Auteur Sujet: restauration d'une loco  (Lu 20594 fois)

jpblanchart

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 798
    • Voir le profil
  • Prénom: jean-pierre
Re : restauration d'une loco
« Réponse #30 le: 24 février 2020, 17:15:13 pm »
Hello,comme promis la suite avec placement provisoire de l'ACFI,quelques soudures diverses...on sent la fin....mais encore quelques heures
les compteurs de rivets vont s'en donner à coeur joie :o
Bonne vision
JP


ph444

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 297
    • Voir le profil
  • Prénom: Claude
Re : restauration d'une loco
« Réponse #31 le: 25 février 2020, 13:32:46 pm »
Il manque encore toute la plomberie et (selon l'époque) une dynamo. Sur le tablier il doit encore venir les pompes de l'ACFI, le compresseur et les réservoirs/pompe d'huile de mouvement.

Bon courage, il y a du pain sur la planche.....
______
Claude

Membre actif à l'AMTF (www.train1900.lu )

jpblanchart

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 798
    • Voir le profil
  • Prénom: jean-pierre
Re : restauration d'une loco
« Réponse #32 le: 29 février 2020, 14:08:44 pm »
Yess...si parmi vous avez une 69 Joc,je cherche des vues des deux côtés de la machine,rapport à la plomberie future :o
merci d'avance
JP
cet aprèm quelques petites soudures....

RD25

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.926
    • Voir le profil
  • Prénom: Bernard
Re : restauration d'une loco
« Réponse #33 le: 29 février 2020, 23:12:46 pm »
Salut JP, un jour j'ai capté ceci sur Delcampe :



HLv 69.xxx ou S9 6912_xx.xx.1942 Schaerbeck_Hanomag 1910 type 69-S9 N°6912_922_001

Si ça peut t'aider   ;)

RD25

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.926
    • Voir le profil
  • Prénom: Bernard
Re : restauration d'une loco
« Réponse #34 le: 29 février 2020, 23:22:45 pm »
sur TrainWorld

- Locomotive à vapeur 69.012 avec tender 22042 : http://nmbs-asp.adlibhosting.com/Details/collect/5910 (2 photos)




Westmodel Bachmann (Mönchengladbach) (fabricant)

- "1919: Oorlogs-wapenstilstandlocomotief S9 type 69 "Atlantic" reeks uit 1907" : http://nmbs-asp.adlibhosting.com/Details/collect/25535 (1 gravure)



--

- Locomotive à vapeur 6915 avec tender à Liège-Guillemins : http://nmbs-asp.adlibhosting.com/Details/collect/10583 (1 photo)



- Locomotive à vapeur 69.013 à Berchem : http://nmbs-asp.adlibhosting.com/Details/collect/14248 (1 photo)



--

- Locomotive à vapeur 6916 en gare d’Anvers-Central : http://nmbs-asp.adlibhosting.com/Details/collect/13674 (1 photo)


fabricehecquet

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 430
    • Voir le profil
  • Prénom: fabrice
Re : restauration d'une loco
« Réponse #35 le: 01 mars 2020, 09:30:44 am »
Salut JP, je viens de t'envoyé une series de plans et photos du type 59 va voir tes email  ;)
fabrice
trois rails digital
epoque 3

jpblanchart

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 798
    • Voir le profil
  • Prénom: jean-pierre
Re : restauration d'une loco
« Réponse #36 le: 01 mars 2020, 10:28:15 am »
Un tout grand merci à Bernard et Fabrice... ;) ;) ;)
j'ai trouvé mon bonheur
Bon Dimanche
JP

Tonga

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.375
    • Voir le profil
    • onaVU
  • Prénom: Claude
Re : restauration d'une loco
« Réponse #37 le: 01 mars 2020, 12:17:28 pm »
Je n'ai pas de photos, mais je pense que je peux contribuer au moins superficiellement. Contrairement à ce qu'on voit sur beaucoup de modèles, les tuyauteries des locomotives à vapeur étaient en cuivre et non en laiton. Les équipes de conduite étaient responsables de la propreté de leur machine qu'elles devaient assurer en dehors de leurs heures officielles de travail à une certaine époque. La plupart peignaient les tuyauteries, histoire de ne pas se ruiner en Sidol (Mirror pour les français) et accessoirement en huile de coude. Soit en noir, soit en couleur carrosserie (vert la plupart du temps). C'était la responsabilité de l'équipe de conduite, donc il n'y a pas de politique uniforme. Sinon, les cercles de chaudière et les grosses tuyauteries étaient en laiton, car le cuivre aurait été trop mou pour les contraintes subies. Un exemple de tuyauterie en laiton: le tube de connexion entre les deux bâches à eau des type 15/16, parfaitement reproduit par Olaerts. Si jamais vous vous posez la question, je tiens mes informations de la fréquentation d'un "vieux" cheminot au début des années 1980. A cette époque, j'étais apprenti chauffeur sur une locomotive à vapeur ex-SNCF (141C100) et j'ai beaucoup contribué au briquage de l'engin, à l'ancienne, sous la tutelle de mon maître ès-locomotive. Pour l'anecdote, le Mirror (=Sidol) laissant des traces blanchâtres, je devais polir les cercles en laiton avec de la laine de fer "usée", histoire de ne surtout pas griffer le laiton. Comment on use de la laine de fer reste encore un mystère 30 ans plus tard...Depuis, j'ai gagné en âge et donc en autorité (???) et donc j'utilise le Mirror... ou pas. A Abreschviller désormais, pour ceux qui auraient raté un épisode.
Claude
H0 continu, DCC Lenz
SNCB, Ep. III
www.ona.vu

RD25

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.926
    • Voir le profil
  • Prénom: Bernard
Re : Re : restauration d'une loco
« Réponse #38 le: 01 mars 2020, 13:51:14 pm »
Un tout grand merci à Bernard et Fabrice... ;) ;) ;)
j'ai trouvé mon bonheur
Bon Dimanche
JP

Avec plaisir J-P, sur TrainWorld y'a : XII. La guerre 1914-1918 et les locomotives "Armistice". 2. Description des locomotives K.P.E.V.  (Auteur VANDENBERGHEN J.)  C.3503 dont quelques pages représenteront un "petit" intérêt pour toi  8)







texte - page 75b : https://i30.servimg.com/u/f30/18/95/38/16/hlv_6915.png

texte - page 76a : https://i30.servimg.com/u/f30/18/95/38/16/hlv_6913.png





planches - page 78 : https://i30.servimg.com/u/f30/18/95/38/16/hlv_6916.png

Tonga

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.375
    • Voir le profil
    • onaVU
  • Prénom: Claude
Re : restauration d'une loco
« Réponse #39 le: 01 mars 2020, 14:10:30 pm »
Ce serait rendre justice à son inventeur, belge de surcroît, que de parler de distribution Walschaerts et non Heusinger. Intéressant de noter, une fois de plus, comment Egide Waelschaerts, chef d'atelier à Malines, formé sur le tas et donc non diplômé, s'est fait voler son invention par un aristocrate bardé de diplômes, Edmund von Heusinger von Waldegg qui a, des années plus tard, "redécouvert" l'invention de Waelschaerts tout en se l'appropriant. C'est grâce à l'atavisme anti-allemand des français (et un peu aussi des anglais) que le nom de Waelschaerts a survécu de nos jours. Sûrement pas grâce aux chemins de fer l'état belge qui ont ignoré son invention pendant des décennies au point de perpétuer la distribution Stephenson jusqu'au début du XXe siècle, alors qu'elle était déjà gravement obsolète.
« Modifié: 03 mars 2020, 12:15:36 pm par Tonga »
Claude
H0 continu, DCC Lenz
SNCB, Ep. III
www.ona.vu

jpblanchart

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 798
    • Voir le profil
  • Prénom: jean-pierre
Re : restauration d'une loco
« Réponse #40 le: 02 mars 2020, 10:34:27 am »
je suis gâté...... ;)
jp

LMG 87ème

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 292
    • Voir le profil
    • CFV3V et SNCB en HO
  • Prénom: Claude
Re : restauration d'une loco
« Réponse #41 le: 02 mars 2020, 15:47:18 pm »
Bonjour

Bonne continuation à Jean-Pierre.
Merci à Tonga.

Claude

jpblanchart

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 798
    • Voir le profil
  • Prénom: jean-pierre
Re : restauration d'une loco
« Réponse #42 le: 03 mars 2020, 10:54:52 am »
merci.....comme on dit à Mons....çà vas d'aller ::) ::)
jp