Train miniature > Trucs et astuces

Rénovation & équipement de wagons & locos

(1/3) > >>

André S:

Encore un petit reportage. Je suis en verve ces temps-ci, peut-être est-ce dû au confinement ? A propos, j’ai de quoi combler mon temps en tant que modéliste ferroviaire et je plains ceux qui habitent en appartement et n’ont aucun hobby !

Dans la foulée de reprise du modélisme et outre la construction d’une nouvelle gare souterraine, j’ai eu envie de ressortir du matériel roulant qui sommeillait dans mon grenier depuis fort longtemps. J’ai commencé par des locomotives à vapeur qui n’étaient pas encore équipées d’un décodeur. C’est parfois ardu d’équiper numériquement des locomotives anciennes vu le manque de place. J’y arrive cependant non sans quelques jurons.



Quelques-unes parmi les dernières machines à vapeur digitalisées BR 43 et 44 de la DB en attente de patine. J’adore ces bêtes de traction.


Comme d’habitude pour éviter la lassitude, je change de chantier ou reprend un chantier abandonné provisoirement. C’est donc depuis peu au tour des wagons que j’en suis arrivé. Je me les procurais le plus souvent sur des brocantes. Il y a de tout, même du matériel esquinté vendu pour 4-5 euros que je n’hésite pas à remettre en état. Comme je ne procédais pas à un inventaire, des surprises m’attendaient forcément. Cette fois-ci, j’ai sélectionné quelques boîtes poussiéreuses. Surprise ! J’ai retrouvé toute une série de wagons tombereaux de diverses marques mais tous de facture identique.
 


Ayant regroupé tous ceux qui traînaient dans mon grenier, j’en ai compté 40 ! Je ne me savais pas si riche et ça va me faire de belles rames avec toutes sortes de chargement. C’est étonnant de constater la ressemblance des caisses de ces tombereaux. Même les vieux wagons Jouef ou Lima font bonne impression quand on les compare au matériel Roco, Fleischmann ou encore Lilliput. Les dimensions sont exactes et la gravure est bonne. Bien sûr, les essieux de tous les Jouef doivent être changés et mis en conformité avec les normes NEM. Dans tous les cas, je réduis les boudins en hauteur pour les ramener à 1,1 mm au maximum. En bas à droite, ce sont 6 wagons terminés Jouef hormis la patine et le chargement. J’ai commencé par ce fabricant car ses wagons sont les plus emmerdants. Ce sera plus facile avec les autres marques.

 


Je dispose évidemment d’une floppée d’essieux dont une boîte pleine de Lima de récupération héritée du regretté André Witmeur qui proposait à la vente des wagons Lima transformés et dont les essieux étaient systématiquement remplacés. La distance entre pointes est un poil plus courte que celle des Jouef mais les boudins (mentonnets pour les puristes) du genre coupe-pizzas doivent être revus et corrigés.

 

Ma vieille machine de fabrication maison m’est bien utile pour rectifier les boudins de roue. En bas, prêt pour la transformation,  un wagon jouef d’origine avec ses essieux sous-écartés et aux énormes boudins et, en outre, ses énormes attelages que je remplace évidemment par des Kadee.

 

Le wagon Jouef a été amputé de ses éléments indésirables et pourvu de cales d’épaisseur pour attelages. Il est accompagné de 2 attelages Kadee à assembler. L’ancien propriétaire avait heureusement remplacé le train de roues par des essieux corrects. En voilà encore un qui sera bientôt terminé.





Les wagons sont lestés à l’aide feuilles de plomb découpées pour obtenir environ 85 grammes. Un chargement camouflera opportunément ce lest.



Voilà l’apparence du dessous de 2 wagons Jouef dûment transformés : 4 essieux rectifiés et 2 attelages Kadee. En outre, un des deux wagons a été pourvu de vis à la place des deux tétons cassés. Vu la vieillesse du plastique, celui-ci devient cassant, ce qui nécessite de la délicatesse lors des manipulations.



Encore un détail qui a son importance. Les wagons fabriqués par la firme KleinModellbahn ont un gros défaut : leur zamac attrape la peste (comme d’ailleurs chez d’autres firmes) ce qui entraîne la déformation de la pièce coulée dans ce matériau. Ici, c’est le plancher en zamac (conférant un lest) qui s’est déformé sur 5 des 9 wagons que je possède. Je compte remédier à cela en refabriquant de nouveaux planchers.


Il y aura encore d'autres photos de matériel rénové/transformé/amélioré.

LMG 87ème:
Bonsoir

Ma petite participation pour les tombereaux Kleinmodellbhan, voir la rubrique modèles belge/atelier BONA pages 13,14 et15.

Claude

dgrr57:
C'est du travail à la chaine, la grande usine, là  ;)

mva_leretour:
Impatient de lire la suite.
Je suis curieux.. Ton dispositif d'extraction de roue c'est un modèle maison ?
Michel

zamateur:
Non, j'ai le même mais je ne connais plus la marque.
Moi, j'admire l'ordre de son atelier.  Pas comme le mien.
Zou, la suite.

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Utiliser la version classique