Auteur Sujet: Petite histoire de série 20  (Lu 7212 fois)

jc-ar-bel

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 187
    • Voir le profil
  • Prénom: Jean-Claude
Petite histoire de série 20
« le: 09 décembre 2006, 14:35:33 pm »
Bonjour,

Pour vous divertir avant les fêtes, je m'en vais vous raconter une petite histoire; malheureusement il ne s'agit pas d'un conte de fée mais plutôt d'un compte. Quoique, la fin  reste encore à venir.
A vous de juger ce récit largement autobiographique. Notre forum étant une communauté de gens bien sympathiques, j'ai choisi comme dans les mariages d'apprécier souvent le meilleur mais de ne pas cacher le pire.

Il était une fois, le 24 juin 2000 (quasi au siècle dernier, une vieille histoire quoi) , un modéliste désireux d'obtenir une locomotive série 20 en livrée jaune, soit une 2024 ou une 2025. Comment faire puisque Roco ne la sortirait pas, pensait-il (première erreur et un manque de patience malheureux)? L'objectif était quand même honorable.
Il s'adressa donc à un artisan renommé pour la transformation de modèles du commerce et ses peintures de haute qualité pour lui confier une caisse de 20 Roco bleue pour repeinture. Les délais assez longs faisaient aussi partie de la renommée de ce professionnel du train.
Ce brave modéliste (un peu con aussi diront certains avec quelques raisons ou peut être simplement patient et honnète; c'est vrai que l'honnèteté et la connerie ont une frontière parfois floue) allait être servi; pas question qualité mais question délais.
En effet, les mois passèrent et même les années; quelques rappels lors de bourses ou d'expositions amenèrent une réponse choisie pour justifier toujours des délais supplémentaires mais des garanties orales sur un résultat à la hauteur de l'attente. Enfin, patience et longueur de temps.
Début 2006, la bombe; Roco sort une 20 jaune et le brave modéliste se dit qu'il pourrait bien rater les deux; quel dilemme.

En voila suffisamment pour aujourd'hui; avez-vous deviné des noms?? La suite au prochain numéro dans quelques jours car vous le verrez, la patience est la vertu reine du modéliste.

Cordialement,

Jean-Claude.

P.S. Question subsidiaire: combien d'erreurs a commis ce brave modéliste?

 

philb

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 925
    • Voir le profil
  • Prénom: inconnu
Petite histoire de série 20
« Réponse #1 le: 09 décembre 2006, 18:52:14 pm »
Y a moyen de s'en sortir; achetez une 2024 jaune, récupérez votre 2018 bleue et revendez la pour le même prix ou plus cher, sans frais de mise en peinture...  [:D]

Philippe

HO, 2R CC/digital, belge ?poque IV/V + Fret frontalier imaginaire.

tchophe

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 252
    • Voir le profil
  • Prénom: christophe
Petite histoire de série 20
« Réponse #2 le: 09 décembre 2006, 19:15:15 pm »
Bonsoir,

les bons contes font les bons amis, [;)]
dans cette situation, je n'aurais pas agi différement: attendre et faire confiance à l'artisan...jusqu'au moment où le délai raisonnable est dépassé alors on balance pour se soulager, quoi de plus normal !

Cordialement,

tchophe

jc-ar-bel

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 187
    • Voir le profil
  • Prénom: Jean-Claude
Petite histoire de série 20
« Réponse #3 le: 10 décembre 2006, 10:45:56 am »
Bonjour,

Je vais vous raconter la fin de l'histoire ou en tout cas la fin provisoire car une solution positive est toujours possible quoique improbable.
Comme la 20 jaune Roco sortait et se vendait bien, je suis intervenu auprès de cet artisan pour connaitre sa position; il m'a répondu très aimablement (trop?) qu'il ne pouvait plus me fournir ma caisse repeinte, étant pris par d'autres activités, toujours dans le modélisme (comme l'importattion d'une marque bien connue qui nous a d'aillairs fourni récemment une loco diesel qui pour avoir été parfois sévèrement critiquée n'en est pas moins appréciable). Bien c'est ainsi et il proposait de me fournir une jaune Roco en compensation. Proposition très correcte mais......rien n'est venu.

Sur son stand à l'expo de Malinne, je suis allé l'interroger poliment et discrètement (trop peut-être???). Curieusement la bonne volonté n'y était plus la même; je lui ai même fourni le dimanche par un ami le restant des pièces (chassis, accessoires) pour compléter la caisse bleue; comme sa demande paraissait normale et acceptable, je l'ai fait volontiers. (j'entends les murmures dans la salle "quel con alors"/c'est vrai mais à mon âge on ne se refait pas facilement).

Et depuis? Et bien depuis plus de nouvelles, plus de réponse aux mails.

Conclusion: j'ai "du" acheter une Roco jaune évidemment pour ne pas être deux fois le dindon de la farce.
Cette historiette "vue de Sirius" n'a pas plus d'importance qu'une poussière dans l'univers mais j'ai voulu vous la raconter en toute simplicité car décidément on vit une drôle d'époque avec de drôle de gens qui se disent professionnels et font croire aux modélistes qu'ils travaillent pour eux; ah bon.
Enfin, il n'est jamais trop tard pour bien faire; peut-être est-il encore temps de réparer tout cela.

Jean-Claude.

P.S.: si une solution intervenait (ce n'est pas interdit d'y croire encore), je vous tiendrai au courant.

Merci à ceux qui ont réagi;
Philb: excellente solution mais justement il faudrait récupérer la bleue.
Tchophe: c'est vrai qu'il n'est pas possible de vivre sans faire confiance; dommage que certains en abusent.

Evidemment, cette histoire est parfaitement authentique et je tiens à disposition de qui le souhaite copie du reçu de la caisse (du 24/6/2000) et de l'échange de nombreux mails. Pour ceux qui n'auraient pas deviné, je tiens aussi à leur disposition le nom de celui qui joue avec la confiance et la correction de son (ses??) client. Je ne cherche pas à faire du tort à qui que ce soi mais je souhaitais une solution simple, efficace et correcte; n'est-ce pas la moindre des choses.
Et encore merci de m'avoir lu.
 

stefan Appelmans

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2.048
    • Voir le profil
  • Prénom: Stefan
Petite histoire de série 20
« Réponse #4 le: 10 décembre 2006, 16:51:46 pm »
Moi, un truc comme ça, je vais avec deux témoins assermentés (du hobby si possible)et une bande de copains au courant le trouver à son stand lors d'une bourse. Tout seul c'est pas lourd assez. Je puise une loco de mon choix dans ses rayons, je fous un peu le bordel, puis je pars avec la loco.
stefan

Aviseur

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2.028
    • Voir le profil
    • Traintamarre
  • Prénom: Bernard
Petite histoire de série 20
« Réponse #5 le: 10 décembre 2006, 20:04:02 pm »
Cent commentaires...

Et pleins de connivences...
Cordialement,  Bernard,

Lu sur le forum LR : Ha, non, dernière alternative si tu veux du 100% conforme : tu attends les futures sorties LSM, qui seront parfaites, vu ce que LSM a déjà produit.
Si tu es très jeune et que tu as la vie devant toi, c'est jouable...  " Je ne l'ai plus.

eddy

  • Messages: 171
    • Voir le profil
  • Prénom: Edward
Petite histoire de série 20
« Réponse #6 le: 10 décembre 2006, 20:56:01 pm »
Tout cela est bien triste, mais qui est l'individu en question?
Son nom?
Afin d'éviter à d'autres membres de tomber dans ses filets!!!!!

J'espère que tout se terminera bien.

Très amicalement.

Eddy.
Amicalement

Eddy

eddy

  • Messages: 171
    • Voir le profil
  • Prénom: Edward
Petite histoire de série 20
« Réponse #7 le: 10 décembre 2006, 21:08:20 pm »
Citation :
Initialment entrer par stefan Appelmans

Moi, un truc comme ça, je vais avec deux témoins assermentés (du hobby si possible)et une bande de copains au courant le trouver à son stand lors d'une bourse. Tout seul c'est pas lourd assez. Je puise une loco de mon choix dans ses rayons, je fous un peu le bordel, puis je pars avec la loco.



Stefan, là tu te mets en infraction!!! La loi protège plus les escrocs, voleurs, assasins que les victimes, honnêtes citoyens et ces truands le savent!!!
C'est vrai que tu peux lui foutre le bordel, mais le mieux est de le faire dans son magasin..........sans témoins, car lors d'une bourse....


Cordialement

Eddy
Amicalement

Eddy

stefan Appelmans

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2.048
    • Voir le profil
  • Prénom: Stefan
Petite histoire de série 20
« Réponse #8 le: 12 décembre 2006, 17:43:08 pm »
Ben lors d'une bourse il y a forcément plus de monde...
Non, sérieux, c'est pas permis hein quand'même?
Moi qui n'ai pas pignon sur rue (ou un petit alors, 9 ou 10 dents), jamais je n'oserais faire trainer (à perpèt?) quelqu'un comme ça.
Il n'est d'ailleurs pas question d'oser ou pas, cela ne se fait pas.
stefan

3069

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 768
    • Voir le profil
    • http://www.airportmediation.be
  • Prénom: Philippe
Petite histoire de série 20
« Réponse #9 le: 12 décembre 2006, 23:19:32 pm »
Citer
Initialment entrer par Aviseur

Cent commentaires...

S'il y en a vraiment 100, des commentaires, qu'on nous les donne;[:)][:)][:)]

Cent rancunes, ou plutôt sans rancunes...[:p][:p][:p]
 

jc-ar-bel

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 187
    • Voir le profil
  • Prénom: Jean-Claude
Petite histoire de série 20
« Réponse #10 le: 11 janvier 2007, 18:40:31 pm »
Bonjour,

Il y a déjà un petit temps que je ne vous avais pas tenus informés de cette affaire sans grand intérèt quoique révélatrice (quoiqu' il y ait des éléments parfois bons à savoir car le modéliste est aussi un acheteur).
C'est logique car il n'y a aucune nouvelle de la partie adverse; le silence total. J'ai eu contact par mail privé avec deux membres éminents du forum mais à ce jour, r.a.s.
Reste la suggestion, lors d'une bourse ou autre, d'effectuer une "saisie sauvage" sur le stand. Ce n'est sans doute pas très légal mais peut-être très efficace. D'ailleurs, pour les amateurs de légalité, la notion d'abus de confiance est-elle adéquate dans notre cas?.  

A+

Jean-Claude.

P.S.: il y a en Belgique et ailleurs de nombreux artisans et/ou commerçants non seulement bons modélistes mais aussi corrects en affaires; les deux ensemble sont très importants pour nous .
Afin d'éviter toute spéculation qui pourrait porter préjudice à quelqu'un, je ne peux que confirmer pour ceux qui ne s'en doutaient pas que celui qui est à l'origine de cela est malheureusement Rocky-Rail. Je peux me permettre de le citer car il ne s'agit pas ici de rumeurs, spéculations ou similaires mais de faits dont je possède les pièces probantes.
 

3069

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 768
    • Voir le profil
    • http://www.airportmediation.be
  • Prénom: Philippe
Petite histoire de série 20
« Réponse #11 le: 11 janvier 2007, 19:23:27 pm »
Y a vraiment pas moyen de trouver un arrangement avec lui ???
 

Aviseur

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2.028
    • Voir le profil
    • Traintamarre
  • Prénom: Bernard
Petite histoire de série 20
« Réponse #12 le: 13 janvier 2007, 21:41:23 pm »
Cher Jean-Claude,

M'étonnant de la réputation discutée de cette personne, il me semble que tu devrais suivre la procédure suivante :

1. Une lettre de mise en demeure avec un délai de 8 jours envoyé par recommandé et plis simple pour que de toute façon il en ait connaissance.

2. Sans réponse positive et définitive, introduit toutes les pièces et l'excellent résumé concocté pour le forum au greffe de la Justice de Paix de ton canton (ici Arlon apparamment) pour une demande en conciliation devant le juge de paix. La procédure est gratuite pour les dettes commerciales en dessous de +/- 2.000 € et très efficace.

3. En cas d'absence devant le juge de paix, en informer le tribunal de commerce dont dépend ce commerçant et demander une enquête de solvabilité.

En état de cause, si tu es membre d'un club, ce commerçant étant parfois en bourse, il peut être efficace que les membres du club discutent entre eux apparemment devant son stand. Il devra alors régler le problème. Mais je préfère le droit à la force, d'autant plus que l'autre partie n'ignore rien de cette force...

D'aucun membre du forum pourra d'ailleurs l'informer de notre détermination... Comme je l'ai déjà écrit, le mot "consommateur" ne se divise pas, ne s'abrège pas, ne se méprise pas. Le "Sommateur" n'est donc pas le commerçant et le "con" l'acheteur...

Cordialement,
Cordialement,  Bernard,

Lu sur le forum LR : Ha, non, dernière alternative si tu veux du 100% conforme : tu attends les futures sorties LSM, qui seront parfaites, vu ce que LSM a déjà produit.
Si tu es très jeune et que tu as la vie devant toi, c'est jouable...  " Je ne l'ai plus.

Aviseur

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2.028
    • Voir le profil
    • Traintamarre
  • Prénom: Bernard
Petite histoire de série 20
« Réponse #13 le: 19 janvier 2007, 11:11:00 am »
Bonjour,

Je reçois plusieurs mails privés de membres du forum qui font état d'un problème semblable.

C'est désolant.

Et il me semble que la négligence n'est ni une excuse ni une justification des engagements non tenus. Notamment, qu'est-ce que la négligence a avoir avec une parole donnée puis reprise ?

Des courriers reçus, il ressort qu'une solution à l'amiable est de plus en plus illusoire.

Cordialement,
Cordialement,  Bernard,

Lu sur le forum LR : Ha, non, dernière alternative si tu veux du 100% conforme : tu attends les futures sorties LSM, qui seront parfaites, vu ce que LSM a déjà produit.
Si tu es très jeune et que tu as la vie devant toi, c'est jouable...  " Je ne l'ai plus.

jc-ar-bel

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 187
    • Voir le profil
  • Prénom: Jean-Claude
Petite histoire de série 20
« Réponse #14 le: 11 février 2007, 11:15:05 am »
Bonjour,

Je vous avais promis de vous tenir au courant de l'évolution du problème. J'aurais bien aimé vous dire que c'était résolu, que le commerçant en question était un gars sérieux, fiable, respectueux du consommateur! Stop! N'en jetez plus.
De toute façon, ceci est du vent: aucune réaction; le mépris total du modéliste qui lui a fait confiance (doublement).
Ce n'est quand même pas parce qu'on est modéliste et qu'on joue au train qu'on est plus bête qu'un autre. Quoique! Peut-être un peu plus naïf?

Enfin, pour vous dire: soyez prudent avec ces braves vendeurs qui font des modèles belges pour notre bonheur (disent-ils). Tournez deux fois votre portefeuille dans votre poche avant de passer à la caisse car certains confondent commerce et arnaque. Quant à tenter de justifier ses pratiques par un excès de travail ou un caractère négligent, n'est-ce pas ajouter l'hypocrisie à l'incorrection.

Il reste donc l'action (en justice?) et/ou la manière forte car malheureusement, l'espoir d'une solution amiable et honorable s'est tari. Enfin, si vous avez une idée, elle est la bienvenue.

Bien cordialement,

Jean-Claude.

P.S.: loin de moi l'idée de gâcher votre dimanche; il y a des vendeurs corrects et même très corrects (il y en a même plusieurs); d'ailleurs, j'en ai rencontré.