Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - SebR4

Pages: [1] 2 3 ... 11
1
Rails et aiguillages / Aiguillage triple
« le: 07 août 2012, 23:57:18 pm »
Bonjour,

Petite remontée du sujet pour non pas un, mais bien deux beaux aiguillages triples encore en service en 2012 [:)]
Je les ai photographiés ce jour à Merelbeke.





Seb

2
Train réel / Les viaducs ferroviaires
« le: 02 juillet 2012, 23:00:47 pm »
Bonjour,

J'ajoute dans mon texte ci-dessous quelques photos trouvées sur Internet [:)]

Citation :
Initialment entrer par SebR4
Bonjour Arnaud,

Précontrainte et post-contrainte, le but est identique et très bien décrit par toi ci-dessus. La différence, c'est la mise en traction des câbles en acier (torons) avant ou après le coulage du béton [:)]

Précontrainte:
1/ Mise en tension des torons. Pour cela, il faut accrocher les torons à un bâti (action-réaction, pour mettre quelque chose en tension, il faut le tenir avec autre chose en compression).
2/ Coulage du béton
3/ Transfert de la compression du bâti au béton: les torons sont détachés (coupés) du bâti, le béton est donc mis en compression puisqu'il est adhérent aux torons. Ce qu'il faut bien comprendre, c'est qu'on joue sur l'élasticité de l'acier pour maintenir une compression permanente (comme un élastique sur lequel on a tiré et qui veut reprendre sa taille initiale).
Vu la nécessité d'avoir un bâti pouvant reprendre de fortes charges, la précontrainte est généralement utilisée en usine et rarement sur chantier. La méthode implique aussi que le tracé des câbles est rectiligne. On fabrique ainsi notamment les hourdis.

Photo d'une usine de fabrication de hourdis, poteaux électriques... (notez le morceau de bâti en orange):

Source: http://www.prebat.sn/spip.php?article2

Post-contrainte:
1/ Avant coulage du béton, placement de gaines (tuyaux) dans le coffrage, selon un trajet précis qui peut ne pas être rectiligne et qui est conçu pour donner un maximum de compression là où c'est nécessaire (en gros, plus le câble est éloigné de la mi-hauteur de la poutre, plus il y aura de compression). On peut ainsi obtenir des trajets paraboliques,...

Exemple de tracé typique pour une poutre sur plusieurs appuis

Source: http://megaprefab.com/products/25

2/ Coulage du béton
3/ Insertion des torons dans les gaines et mise en tension des torons. Le principe d'action-réaction n'est plus ici respecté via usage d'un bâti, mais en prenant appui directement sur les bouts de notre poutre (pont,...) en béton qui est donc mise en compression.

Mise en post-tension (par Freyssinet, leader dans le domaine):

Source: http://www.freyssinet.fr/internetff.nsf/html/precontrainte_fr.html?Opendocument&Domaine=OA&Metier=Précontrainte
 
4/ Remplissage des vides présents dans la gaine pour éviter la corrosion des torons, avec une matière qui rend le toron +- adhérent ou non à la poutre en béton. Si cette matière s'enlève facilement (j'ai oublié, mais je pense à une sorte de cire), on peut même revenir dans 40 ans et remplacer le toron pour rénover le pont [:)]
Cette technique est très utilisée sur chantier. Il existe une variante intéressante avec les ponts en caisson: les câbles de post-contrainte ne passent plus dans le béton mais à l'intérieur du caisson. C'est finalement une sorte de pont haubané (viaduc de Millau) dont les câbles sont cachés à l'intérieur du pont!

Câbles dans un tablier de pont constitué de caissons:

Source: http://www.algor.com/news_pub/cust_app/jmimch/jmimch.asp

Viaduc (haubané) de Millau:

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Viaduc_de_Millau

Les nouveaux tabliers du pont sur le canal à Anderlecht sont d'ailleurs un exemple que je n'avais encore jamais vu: les torons sont dans le tablier, mais ils ressortent pour s'accrocher à de petits mâts qui viendront au-dessus des piles du pont. C'est donc un mélange de pont post-contraint et de pont haubané!

Un autre exemple trouvé sur le site de Freyssinet:

Source: http://www.freyssinet.fr/internetff.nsf/html/structures_cablees_fr.html?Opendocument&Domaine=OA&Metier=Structures câblées

Je veux bien essayer de trouver quelques photos et schémas pour clarifier tout ça... [:)]

Notons enfin que le terme "précontrainte" est souvent utilisé de manière générique tant pour "précontrainte" que "post-contrainte".
Correction suite à ma recherche d'images: "précontrainte (= avant application des charges) par post-tension (= après coulage du béton)" semble plus approprié pour parler de "post-contrainte".

Seb




Citation :
Initialment entrer par arnaud v
Sinon seb merci pour cette large réponse je prendrai le temps de la lire à l'aise: mais tu bosses dans le domaine ?



J'ai terminé mes études d'Ingénieur Civil des Constructions l'an passé et je bosse dans le domaine ferroviaire depuis septembre 2011. [:I][:)]
Je trouve donc géniale l'idée que tu as eue d'ouvrir ces sujets sur les viaducs et passerelles ferroviaires. [:p]

Seb

3
Emissions TV / Film ferroviaire tourné par des étudiants
« le: 01 juillet 2012, 20:12:25 pm »
Citation :
Initialment entrer par on3mr

Citation :
Initialment entrer par SebR4

Début 2010, un étudiant estonien en cinéma et ses collègues belges ont pris contact avec mon club de modélisme ferroviaire (RMC 783, Bruxelles) car ils souhaitaient tourner un petit film racontant la journée d'un amateur de trains. Le résultat de leur travail est désormais visible sur Youtube, avec des vues prises dans plusieurs gares bruxelloises, au MTUB, dans les locaux du RMC 783 (station Saint-Guidon) et chez un de ses membres (réseau visible dans le film).

Non conseillé aux puristes de la langue anglaise et aux compteurs de rivets [:D]. Personnellement j'aime beaucoup l'ambiance "relaxante" du film de ces étudiants cinéastes [:)]

http://www.youtube.com/watch?v=XcDvGU8U1Jo


Seb



Il est situé ou ce club ?



Bonjour,

comme indiqué, ce club se trouve à Saint-Guidon, Anderlecht. Et pour être plus précis, au niveau -2 de la station de métro du même nom [:)]

La plupart des prises de vues de la vidéo ont toutefois été réalisées sur le réseau privé d'un membre du club. Le réseau de Saint-Guidon est nettement moins avancé et peut être découvert ici: https://picasaweb.google.com/107060032712336640565/LeRMC783SaintGuidon#


Seb

4
Train réel / Les viaducs ferroviaires
« le: 24 juin 2012, 11:11:19 am »
Citation :
Initialment entrer par arnaud v

Citation :
Initialment entrer par SebR4


Ces travaux sont l'occasion de comparer les techniques anciennes et nouvelles: pont en voûte hier, pont à tablier en "U" avec post-contrainte aujourd'hui, mais tous deux en béton.

La HLE 18 est en pousse et circule donc à contrevoie. Je suppose que l'autre voie est hors service pour la découpe et l'enlèvement des rembardes en béton (d'où la grue).

Seb




Hello Seb,

Chouette photo, instructive..

Post contrainte ???

Précontraint je me souviens(barre mise en traction avant coulage du béton pour maintenir celui-ci en compression permanente même aux fibres inférieures retendues par la charge des convois)... mais post contrainte? Tu nous éclaircis?

A bientôt
Arnaud



Bonjour Arnaud,

Précontrainte et post-contrainte, le but est identique et très bien décrit par toi ci-dessus. La différence, c'est la mise en traction des câbles en acier (torons) avant ou après le coulage du béton [:)]

Précontrainte:
1/ Mise en tension des torons. Pour cela, il faut accrocher les torons à un bâti (action-réaction, pour mettre quelque chose en tension, il faut le tenir avec autre chose en compression).
2/ Coulage du béton
3/ Transfert de la compression du bâti au béton: les torons sont détachés (coupés) du bâti, le béton est donc mis en compression puisqu'il est adhérent aux torons. Ce qu'il faut bien comprendre, c'est qu'on joue sur l'élasticité de l'acier pour maintenir une compression permanente (comme un élastique sur lequel on a tiré et qui veut reprendre sa taille initiale).
Vu la nécessité d'avoir un bâti pouvant reprendre de fortes charges, la précontrainte est généralement utilisée en usine et rarement sur chantier. La méthode implique aussi que le tracé des câbles est rectiligne. On fabrique ainsi notamment les hourdis.

Post-contrainte:
1/ Avant coulage du béton, placement de gaines (tuyaux) dans le coffrage, selon un trajet précis qui peut ne pas être rectiligne et qui est conçu pour donner un maximum de compression là où c'est nécessaire (en gros, plus le câble est éloigné de la mi-hauteur de la poutre, plus il y aura de compression). On peut ainsi obtenir des trajets paraboliques,...
2/ Coulage du béton
3/ Insertion des torons dans les gaines et mise en tension des torons. Le principe d'action-réaction n'est plus ici respecté via usage d'un bâti, mais en prenant appui directement sur les bouts de notre poutre (pont,...) en béton qui est donc mise en compression.
4/ Remplissage des vides présents dans la gaine pour éviter la corrosion des torons, avec une matière qui rend le toron +- adhérent ou non à la poutre en béton. Si cette matière s'enlève facilement (j'ai oublié, mais je pense à une sorte de cire), on peut même revenir dans 40 ans et remplacer le toron pour rénover le pont [:)]
Cette technique est très utilisée sur chantier. Il existe une variante intéressante avec les ponts en caisson: les câbles de post-contrainte ne passent plus dans le béton mais à l'intérieur du caisson. C'est finalement une sorte de pont haubané (viaduc de Millau) dont les câbles sont cachés à l'intérieur du pont!

Les nouveaux tabliers du pont sur le canal à Anderlecht sont d'ailleurs un exemple que je n'avais encore jamais vu: les torons sont dans le tablier, mais ils ressortent pour s'accrocher à de petits mâts qui viendront au-dessus des piles du pont. C'est donc un mélange de pont post-contraint et de pont haubané!

Je veux bien essayer de trouver quelques photos et schémas pour clarifier tout ça... [:)]

Notons enfin que le terme "précontrainte" est souvent utilisé de manière générique tant pour "précontrainte" que "post-contrainte".

Seb

5
Décors / Passerelles en réalité et en modélisme
« le: 24 juin 2012, 00:40:04 am »
A nouveau un sujet très intéressant, que je ne peux alimenter avec des photos du passé, mais bien avec des photos actuelles [:)]

Voici donc une passerelle pour cycliste, encore et toujours sur la L50A (à proximité du viaduc de la Pede):




Seb

6
Train réel / Les viaducs ferroviaires
« le: 24 juin 2012, 00:35:03 am »
Photo prise ce samedi sur la L50A à Anderlecht. Ce pont sur le canal deviendra très bientôt lui aussi un pont à 4 voies: les deux tabliers supplémentaires sont presque prêts (fabriqués sur des terrains juste à côté)



Ces travaux sont l'occasion de comparer les techniques anciennes et nouvelles: pont en voûte hier, pont à tablier en "U" avec post-contrainte aujourd'hui, mais tous deux en béton.

La HLE 18 est en pousse et circule donc à contrevoie. Je suppose que l'autre voie est hors service pour la découpe et l'enlèvement des rembardes en béton (d'où la grue).

Seb

7
Modèles Belges / M6 de LSM
« le: 19 juin 2012, 02:43:16 am »
Bonjour,

J'ai moi aussi une petite vidéo de ces nouvelles voitures M6: http://www.youtube.com/watch?v=qn0uXQpBIpk&feature=g-upl [:)][:)]

Je trouve que ces voitures sont une grande réussite, et je souhaite féliciter L.S. Models! J'apprécie particulièrement les petits détails et astuces tels que:
- les soufflets à ressorts
- les boitiers NEM à double position (permettant d'enfoncer les attelages plus ou moins loin, en fonction des courbes de votre réseau)
- les afficheurs de destination qui sont rétro-éclairés sur toutes les voitures! (même si j'avoue que je n'ai pas encore eu le temps de placer les destinations, donc je n'ai pas encore vraiment vu le résultat)

Honnêtement, ça ne me dérange pas de devoir attendre longtemps, quand c'est pour un résultat pareil [:p]

Bon allez, j'arrête ma pub (non rémunérée [:o)] ). Et je finirai même sur une petite critique: dommage qu'il n'y ait pas d'encoche dans la boite pour les attelages... Je me demande pourquoi tant de fabricants oublient ce détail! [}:)]

Seb

8
Train réel / Les viaducs ferroviaires
« le: 17 juin 2012, 23:23:09 pm »
Bonjour,

Très chouette sujet! [:)][:)]

Ma petite contribution: des photos récentes du viaduc de la Pede sur la 50A, dont la transformation (4 voies au lieu de 2) avance bien [:)]








Seb

9
Train réel / Clip sur You Tube
« le: 21 février 2012, 00:02:50 am »
Pour compléter la liste, un décor de trains miniatures pour "Dans le quartier de la gare" d'Eté 67: http://www.youtube.com/watch?v=3OuRT4D__PA&feature=results_video&playnext=1&list=PLB49D404F8F93DCA1


Seb

10
Nos réseaux / idee de reseau
« le: 23 janvier 2012, 00:38:04 am »
Bonjour,

J'étais motivé ce samedi pour réfléchir à l'une ou l'autre idée au sujet du futur réseau de Tim. De fil en aiguille, je suis arrivé à une résultat qui fera probablement crier au scandale les "puristes SNCB Epoque III" (je n'ai rien contre, au contraire! [:D]). J'ai donc hésité à présenter mon travail ici mais je le fais finalement. Je suis en effet convaincu qu'il en faut "pour tout le monde". Que ceux que ça intéresse n'hésite pas à commenter et à continuer à donner des idées à Tim, et j'espère que les plus sceptiques verront au moins ceci comme un petit hommage à tous les réseaux des catalogues allemands des années 50' et 60' présentés récemment sur ce forum. [:)]

Allons-y par étape:

1) L'espace disponible

A choisir, je préfère un réseau suffisamment haut (1,15m par exemple) car les flancs et les roues des trains sont à mon goût plus jolis que leur toiture [:D]. Cela permet aussi de passer plus aisément en-dessous du réseau. J'éviterais donc de placer le réseau devant les fenêtres, et opterais pour une implantation de ce style (j'ai sans doute vu un peu petit pour l'espace près du radiateur...):



2) Le tracé de base

J'ai une préférence pour les réseaux où l'on sait laisser un train rouler pendant que l'on manoeuvre avec un deuxième. Ceci explique ma volonté d'avoir de la double voie (deux boucles indépendantes). Il restait à trouver une façon originale de les disposer, afin d'avoir une longueur suffisante tout en gardant des rayons de courbure corrects. Voici ci-dessous ce à quoi je suis arrivé, qui selon moi maximise la longueur des lignes droites (sur tous les plans et dessins ci-dessous, une ligne est égale à une voie. On roule normalement à gauche. Les voies se croisent à des niveaux différents. Les pentes sont indiquées sur un schéma plus loin. Je ne connais pas les rayons de courbure commerciaux et je n'ai pas de logiciel de tracé de réseau; j'ai donc toujours pris minimum 50 cm de rayon. Il faudra probablement un trou d'homme dans la boucle en bas à droite sur le schéma).



3) Les retournements

Nous sommes ici en Märklin, il serait donc dommage de ne pas installer de possibilité de retournement! J'espérais trouver une solution simple (aiguillages bien placés dans la zone à 4 voies par exemple) mais en vain. Voici donc deux tronçons de voies supplémentaires pour effectuer ces manoeuvres (au centre du schéma, la voie unique croise la double voie à des niveaux différents. Il manque l'une ou l'autre liaison d'une voie à l'autre...):



4) Les gares et voies secondaires

Pour la gare, j'ai voulu la placer au centre du réseau, en profitant de la longueur de la diagonale. Pour les voies secondaires, le choix est très vaste et dépend des possibilités de jeu souhaitées (et tailles standart des convois de l'utilisateur,...). Ce que j'ai mis sur le plan ci-dessous est plutôt au hasard: petite gare secondaire en cul-de-sac (ok ça ne fait pas Belge, j'ai compris [:D]) dans la partie droite, zone marchandise à l'avant-plan (on peut bien sûr faire beaucoup mieux que ces 4 bêtes voies parallèles), petit dépôt attenant à la gare principale en haut à gauche. J'ai indiqué une idée des niveaux en cm. J'avais espéré ne pas dépasser le 3% mais j'ai l'impression qu'on s'approche dangereusement des 4%, ce qui n'est pas top..



5) Le décor

Comme j'avais le sentiment que mon plan serait un peu difficile à comprendre et que j'étais toujours motivé, j'ai essayé de dessiner ce à quoi cela pourrait ressembler. Que les puristes prennent une chaise avant d'aller plus loin [:D]

Voici d'abord une vue du côté porte vers le côté fenêtre avec radiateur. Nous avons donc au centre et en hauteur, la gare avec son bâtiment de notre côté. Devant celui-ci passe une rue qui traverse le réseau. Les maisons de cette rue ont un jardin qui donne sur la gare marchandise en contrebas. A l'arrière-plan, on distingue au-delà de la rivière la zone plus arborée où se trouve la gare secondaire, et dans le fond à gauche le mini dépôt. J'ai caché en grande partie les demi-tours, par contre j'ai laissé visible cette double voie (honteuse! irréaliste! blasphématoire!) qui a eu l'idée saugrenue de passer sous la gare voyageur [:D].



Cette deuxième vue est prise depuis le "trou" où se trouve la fenêtre avec le radiateur. Elle sert surtout à montrer le mur de soutènement de la gare et la rivière en contrebas.



Enfin, voici une coupe en diagonale à travers le réseau, depuis la grue de la gare marchandise à gauche, jusqu'à la gare secondaire à droite:



6) Vers un peu plus de réalisme...

Je crois que si on veut une longueur suffisante pour faire rouler des trains, un tracé de base dans le style de celui que j'ai proposé est +- inévitable. Cela n'empêche pas de tenter d'aller vers un réseau plus réaliste (et belge..). Quelques idées:
- cacher totalement la voie qui passe sous la gare (notons qu'une gare belge à 4 voies passant perpendiculairement au-dessus d'une double-voie, ce sera une réalité dans quelques années à Uccle-Moensberg!)
- retravailler les voies secondaires (réduire leur nombre, supprimer la gare en cul-de-sac, mieux les agencer,...)
- placer un diviseur scénique. Par exemple en diagonale, entre les voies de la gare: d'un côté du réseau cela resterait une gare (plus petite et sur un talus, par exemple), de l'autre la voie pourrait passer sur un viaduc (avec la fameuse voie perpendiculaire en-dessous, qui serait plus légitime que sous une gare).
-...


Voilà, aucun souci Tim si tout ceci n'est pas du tout à ton goût. Mon but était avant tout de bien m'amuser, et ça au moins c'est réussi! [:)]

Seb

11
Le réseau du Forum / support reseau
« le: 21 janvier 2012, 01:46:57 am »
Bonjour,

Pour une très bonne explication sur les différents types de bois et une idée de structure, c'est bien sur le site de Daniel (D2602) qu'il faut aller voir [:)] : http://www.ho-ptit-train.be/Html/realisation.html

Si tu nous dis ce que tu penses de la structure de Daniel, on peut peut-être t'aider à définir ce qui te conviendrait le mieux (penses-tu que ce soit à ta portée ou faut-il viser plus simple? Table (panneaux) ou cadres?... [;)] )

Seb

12
Nos réseaux / idee de reseau
« le: 20 janvier 2012, 01:44:00 am »
Bonjour,

Je pense qu'il serait utile de connaitre la hauteur des appuis de fenêtre et l'utilisation de ces dernières (doivent-elles toujours pouvoir s'ouvrir, très occasionnellement ou pas du tout? Peut-on installer un décor devant ou faut-il garder un apport maximum de lumière extérieure?). Peut-on passer devant le radiateur?

[:)]

Seb

13
Trams, Bus et Trolleybus - général / Livres sur trams STIB
« le: 03 janvier 2012, 23:35:47 pm »
Bonjour,

Il existe des livres consacrés aux trams bruxellois (qui sont apparus bien avant la STIB..) mais je n'en ai pas les références (plusieurs volumes en tout cas).

Deux pistes:
- La boutique ("Retro-Shop") du Musée du Transport Urbain Bruxellois: http://www.trammuseumbrussels.be/2010/fr
- Le périodique TRAM 2000 (actualités et histoire des bus, trams et métros en Belgique et un peu à l'étranger) et son forum (très actif, notamment au niveau historique): http://www.tram2000.be/


Seb

14
Général / Parfois, les modélistes ont raison. I. Les gares
« le: 19 décembre 2011, 00:17:46 am »
Merci pour cette étude très intéressante! [:)]

Citation :
Initialment entrer par Aviseur
[...]
10. Divers : J’ai noté aussi la présence d’une gare sur un pont surplombant la ligne 161 (Etterbeek). Crugidim a consacré un fil á une gare en surplomb d’une ligne hennuyère, si je ne souviens bien.
Une gare sur la base d’un triangle de voies, perpendiculaire à celles-ci est aussi utile, comme à Pepinster (Lignes 37 et 44), en province de Liège.
Il y eu  la très surprenante (et éphémère) gare type métro à deux niveaux et en croisement, de et à Hindel, en Province de Liège dans le pays de Herve. Voici ce qu’en dit l’étude du Syndicat d’initiative du pays des 3 frontières, à Hombourg :
La gare de Hindel, appelée dans un premier temps «Homburg Est» par les Allemands, était dés sa construction une gare à deux niveaux. Le passage inférieur laissait place aux 3 voies de la ligne 24 et à celle de la bifurcation de la 38 tandis que le passage supérieur comportait une voie perpendiculaire avec la ligne 38 venant de la gare de Hombourg en direction de Plombières avec un quai donnant lui-même communication à la ligne 24 au niveau inférieur par une puis deux volées de 22 escaliers avec un palier.





La gare sur le pont surplombant la L161 est le futur point d'arrêt Arcades sur la L26, dans le bas de l'image ci-dessous (au dessus de l'image, la gare de Watermael-Boisfort)

[Source: http://www.bing.com/maps ]

Vue du dessous grâce à Google Street View:

[Source: http://maps.google.be/maps?hl=fr&tab=ll ]

Un exemple de (future) gare à deux niveaux perpendiculaires, Uccle-Moensberg avec les futures 4 voies de la L124 au-dessus et les deux voies de la L26 en-dessous (la bifurcation dans laquelle se situe cette zone est bien sûr intéressante dans son ensemble):

[Source: powerpoint avec plus d'infos http://ecms.info-infrabel.be/DMS/ds/fr/12048135 ]

Bien sûr, ces deux exemples concernent l'époque VI au minimum [:I]

Seb

15
Allez - y / Lignes à 3 voies
« le: 14 décembre 2011, 23:14:17 pm »
Pour les amateurs de l'époque VI voire plus, notons le projet d'Infrabel de mise à 3 voies de la L51 entre Bruge et Dudzele (7,4km). Les travaux commencent en 2012 [:)]

Voir http://www.infrabel.be/fr/riverains/chantier-pres-de-chez-vous/3e-voie-bruges-%E2%80%93-bifurcation-de-dudzele
(et surtout le powerpoint dans l'onglet "documentation" => il y a des coupes avec l'implantation des voies, de la caténaire,...)

Seb

Pages: [1] 2 3 ... 11