Auteur Sujet: Facade crédible  (Lu 10061 fois)

André S

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.469
  • L'ambition est le moteur de la réussite.
    • Voir le profil
    • Mon petit monde miniature
  • Prénom: Andr
Facade crédible
« Réponse #30 le: 01 avril 2007, 22:18:27 pm »
Salut Michel,

Décidément, la saga continue concernant ton dépôt! Désolé, mais faut que tu changes la façade avant de ton atelier! [:D][:D] Que veux-tu! Quand on commence à chercher, on découvre des choses, mais la surprise est parfois au rendez-vous! .

Je reviens sur l'électrification. J'ai dit qu'elle date de 1947. C'est vrai mais uniquement pour le tronçon Malonne - St-Gérard. La section Salzinnes - Malonne avait déjà été élecrifiée en 1912 et le dépôt de Malonne hébergeait donc des machines à vapeur (plus tard des autorails) et des trams électriques. C'est ce qui explique que la caténaire n'était pas posée partout dans le dépôt avant 1947 selon la photo ci-dessous.

[/img]

Cependant, en 1947, on a généralisé la caténaire sur la totalité des voies du dépôt, à mon humble avis.
J'ai également relevé dans un livre que la sous-station de Malonne a bel et bien existé ainsi que celle de Lesves. A la fermeture en 1953 de toutes les lignes partant de Namur (sauf Namur-Charleroi), les redresseurs à vapeur de mercure de la sous-station de Malonne ont été récupérés pour le remplacement de vieilles commutatrices d'une autre sous-station.
Tant qu'à parler de trams électriques, voici une photo montrant l'atelier et la remise locos en 1950. On remarque, surprise!, que les 2 baies de l'atelier (bâtiment de droite) ont été remplacées par 3 nouvelles baies plus étroites et qu'un aiguillage triple a été posé en conséquence. On remarque aussi la présence de bus à côté des trams. Les baies de l'atelier ne sont pas rehaussées (il s'agit d'un atelier) tandis que celles de la remise aux locos-autorails le sont (et l'oeil-de-boeuf a disparu à cette occasion probablement). A propos, j'aimerais bien que tu m'expliques ce que tu entends par "remises derrière le dépôt" (attention, le dépôt = l'ensemble des installations!) à propos desquelles tu dis que leurs portes ont été rehaussées!!!

[/img]

[/img]

A ce propos, quelques précisions complémentaires intéressantes sont de mise. Dans le groupe de Namur-Luxembourg, l'atelier de Salzinnes était dévolu au service électrique tandis que celui de Malonne s'occupait de tous les services.
Alors, selon moi, j'en déduis que les 2 bâtiments que l'on voit sur les 2 photos (donc côté BR/habitation), c'est-à-dire remise locos et atelier, étaient plutôt réservés au service vapeur-autorail. Par contre, les bâtiments (+ atelier) situéees en face (donc côté Sambre) - pour lesquelles nous ne possédons aucune photo - étaient réservés à la traction électrique (atelier sommaire probablement vu la proximité de Salzinnes). Et quant aux remises pour voitures, elles étaient situées de l'autre côté de la route vers St-Gérard.
Toi qui as d'autres documents, vérifies un peu si mes cogitations sont plausibles. C'est dommage que je ne peux pas lire toutes les inscriptions du premier plan des voies et que le deuxième plan des voies est partiel (manquent les remises côtés Sambre et St-Gérard). Par exemple, je n'ai jamais pu localiser la menuiserie dont tu parles dans ton post du 8 mars. Ca m'arrangerait que tu m'envoies des photos (sur ma boîte mail personnelle) de la totalité des plans de voie en gros plan pour que je puisse bien lire les inscriptions. Ce serait gentil de ta part.


Voici une photo d'un tram similaire à ceux de la photo précédente. Ces trams ont circulé sur la ligne de St-Gérard à partir de la Seconde Guerre mondiale. On sait qu'après l'incendie du dépôt de Salzinnes en novembre 1940, la plupart des trams urbains de Namur ont été  équipés d'une nouvelle carrosserie en métal du type illustré ci-dessous. Joli tram, non? J'aime bien son allure!

[/img]

Bon, maintenant, passons aux façades. Ci-joint un plan succinct du bâtiment lampisterie-magasin-eau-charbon côté remises. Ce n'est qu'une suggestion de ma part. Remarque que j'ai dessiné la colonne hydraulique. Faut pas l'oublier celle-là! Au sujet de la lampisterie, tu remarqueras que j'ai posé une fenêtre sur le pignon, ce qui me semble logique. Quant aux "meurtrières", pourquoi pas? On en voyait dans presque tous les dépôts.

[/img]
André
H0, H0m/e, 2R, DB + B, Ep. III - DCC Lenz LZV100 3.6, LH100/90, Mobil Control ESU, iPod avec TouchCab et WiThrottle, détection Lenz LB101/LR101 & LTD RS-8, com bidir RailCom, décodeurs locos Lenz & ESU, décodeurs acces. Lenz LS150 & ESU SwitchPilot Servo - RRTC GOLD 8 A3, PC sous WIN 8
https://monpetitmondeminiature.wordpress.com/

MVA

  • Messages: 620
    • Voir le profil
  • Prénom: michel
Facade crédible
« Réponse #31 le: 02 avril 2007, 20:24:51 pm »
Salut André...

Autre élément... A mon avis il y avait quand même une plate-forme... pour les marchandises en regardant le détail du plan première version on en trouve sa figuration...

Concernant la rehausse des portes de remise en direction de saint Gerard... Les portes de "menuiserie" relativement récente ont toujour été à 5 m... la remise pour voiture adjacente elle a été rehaussée... (visible en regardant par les fenêtres[;)].

Je tenvoie les photos demain

PS pour le hosting des photos
 

MVA

  • Messages: 620
    • Voir le profil
  • Prénom: michel
Facade crédible
« Réponse #32 le: 02 avril 2007, 20:26:55 pm »
En regardant le détail... je trouve la figuration d'une plate forme devant le hangar marchandise...



Michel
 

André S

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.469
  • L'ambition est le moteur de la réussite.
    • Voir le profil
    • Mon petit monde miniature
  • Prénom: Andr
Facade crédible
« Réponse #33 le: 03 avril 2007, 00:14:02 am »
D'accord avec toi, Michel.
Voici 4 photos du dépôt de Schepdael qui montre beaucoup de similitudes avec celui de Malonne au niveau du style des bâtiments.
Les 2 photos de gauche concernent le magasin de marchandises tandis que les 2 photos de droite montrent le bâtiment château d'eau- magasin à charbon.

Lorsque le magasin était longé par une voie, on trouvait une porte surélevée avec passerelle. Par contre, lorsque la voie ne longeait pas le magasin (souvent accolé au BR), on posait le plus souvent une double porte de plain-pied avec le quai.

[/img]

Ces photos peuvent peut-être t'aider à ajouter des détails aux bâtiments que tu dessines, par exemple les 2 petites fenêtres à l'étage du château d'eau.
André
H0, H0m/e, 2R, DB + B, Ep. III - DCC Lenz LZV100 3.6, LH100/90, Mobil Control ESU, iPod avec TouchCab et WiThrottle, détection Lenz LB101/LR101 & LTD RS-8, com bidir RailCom, décodeurs locos Lenz & ESU, décodeurs acces. Lenz LS150 & ESU SwitchPilot Servo - RRTC GOLD 8 A3, PC sous WIN 8
https://monpetitmondeminiature.wordpress.com/

MVA

  • Messages: 620
    • Voir le profil
  • Prénom: michel
Facade crédible
« Réponse #34 le: 03 avril 2007, 20:19:14 pm »
Formidable avec ca je crois que j'ai tout... Pour ce bâtiment quoique... Quelle était la fonction de la colonne d'eau ? alimenter le chateau d'eau ou distribuer l'eau au loco ?[:o)]

... aurais-tu un croquis [?]

Pour le reste j'avance en direction de saint gérard[;)]

Une idée pour réaliser une toiture en tuilles... J'ai acheté des plaques slaters mais elles ne m'ont pas convaincu...


L'original



 

André S

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.469
  • L'ambition est le moteur de la réussite.
    • Voir le profil
    • Mon petit monde miniature
  • Prénom: Andr
Facade crédible
« Réponse #35 le: 04 avril 2007, 01:06:16 am »
Très prometteur, ton bâtiment! Bravo Michel! En tout cas, il y a de quoi loger une belle brochettes de voitures dans la remise! On y réparait certainement les voitures vu que Malonne était un atelier. Et la menuiserie servait à ça car les voitures étaient en bois du temps de la vapeur.

Pour ce qui est des tuiles, jette un coup d'oeil sur les plaques de tuiles Vollmer et Kibri.

La colonne hydraulique servait à alimenter les locos à vapeur. En fait, il y a deux possibilités. La première: la conduite d'eau est directement en sortie du réservoir logé dans le château d'eau et descend le long de la façade. C'est ce qu'on voit sur le plan 1. Attention à la hauteur. Le château d'eau de Malonne est moins haut que celui de la photo. La seconde, le réservoir alimente via des conduites souterraines une ou plusieurs colonnes hydrauliques situées parmi les voies du dépôt. C'est ce que la photo 2 montre.


Photo 1 : Coupe d'un château d'eau standard. Ici, on voit bien le réservoir d'eau. La partie inférieure de la conduite descendante est mobile. En la faisant pivoter, on pouvait positionner la bouche juste au-dessus de la trappe de la soute à eau de la loco. A noter la tringlerie de commande de la vanne de sortie.
[/img]

Photo 2 : Une colonne hydraulique séparée du château d'eau comme à Schepdael, Maisin, .... La lanterne est facultative bien entendu.
[/img]

Quant au remplissage du réservoir, ça se faisait par pompage dans une nappe phréatique souterraine via un puits ou dans une rivière proche au moyen d'une pompe logée dans le château d'eau sous le réservoir comme sur la photo 3. Au début, la pompe était actionnée manuellement par deux hommes. Par la suite, un moteur électrique était généralement installé pour faire tourner la pompe.

Photo 3 : Photo de mauvaise qualité, mais qui laiszse entrevoir le dispositif de pompage logé dans la château d'eau sous le réservoir.
[/img]

Un détail à ne pas négliger sur le château d'eau : le niveau d'eau comme sur la photo 4.

Photo 4 : On voit d'une part la tringlerie de commande de la vanne et d'autre part, le niveau d'eau on ne peut plus simple et efficace qui permettait de savoir où en était la réserve d'eau. Quant à la bouche, son utilisation est incertaine : pas pour l'alimentation des locos en tout cas, peut-être pour la vidange en cas de maintenance?
[/img]

Bon courage pour la suite.
André
H0, H0m/e, 2R, DB + B, Ep. III - DCC Lenz LZV100 3.6, LH100/90, Mobil Control ESU, iPod avec TouchCab et WiThrottle, détection Lenz LB101/LR101 & LTD RS-8, com bidir RailCom, décodeurs locos Lenz & ESU, décodeurs acces. Lenz LS150 & ESU SwitchPilot Servo - RRTC GOLD 8 A3, PC sous WIN 8
https://monpetitmondeminiature.wordpress.com/

crugidim

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2.415
  • Mille questions...?
    • Voir le profil
    • CFC
  • Prénom: Dimitri
Facade crédible
« Réponse #36 le: 04 avril 2007, 08:24:56 am »
C'est beau [:p]

Un petit conseil, il ne faut pas voir peur de renforcer car le plastique est traitre au cours du temps, et cela pour des longueurs aussi grande même en N
ça permettera de t'éviter de mauvaise blagues, je parle d'expérience... [;)]

Sinon, c'est prometteur... j'attend la suite

J'attend de mon côté les plaques de pierre [V]

Vivement qu'elle arrive [:p]
Dimitri - SNCB Epoque 3 et 4
Mille questions... Avez-vous les réponses?

serow

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2.258
    • Voir le profil
    • http://www.train-tram.be
  • Prénom: Eric
Facade crédible
« Réponse #37 le: 04 avril 2007, 18:31:31 pm »
si quelqu'un a le livre 'Bourcy - Houffalize', je crois me souvenir qu'il y a un plan de la distribution en eau.

en tout cas, c'est beau comme batiment

zamateur

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3.979
    • Voir le profil
    • Mes trains.
  • Prénom: Connu par les admins
Facade crédible
« Réponse #38 le: 04 avril 2007, 18:47:14 pm »
Citation :
Initialment entrer par crugidim

C'est beau [:p]

Un petit conseil, il ne faut pas voir peur de renforcer car le plastique est traitre au cours du temps, et cela pour des longueurs aussi grande même en N
ça permettera de t'éviter de mauvaise blagues, je parle d'expérience... [;)]

S




J'en sais quelque chose.  J'avais laissé ma gare d'Anseremme de côté. Quand je l'ai reprise : oufti !  Les gondoles à Venise.  Pourtant faite en plasticarte de 1 mm.
Zébu ou Zamateur, c\'est au choix.

Amateur de Z avant tout et directeur technique des Saroulmapoul.
Fournisseur de couques et de flamiches

MVA

  • Messages: 620
    • Voir le profil
  • Prénom: michel
Facade crédible
« Réponse #39 le: 04 avril 2007, 21:07:35 pm »
Pour les gondoles de venise...[;)][:(]
L'essentiel de la structure est composé de pièces moulées en résine...
renforcé avec du platicard...
La toiture devrait renforcer l'ensemble  non ?

La voiture... le problème ce sont les dimensions... même à l'échelle cela fait plus de 20 cm. Les raccords visuellement [:(] [:(]... La question reste ouverte.

concernant la colonne hydraulique. le plan montre en effet sa précence à proximité du BR... avec le tracé des conduites. Tient question à cent francs... J'ai un autre plan de château d'eau (Jambes)... Similaire à celui que tu montres André. et dans les deux cas je ne vois pas de traces de conduites d'alimentation... ni d'accèqs technique à la cuve... On faisait passer les techniciens par les fenêtres [:D][:D]

J'ai deux soirées tranquilles semaine prochaine... J'ai l'impression que cela va prendre forme[:p][:p][:D][:D]



Michel
 

André S

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.469
  • L'ambition est le moteur de la réussite.
    • Voir le profil
    • Mon petit monde miniature
  • Prénom: Andr
Facade crédible
« Réponse #40 le: 04 avril 2007, 21:14:23 pm »
Citation :
si quelqu'un a le livre 'Bourcy - Houffalize', je crois me souvenir qu'il y a un plan de la distribution en eau.

en tout cas, c'est beau comme batiment

--------------------------------------------------------------------------------
Eric Binamé http://www.train-tram.be
 





C'est vrai, j'avais oublié ce petit croquis. Il montre que la prise d'eau se faisait dans l'Ourthe toute proche qui longeait le dépôt.
[/img]

Cette photo montre une pompe Beduwe à deux bras et le gros tuyau alimentant le réservoir.
[/img]

Le dépôt de Houffalize vu de haut, ce qui est assez rare, un peu comme on verrait sa reproduction en miniature. Il est coïncé entre la route à droite et la rivière Ourthe que l'on voit sur la gauche. Au bout du dépôt, on voit un train de voyageurs le long du quai tandis qu'une loco à vapeur fait son plein d'eau au château d'eau. (bâtiment à toiture carrée vers le milieu). [/img]
André
H0, H0m/e, 2R, DB + B, Ep. III - DCC Lenz LZV100 3.6, LH100/90, Mobil Control ESU, iPod avec TouchCab et WiThrottle, détection Lenz LB101/LR101 & LTD RS-8, com bidir RailCom, décodeurs locos Lenz & ESU, décodeurs acces. Lenz LS150 & ESU SwitchPilot Servo - RRTC GOLD 8 A3, PC sous WIN 8
https://monpetitmondeminiature.wordpress.com/

André S

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.469
  • L'ambition est le moteur de la réussite.
    • Voir le profil
    • Mon petit monde miniature
  • Prénom: Andr
Facade crédible
« Réponse #41 le: 04 avril 2007, 21:24:14 pm »
Citation :
concernant la colonne hydraulique. le plan montre en effet sa précence à proximité du BR... avec le tracé des conduites. Tient question à cent francs... J'ai un autre plan de château d'eau (Jambes)... Similaire à celui que tu montres André. et dans les deux cas je ne vois pas de traces de conduites d'alimentation... ni d'accès technique à la cuve... On faisait passer les techniciens par les fenêtres


MVA


On ne dessinait pas les conduites d'eau souterraines sur le plan des bâtiments. Il faut plutôt regarder les plans de voie.  
Quant à l'accès technique au réservoir, une simple trappe et une échelle suffisaient.
André
H0, H0m/e, 2R, DB + B, Ep. III - DCC Lenz LZV100 3.6, LH100/90, Mobil Control ESU, iPod avec TouchCab et WiThrottle, détection Lenz LB101/LR101 & LTD RS-8, com bidir RailCom, décodeurs locos Lenz & ESU, décodeurs acces. Lenz LS150 & ESU SwitchPilot Servo - RRTC GOLD 8 A3, PC sous WIN 8
https://monpetitmondeminiature.wordpress.com/

zamateur

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3.979
    • Voir le profil
    • Mes trains.
  • Prénom: Connu par les admins
Facade crédible
« Réponse #42 le: 07 avril 2007, 22:55:45 pm »
Aujourd'hui, journée très constructive. Repérage photo pour mon futur module. Lieu : Ferrières, sur la ligne Comblain-Manhay-Melreux. Très peu d'indices car tout est parti mais quelques uns tout de même. Un tonton collectionneur de cartes postales. Extraordinaire !
Et un livre ! Un ! Le guide touristique du vicinal Comblain-Melreux édition d'avant guerre ! Pfiou !!!
Zébu ou Zamateur, c\'est au choix.

Amateur de Z avant tout et directeur technique des Saroulmapoul.
Fournisseur de couques et de flamiches