Auteur Sujet: Construction d'une type 4 EB  (Lu 12425 fois)

dgrr57

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3.385
  • Tassignothécaire . . .
    • Voir le profil
    • Grenier Ferroviaire
  • Prénom: Patrick
Re : Construction d'une type 4 EB
« Réponse #195 le: 12 janvier 2021, 20:31:07 pm »
C'est LE plan publié page 1 et c'est un levier  ;)

ph444

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 410
    • Voir le profil
  • Prénom: Claude
Re : Construction d'une type 4 EB
« Réponse #196 le: 17 janvier 2021, 13:28:30 pm »
Sur une Energie avec distribution Walschaert et volant de marche (le volant n'est pas encore fixé). Cela peut servir de documentation à d'autres peut-être.






______
Claude

Membre actif à l'AMTF (www.train1900.lu )

mva_leretour

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 214
    • Voir le profil
  • Prénom: Michel
Re : Construction d'une type 4 EB
« Réponse #197 le: 17 janvier 2021, 13:31:55 pm »
Je garde.... Un prochain projet ? ;)

Tonga

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.461
    • Voir le profil
    • onaVU
  • Prénom: Claude
Re : Re : Construction d'une type 4 EB
« Réponse #198 le: 17 janvier 2021, 13:57:53 pm »
C'est LE plan publié page 1 et c'est un levier  ;)

Absolument correct, mais sur la page 5, c'est un volant. Ce qui est probable, c'est que le levier (lourd à manipuler sur une grosse machine) a été remplacé par une vis et volant quand la machine a reçu un compresseur et donc un frein direct (à air). En effet, l'intérêt du levier est de faciliter (avec un gros effort) le renversement de la marche, seul moyen de freiner une machine dépourvue de frein assisté. Une évolution tout à fait classique. Ainsi par exemple, à Abreschviller (ou il m'arrive de conduire les machines), la Mallet dépourvue de frein à air possède un levier (et un système de frein à contre-vapeur) alors que la Jung qui a un frein à vapeur utilise un volant.
Claude
H0 continu, DCC Lenz
SNCB, Ep. III
www.ona.vu

ph444

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 410
    • Voir le profil
  • Prénom: Claude
Re : Re : Re : Construction d'une type 4 EB
« Réponse #199 le: 17 janvier 2021, 14:42:20 pm »
C'est LE plan publié page 1 et c'est un levier  ;)

Absolument correct, mais sur la page 5, c'est un volant. Ce qui est probable, c'est que le levier (lourd à manipuler sur une grosse machine) a été remplacé par une vis et volant quand la machine a reçu un compresseur et donc un frein direct (à air). En effet, l'intérêt du levier est de faciliter (avec un gros effort) le renversement de la marche, seul moyen de freiner une machine dépourvue de frein assisté. Une évolution tout à fait classique. Ainsi par exemple, à Abreschviller (ou il m'arrive de conduire les machines), la Mallet dépourvue de frein à air possède un levier (et un système de frein à contre-vapeur) alors que la Jung qui a un frein à vapeur utilise un volant.

Il y avait aussi l'emploi des machines, ainsi la Knapzak du PFT était pourvue d'un volant à la livraison, remplacé par la suite par un levier pour que le personnel puisse inverser plus vite le sens de marche dans la cour d'usine où elle opérait. Aux dernières nouvelles, le PFT va remettre un volant.
______
Claude

Membre actif à l'AMTF (www.train1900.lu )

Tonga

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.461
    • Voir le profil
    • onaVU
  • Prénom: Claude
Re : Construction d'une type 4 EB
« Réponse #200 le: 17 janvier 2021, 15:54:22 pm »
@ph444. En effet, un levier permet d'agir plus rapidement sur la distribution et est donc préférable pour les machines de manoeuvre. Par contre, sur une machine de ligne, ils présentent moins d'intérêt et surtout l'inconvénient de demander un certain effort à l'usage, d'autant plus si la machine possède des distributeurs plans.
Claude
H0 continu, DCC Lenz
SNCB, Ep. III
www.ona.vu

ph444

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 410
    • Voir le profil
  • Prénom: Claude
Re : Re : Construction d'une type 4 EB
« Réponse #201 le: 17 janvier 2021, 17:41:14 pm »
@ph444. En effet, un levier permet d'agir plus rapidement sur la distribution et est donc préférable pour les machines de manoeuvre. Par contre, sur une machine de ligne, ils présentent moins d'intérêt et surtout l'inconvénient de demander un certain effort à l'usage, d'autant plus si la machine possède des distributeurs plans.

Avec un levier tu consomme aussi plus de vapeur si tu aves en ligne. Avec un volant tu règle ton admission au petit poil, (avec une fine oreille) et tu ménages ton chauffeur et ta chaudière.
______
Claude

Membre actif à l'AMTF (www.train1900.lu )