Auteur Sujet: Comment je scratch en N  (Lu 445 fois)

maclau

  • Newbie
  • *
  • Messages: 10
    • Voir le profil
  • Prénom: Marc
Comment je scratch en N
« le: 05 octobre 2019, 20:49:28 pm »
Bonjour,


Je fais du modélisme américain en N et une bonne partie de mes modèles sont scratch.

Bien que de type américain, les techniques ne changent pas vraiment au niveau de la construction et de l'étude pour construire un modèle.

Comme vous avez été nombreux à apprécier mes modèles je voudrais partager avec vous  les techniques que j'utilise.

Je vous écris ce post du Québec, car j'y réside depuis un mois et de manière définitive.


C'est un peu long, mais faut expliquer un minimum, mais surtout c'est simple dans l'ensemble, rien de vraiment insurmontable pour qui que ce soit.

Rien de difficile, rien de compliqué, un peu de méthode, de la précision de la patience et de bons outils et hop c'est à la portée de tous.


Choisir un modèle, ben ou je l'invente ce qui est de plus en plus souvent le cas, soit je m'inspire de modèle existants HO, soit de photos que je trouve sur le net; au niveau US il y a plusieurs sites qui offrent des photos d'immeubles à caractère ferroviaire ou pas et dans toutes les époques, je suppose que cela existe pour les immeubles européens; jamais regardé...

Au niveau des outils j'utilise des outils de qualités et de précisions, des lattes métalliques millimétrées de précision, des équerres de machiniste, un pied à coulisse de qualité, un trusquin, un jeu de cutter de qualité, des limes de joaillier mais aussi de simples limes à ongles, du papier de verre, et des porte-mines d'architecture, un en mine de 0.5mm et un autre en o.3mm, mine grasse.





Tout mes modéles "scratch" sont à l'échelle exacte 1/160 ème,  en gros 1mètre fait 6mm, c'est la mesure que j'utilise, je ne fais jamais de compression ni de sous mesures comme on le propose souvent, 1m c'est 6mm et 10 m c'est 6cm, si j'estime cette distance à 10m le modèle aura cette mesure de 6cm.
Le rendu et la masse des immeubles est bien meilleure sans compression des mesures.

La plupart des modèles que je construit sont soit en bois soit en plastique, sa dépend de ce que je veux obtenir comme rendu; évidemment pour le modèlisme US on a une panoplie de mur de briques, de pierres, de rendu de toiture, d'arrangement de montage en bois, une offre de huisserie presque sans limites, ect ect.



En général je me sers des produits des marques suivantes, Evergreen, Plastruct, Northeastern wood, Mt Albert wood, Redutex, Blair Mills, Tichy Train group et the N scale Architect mais parfois aussi Kibri et Aufhagen.
Pour ceux que cela intéresse, Plastruct est trouvable en Belgique chez URBIA à Forest - Bruxelles, Evergreen se trouve facilement dans de nombreux magasins de modélismes y compris ceux qui font du militaire, le reste, c'est commandé sur place aux States, inutile de passer par Walthers, commandez directement chez les fabricants il n'y a aucun soucis, je le fait depuis 40 ans !


La première chose à établir quand vous avez choisi un futur modèle et que vous avez suffisamment de photos c'est d'en faire un plan.
Pour évaluer les mesures servez vous des détails sur la photo, une porte, c'es 2.05m, la hauteur d'un camion ou d'une auto, ( voir fiche constructeur), la hauteur d'une personne ( 1.72m est la taille utilisée aux USA pour évaluer des mesures) la taille de certains détails comme fenêtres, aérateurs, une caisse, une poubelle ou un wagon en stationnement.


Mes plans démarrent toujours d'abord avec un croquis (je dessine horriblement mal) mais ces croquis m'aide à définir des pentes de toit, des détails de façades et des implantations diverses sur la construction future de l'immeuble et souvent j'y fait des ajouts qui donnent plus de caractère à un modèle; évidemment dans le modélisme US on peut prendre beaucoup de libertés.
Souvent les photos ne montrent que deux façades, pas de soucis, imaginer les deux manquantes en regardant l'environnement de la photo si vous avez besoin de modéliser les 4 façades.





Mes plans sont précis, en fait ils reflètent ce que sera le modèle fini; l'implantation des fenêtres, portes et autres; mes plans comportent toutes les mesures, espaces ect;  nécessaire à la construction du modèle, au plus précis est le plan, au mieux et au plus facile le kit pourra être construis.
J'utilise de puis des années des fenêtres et portes de chez Tichy, ils offrent grossomodo une bonne cinquantaine de modèles de fenêtres différends et autant de portes de maison, d'usine ect.
Sur mon plan chaque type de fenêtre est dessinné à la bonne mesure, chaque mesure est répertoriée sur le plan, sa accèlère la construction.
Mes plans sont dessinnés sur du papier quadrillés 0.5cm mais pas du millimetré, car on s'y retrouve plus avec la myriade de lignes.


Chaque façade est dessinnée y compris les implantations coin et recoin de cette façade, une page par façade avec des remarques pour la construction, les plans des ajouts ou annexes sur cette façade ect; j'utilise toujours le même ordre, façade AV, Latérale D, façade AR, latérale G, comme sa pas d'erreur d'interprétation du plan, ici j'utilise le portemine de 0.3 afin d'augmenter la précision.

Ah oui, photo trouvée, croquis et plans en général une soirée devant la télé !

Maintenant, pour le report du plan sur les feuilles de plastique ou en bois, j'utilise depuis des années un Trusquin pour reporter mes mesures sur ma feuille de plastique ou de bois, c'est un trusquin de précision avec une erreur de 0.003 mm ( Clabots Tools à Schaerbeek +/- 40 euros) je reporte toutes les mesures depuis le même côté; en alignant un peu au delà le repère du trusquin par rapport à la vraie mesure, j'ai une mesure neutre avec l'épaisseur de la mine de crayon 0.5mm, en effet dix reports exact aurait amener une erreur de 5mm sur la totalité de la façade.




Avant de reporter le plan, il faut vérifier à l'aide d'une équerre si la feuille de plastique  ou bois est justement d'équerre, car si c'est une feuille avec un motif tout sera de travers par rapport au motif; par expérience les feuilles de chez Plastruct sont jamais d'équerre.




Le tracé est vérifié à plusieurs reprises en se fiant au plan.



Bon le plus embêtant et le plus long, il faut couper toutes les baies à travers le bois ou le plastique; Evergreen et Plastruct offre du plastic tendre pas trop épais surtout en Clapboard 0.40 et Box car wood sheated que j'utilise le plus; les murs en briques de Plastruct sont une vraie feuille de papier; pour le bois c'est différend, c'est fin et fragile et il y a des règles à suivre pour la découpe.

Les modèles de fenêtres US ont un énorme avantage sur les modèles Européens, le rebord recouvre la découpe, on les posent de l'extérieur vers l'intérieur, donc on coupe le trou à la mesure du cadre intérieur de la fenêtre en général c'est 1/2 mm plus petit que le rebord de la fenêtre; les mesures de ces cadres intérieurs sont prises au pied à coulisse; mais impossible de dessiné par exemple 6,38mm donc je coupe à 6mm; la largeur de la lame du cutter, les erreurs et un coup de lime d'ajustage font que 9 fois sur dix la fenêtre tombe dans le trou sans problème.



Ici pas de miracle un bon cutter style Stanley avec lame changée toutes les dix coupes environ ( lame cassable); je découpe jamais à l'X Acto car d'abord ce n'est pas précis deuxio les lames sont très chères et celles du type Olfa coûtent deux fois rien, en plus une lame est cassable en dix nouvelles coupe.
Inutile d'essayer de couper un trou en une fois, une légère première passe guidée par une latte métalique sur le trait de crayon, puis d'autres, parfois 4 ou cinq, jusqu'à voir le trait de coupe sur le verso de la feuille, suffit de pousser le rectangle et "pop" il saute dehors et il reste plus qu'a l'ajusté, d'abord avec un couteau X Acto puis à la lime; j'aime les limes à ongles car on peut les couper au cutter pour avoir n'importe quelle format de largeur. Chaque baie coupée on essaye d'y mettre une fenêtre, on ajuste et hop trou suivant.
Fastidieux et lent mais pour le styrène il n'y a pas d'autre solutions sauf l'usage d'une fraise numérique, pas de laser possible.



Le bois demande un peu de préparation, avant de dessiner ou de découper un petit coup de primer en spray sur chaque face, un léger voile est suffisant, j'utilise du Motip gris ou du Rustoléum, pas cher et efficace.
Pour les feuilles de bois il faut tenir compte du fil du bois et de son sens pour la découpe, y aller mollo et couper d'abord les coupes perpendiculaires au fil ensuite celles dans le fil du bois , sa évite que la feuille de bois se fendent de haut en bas.

Bon, deux heures après toutes les fenêtres et portes sont découpées et ajustées, alors seulement on découpe les façades hors de la feuille de plastique ou de bois; en fait c'est plus facile de couper dans le bois, plus tendre.

Si tout va bien on a les 4 côtés, et les annexes si il y en a.




Il est bon de renforcer les façades avec des bandes de plastiques (profil Evergreen) afin d'éviter que le plastique se torde; j'utilise de la colle MIG plastique et du gel Cyanolite Loctite pour les montages  bois avec un accélérateur  pour Cyano; les façades en bois doivent impérativement être renforcées côté intérieur avant montage..





Le montage se fait à l'équerre, afin d'avoir un truc d'équerre, j'utilise de nombreux morceaux de fer carré et rectangulaires pour maintenir en place les pièces durant le collage;tout es montés sur un morceau de vitre ce qui assure une surface parfaitement plane; les colles liquide plastique faut en mettre très peu pour un gros effet de collage; idem pour le bois, mise en équerre, maintien des pièces, gel CA et pchiiitt un peu d'accélérateur et c'est fini.
Ah oui un truc ici, parfois des pièces de plastiques sont difficiles à maintenir en place, pas de soucis, une petite goutte de Cyano, un coup d'accélérateur et tout se tient; après collage entier à la colle plastique comme d'habitude.





Voilaaaa, une structure finie, reste plus que les toits; je les coupe sur mesures des bords de façades de la structure car l'erreur étant humaine il y a parfois des différences d'un ou 2 mm entre le plan et la structure.

Mes toits c'est du styrène de 0.2mm d'épaisseur, le plus fin le mieux; un vrai toit sa a jamais plus de 10 cm d'épaisseur donc 0.1 à  0.2 mm c'est déjà un maximum au 1/160ème.

Les toits c'est pas juste un couvercle, il y des membrures, chevrons poutres, sa donnent un  super look au modèle, en général j'utilise des chutes de bois ou de plastiques collées sur le bord du toit de façon à ce que le toit soit un couvercle retenu par ces petites pièces; je les colles en les alignant sur une ligne de repère mais ils sont coupés beaucoup plus long que nécessaire, plus facile à manipuler et à coller; une fois sec et bien collés, je les coupes avec une pince Knippex à bord droit à ras du toit et hop chevrons et poutres apparentes.




Là la structure est prête pour la peinture, mais d'abord il faut laver la structure en plastique dans un bain  d'eau chaude avec un peu de détergent et du méthanol, une vielle brosse à dents, frotter, puis rincer et laisser sécher, pas près d'une source de chaleur, le bois ne se lave pas bien sur.




Peinture là chacun son goût, mais d'abord pour le plastique un petit spray de primer plastique, moi c'est du gris Tamiya, effet très mat, couleur neutre.
On laisse sécher et puis les couleurs de finitions; pour les murs de briques j'utilise un primer Motip antirouille rouge brun comme couleur de base; ici beaucoup d'effet à venir, j'y reviendrai

Si c'est pas un immeuble de dix étages, je peint mes modèles au pinceau, first quality, poil de martre, car en N les traits de peinture se voient vite, donc bon pinceau; tout mes modèles sont peint à l'acrylique, du GOLDEN artist colors ( Schlepper Bxl av. Brugmann) ou du Vallejo, ou du Mig et ce qui me reste en Floquil Pollyscale, car cette marque n'est plus fabriquée.



L'acrylique c'est vite sec, en deux heures c'est sec sa sent plus, ici viennent les effets; le modèle est mis à plat et je dépose une pointe de pinceau ci et là sur la façade d'un mélange d'alcool isopropilyque et d'encre de chine sur les surfaces à plat, sa sèche en quelques instants, sa tue l'uniformité de la couleur et sa marque avec le noir les reliefs des motifs de façades; en exagérant un peu, sa délave la couleur lui donnant un effet vieillot et de couleur "passée" à cause du soleil; une fois l'effet obtenu, je passe ici et là les façades avec une brosse pinceau à poils de fibre de verre afin d'effacer la peinture finale et en dessous apparait le gris primer, sa donne un effet de peinture qui pèle; une fois fini un brossage avec un pinceau quasi sec et du blanc pour illuminer certains détails mais aussi pour imiter les déjections d'oiseaux.
Même travail pour le bois.




Mais c'est pas fini, il faut peindre les fenêtres, je les maintiens sur un morceau de tape de peintre et elle sont peintes avec un spray, Tamiya, Motip, Rustoléum suivant la couleur que je recherche; une fois sec, elle sont collées à leur place par l'intérieur avec de la colle plastique Mig ou du matte medium acrylique pour le bois ou une gouttelette de gel Cyano et accélérateur
Ensuite pose du vitrage par l'intérieur coupé en forme ; c'est du vinly transparant d'emballage ou acheté en grand feuille chez Shlepper; collage avec de la colle à bois vinilique, idem que du Microsol Tacky Glue. sa séche transparent surtout.





Dernier boulot sur les façades, souligner les dessous de fenêtres avec des pigments de couleurs, noir brun et aussi pour faire des coulées venant du toit ect.

Les toits, ben recouvert d'ardoise Redutex ou en bandelettes découpée au Laser de chez Blair Mills, ou des bandelettes de papier fort noir pour simuler le roofing, collé à la Pritt
le papier est d'abord légèrement poncé au papier de verre, un peu abimé avec une pointe puis collé en place en le chevauchant du bas vers le haut, une fois sec il est passé avec un lavis blanc de chez Valejjo; tout les toits sont retouchés au pinceau dur et pigments, rouille, noir, blanc ect
Les toits sont collés en place par l'intérieur.








Un petit coup de vernis matt pour finir le tout ( un spray Golden artist color heavy matt malheureusement très cher mais super matt)

Voilà fini

En général quatre jours entre le plan la découpe, travail en soirée et fini



Les murs en briques c'est plus compliqué, d'abord peint au spray antirouille rouge brun, je retouche certaines  briques avec du rouge carmin, de l'orange, du gris et du noir; pinceau 00, ensuite je brosse un mélange d'enduit mural sur l'entièreté du mur, de façon à remplir les joints de briques et à presque masqués les briques; séchage, puis brossage avec un pinceau à poil dur à sec pour enlever le gros de l'enduit, puis avec un pinceau humide pour fignoler, puis dépose du mélange d'encre de chine et alcool;  puis passage avec un pinceau sec et du blanc, c'est prêt !



Les murs en moellons, d'abord peint au spray primer gris, puis retouche avec du gris plus clair ou plus foncé, des bruns, des légèrement rosé de divers moellons dans le mur afin de ne pas avoir un mur uniformément gris en évitant bien sur l'effet patchwork; lavis d'encre de chine et alcool,  repassage au blanc à sec . ( Mur de moellons Kibri en plastique).






Parfois retouche au pigments ci et là pour augmenter l'effet.

Vernis matt bien sur pour tout uniformiser.


Ah oui en général je travaille sur deux modèles en même temps, de façons à pas devoir attendre durant les temps de séchages ou collage.

En fait c'est vraiment pas difficile croyez-moi, faut pas avoir peur d'y aller, le premier se sera pas un modèle award mais le deuxième sa ira, pas de soucis.

Marc


« Modifié: 11 octobre 2019, 23:03:55 pm par maclau »

zamateur

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3.692
    • Voir le profil
    • http://www.z-amateur.net
  • Prénom: Connu par les admins
Re : Comment je scratch en N
« Réponse #1 le: 05 octobre 2019, 22:08:18 pm »
Vivement des photos.
Zébu ou Zamateur, c\'est au choix.

Amateur de Z avant tout et directeur technique des Saroulmapoul.
Fournisseur de couques et de flamiches

pélican

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 314
    • Voir le profil
  • Prénom: Laurent
Re : Comment je scratch en N
« Réponse #2 le: 05 octobre 2019, 22:44:23 pm »
Oui, des photos  8)
Pélican, Chairman off the PRR

maclau

  • Newbie
  • *
  • Messages: 10
    • Voir le profil
  • Prénom: Marc
Re : Comment je scratch en N
« Réponse #3 le: 06 octobre 2019, 00:33:28 am »

zamateur

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3.692
    • Voir le profil
    • http://www.z-amateur.net
  • Prénom: Connu par les admins
Re : Comment je scratch en N
« Réponse #4 le: 06 octobre 2019, 09:05:58 am »
 :o
Pfou !
Zébu ou Zamateur, c\'est au choix.

Amateur de Z avant tout et directeur technique des Saroulmapoul.
Fournisseur de couques et de flamiches

pélican

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 314
    • Voir le profil
  • Prénom: Laurent
Re : Comment je scratch en N
« Réponse #5 le: 06 octobre 2019, 09:48:03 am »
super  :)
Pélican, Chairman off the PRR

RD25

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.822
    • Voir le profil
  • Prénom: Bernard
Re : Comment je scratch en N
« Réponse #6 le: 06 octobre 2019, 12:10:56 pm »
OUFTI  ;D  Super boulot et merci pour le partage.  8)

LMG 87ème

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 264
    • Voir le profil
    • CFV3V et SNCB en HO
  • Prénom: Claude
Re : Comment je scratch en N
« Réponse #7 le: 07 octobre 2019, 10:18:53 am »
Bonjour

Super.
Surtout merci pour le partage.

Claude