en énergie. Ils ont l’avantage de rendre les lames d’aiguillage élastiques. Ils ont dormi pendant des années dans un tiroir et il m’est venu à l’idée qu’ils pourraient reprendre du service dans ma nouvelle gare souterraine. J’en possède une vingtaine et pourvu que je puisse les commander à l’aide d’une décharge capacitive mais aussi via des décodeurs de commutation Lenz LS100 et LS150 qui sont assez puissants, ils font encore du bon boulot.



Le futur TCO est déjà dessiné et je n’attends plus que les pochettes de plastification pour en faire des dessus de TCO à l’épreuve des griffes et autres saletés. Ensuite viendra le câblage définitif. Peut-être que je fabriquerai une matrice à diodes mais il y a un itinéraire qui exigerait d’actionner 8 moteurs à la fois dans le pire des cas. C’est peut-être un peu beaucoup ! Je verrai bien !

A bientôt pour un autre reportage.

8
Nos réseaux / Re : Re : Re : Péliméon, réseau Ho - Hom
« le: 11 mars 2020, 20:05:15 pm »
Désolé, mais il a parlé d'un fond de Liège !
 :)

faut pas pousser l'bouchon qu'il a dit le Monsieur euh pardon le volatile   ;)

et puis à Lîdje c'est dangereux


Liège place de la Constitution en 1927 (Musée de la police)

Ah oui, au carrefour de l'hôpital de Bavière ! La voie vicinale se dirigeait vers Barchon, Dalhem, Warsage. Et le tram 4 des TULE faisait le tour de Liège.
Vieux souvenirs de ma jeunesse dont j'ai passé la majeure partie à parcourir à pied toutes les voies possibles sans parler du grand chemin de fer SNCB.
.

9
Nos réseaux / Re : L'avancement de mon réseau - Suite n° 10
« le: 05 novembre 2018, 17:25:26 pm »
Je réutilise PB car s'étant aperçu qu'ils avaient fait fausse route en imposant une cotisation abusive, les responsables ont retrouvé la raison et ont proposé une cotisation ultra réduite de moins de 2 dollars par mois. J'ai accepté et apparemment, ça marche.

Compte tenu que je suis de moins en moins jeune, pas vous ?  :D , je connais quelques ennuis d'ordre physique locomoteur (dont je m'occupe évidemment !) qui m'ont préoccupé et fait abandonner partiellement les travaux sur mon réseau. Mais bon, le virus du modélisme est tenace et je vous présente un aperçu de mes derniers travaux.




Comme vous le savez (si vous suivez mes publications), la L21 à voie unique d'une longueur de plus de 50 m démarre à la grande gare principale et parcourt une grande distance en souterrain avant de déboucher de nouveau en partie visible. J'ai raccourci cette partie cachée et l'ai décorée en la transformant en petite gare transitoire entraînant par là la création de 3 cantons supplémentaires.




Cette autre vue montre mieux que cette portion de la L21 suit le bord du réseau sur toute sa longueur. J'ai dégagé cet espace en rognant quelque peu sur l'espace dévolu à la cokerie située sur le plateau supérieur.




Vue plus récente avec les bâtiments définitifs.



La végétation du talus rocheux est terminée  et confère un cachet plus réaliste à la scène.



Cette vue plus générale montre l'entreprise raccordée. Celle-ci est un atelier de réparation de matériel ferroviaire industriel.



On voit ici la voie en impasse (avec le wagon trémie) qui descend de la gare de Coksdorf pour donner accès par rebroussement à la cokerie située un peu plus bas que cette dernière.



Quelques petits accessoires commencent à garnir l'atelier de réparation.



Encore une vue de l'ensemble pour conclure.


Il reste évidemment des tas de petites choses à faire pour parfaire l'ensemble mais je suis déjà content du travail réalisé jusqu'ici et ça me stimule pour la suite des travaux sur le réseau.

10
H0 2-rails DCC / Re : Re : iPhone et DCC ...
« le: 05 février 2018, 21:36:25 pm »
bonjour André,

Pour utiliser les 2 systèmes (JMRI (via Sprog ?) et Lenz) simultanément, comment fais-tu ?

tu as ton interface Lenz connectée sur un port USB du PC qui est pilotée par TC. Comment connectes-tu JMRI au réseau ? Car 2 programmes ne peuvent utiliser le même port USB.

Salut Grégoire,
Outre la connexion interface au PC via la connexion USB, il existe également sur l'interface LAN-USB Lenz une autre liaison via le port Ethernet. Celle-ci connecte l'interface à une routeur une fois JMRI chargé dans le PC.


Comme dit précédemment sur ce fil, il faut se connecter au serveur JMRI qui possède sa propre adresse Internet.
J'ai remis grâce à Serving les photos PhotoBucket qui avaient disparu et que j'avais publiées en septembre 2012. Je te conseille d'aller revoir ce que j'avais raconté à l'époque et ça devrait répondre à ta question.

Bonne chance.

11
H0 2-rails DCC / Re : iPhone et DCC ...
« le: 29 janvier 2018, 18:35:18 pm »
Bonjour Grégoire,

Oui, on peut faire tourner JMRI et Train Controller simultanément et je pratique cela couramment. C'est très ludique.

12
Décors / Suggestion de décoration d'une tranchée ferroviaire
« le: 28 janvier 2018, 19:21:39 pm »
Étant donné que j'ai repris mes travaux sur mon réseau après une longue période d'hibernation, je me suis dit qu'il serait peut-être bon que je montre quelques images.


Il s'agit d'une voie unique souterraine que j'ai voulu récemment rendre visible. Pour ce faire, j'ai découpé le bord de l'assiette supérieure destinée à recevoir une cokerie me disant qu'il resterait suffisamment de place pour celle-ci.



Une fois les panneaux latéraux redécoupés et reposés pour s'ajuster au nouveau décor, j'ai commencé par installer un portail de tunnel et des éléments de mur de soutènement en béton confectionnés en plâtre au moyen de ma panoplie de moules proposés par diverses firmes (Werkstatt Spörle, Woodland Scenics ou Noch, Modellbauversand Jutta Joachim, ....). 



La décoration est ici relativement avancée car la voie est peinte, les éléments de mur mis en place, peints et patinés, le ballast et les bas-côtés réalisés et les talus en enduit fibreux (pâte de papier + plâtre + colle)  mis en forme et prépeints. Une végétation sommaire est en cours de pose, histoire de juger le résultat. La finition est pour plus tard.



Le travail se poursuit en reprenant la série d'opérations citées précédemment. Ici, l'on voit bien les bouts de panneau en MDF servant de support aux plaques de plâtre.



C'est loin d'être fini car la gare de Celle fait bien 3 m de longueur. L'assiette élargie permettra l'implantation de quelques bâtiments desservis par le rail.


J'espère que ces quelques vues redonneront du courage à ceux qui, comme moi, ont délaissé quelque peu leur réseau pour cause de baisse de moral (l'hiver et autres misères de l'existence sans doute !).

13
Modèles Belges / Re : Re : Transformation d'une BR 93 en type 97 SNCB
« le: 23 janvier 2018, 12:51:56 pm »
Je me suis fortement inspiré du TMM. N° 42 de Novembre 2005 (Tuto de Matti Thomaes)et de photos trouvées sur la toile.
Il est dommage, hélas, que les photos d'André Saenen ne sont plus visibles
(Photos Bucket ?http://forum.trainminiaturemagazine.be/index.phptopic,4149.msg38368.html#msg38368)
car au vu de son blog, cela aurait apporté un plus. Je l'ai rencontré au détour d'une allée du Ramma de 2017 et nous avons bavardé de train durant une dizaine de minutes. Cela a été très agréable (Pour moi du moins)

Jean-luc.

Comme suggéré pas RD25, je donne suite au fil ci-dessus.

Cette rencontre dont je me souviens bien m'a été très agréable aussi, Jean-Luc.

Voici une photo de la type 97 tirée de mes archives. C'est peut-être celle que tu as vue. J'ai effectué moi-même toutes les transformations il y a de ça plus de 30 années alors que ma vision des petits détails était encore parfaite.
Si vous regardez bien, vous verrez que j'ai aussi affiné fortement les boudins de roue.



Bon courage à tous ceux qui se lanceront dans cette transformation.

14
Oh ! J'ai reçu la nouvelle comme un coup de poing à l'estomac !

Je suis très triste. Bon voyage dans l'au-delà, l'ami.

15
Nos réseaux / Re : L'avancement de mon réseau - Suite n° 9
« le: 05 janvier 2018, 00:17:53 am »
Me revoici.

Après l'épisode de déception due à la suppression de mes photos (et il y en a un paquet !) sur ce site ainsi que sur d'autres, cela en conséquence de la voracité de Photobucket, l'hébergeur de photos bien connu, qui nous réclame maintenant un paquet de sous pour maintenir notre droit à la "Third Party", c'est-à-dire la possibilité de publier sur la majorité des forums, je republie quelques clichés de mon réseau à l'aide de "Serving" afin de remettre en mémoire quelques travaux récents. J'ai en effet renoncé à récupérer les photos sur Photobucket afin de les republier en bonne et due place via un autre hébergeur. C'est beaucoup trop de boulot !





Sur le site de la bouteillerie "Gloup", le bâtiment principal ainsi que d'autres moins importants ont été mis en place définitive. D'autres travaux aux alentours ont également été effectués notamment la réalisation d'un méandre de la rivière "La Gueule" bordée d'un grand mur de soutènement de la ligne industrielle 21.
Comme d'habitude dans ce genre de réalisation, il reste un tas de petits travaux pour terminer la décoration.




Sur la L 21, un caboteur au crochet de quelques wagons de matériaux divers s'approche de la gare de Coksdorf.



La voie de la L 21 traverse un tunnel de faible longueur.






La ligne 10 dont une bonne partie du parcours (pas loin de 180 m en tout pour le moment) s'effectue en niche visible plutôt qu'en partie cachée est en cours de pose de végétation et d'éclairage.


Malgré un emploi du temps peu chargé en travaux de modélisme ferroviaire pour cause de baisse d'intérêt momentané, mon réseau a malgré cela un peu évolué.
Je vous présenterai quelques photos plus tard.

Pages: [1] 2 3 ... 95