Train miniature > Décors

Décor en photodécoupe

(1/2) > >>

Tonga:
Bonjour à tous.

Le forum étant assez calme ces derniers temps, je ne résiste pas à la tentation de partager avec vous mes dernières expérimentations. Il y a déjà pas mal de temps, j'avais fait un peu d'auto-promotion pour un petit bout de site Internet (http://web.me.com/tongavanuatu/Site/Bienvenue.html) où je relatais la création d'un café en utilisant la technique de photodécoupe. Je viens de reprendre mes travaux sur ce sujet et je suis actuellement occupé à la création de petites maisons ouvrières différentes de celles de Kit Nord. L'inspiration vient de la maison où je suis né, à Saint-Nicolas, près de Liège. Bien que cette maison ne m'appartienne plus, elle m'a servi de modèle pour une construction en photodécoupe plutôt qu'en assemblage de plasticard pour les raisons décrites sur le site Internet précité. A ce stade, je n'ai encore réalisé qu'un montage à blanc dont je joins une photo. Si intérêt de votre part, je publierai d'autres photos à mesure de l'avancement des travaux. voici la chose; sur la photo, vous verrez (plus ou moins) une face du film utilisé, une plaque photogravée et le résultat assemblé rapidement et surtout non peint. Le dessin d'origine est dérivé d'une photo et la façade est conforme à l'original, à la brique près.

Guytoonet:
Bonjour,

Ça c'est le genre de chose que j'adore, la finesse est vraiment au rendez-vous [8D]

Pour la toiture, comment vas-tu procéder?

Guy qui en veut encore [;)]

André S:
Ah oui, ça m'intéresse ! Technique intéressante qui peut déboucher sur de belles créations.

Tonga:
@ Guytoonet: la toiture sera réalisée classiquement en plaque de polystyrène du commerce, type tuiles mécaniques, de toutes façons impossibles à reproduire en photodécoupe.

Suite du feuilleton: une maison commerciale (rue Grétry à Liège), dans son état de 1966 (photo dans "Aux trams Citoyens No 8"). Alors que le choix de la photodécoupe pour la maison ouvrière était justifié par le fait qu'il m'en faut plusieurs exemplaires faciles à produire avec cette technique, ici c'est la façade recouverte d'un crépis strié et orné de "médaillons" qui m'a encouragé à utiliser la photodécoupe. A noter: j'utilise des feuilles de laiton de 0,3 mm qui, une fois gravées, sont très fragiles, chaque sillon gravé dans la plaque représentant une amorce de pliure. Les plaques gravées sont donc collées sur une plaque de polystyrène d'épaisseur convenable (permet aussi d'écarter les fenêtres de la façade, comme en réalité). L'ossature de la maison est également en plaques de polystyrène, recouverte de plaques Slaters ou de laiton photodécoupé, en fonction des besoins. Sur la photo ci-dessous, à gauche l'original dans son état d'aujourd'hui, au milieu le dessin vectoriel qui servira à imprimer les films pour la photogravure et à droite, le résultat sommairement assemblé pour tester la mise en place sur le réseau.

Guytoonet:
J'ai hâte de voir le proto réalisé!!!

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Utiliser la version classique