Auteur Sujet: Type 59 Fleischmann  (Lu 8846 fois)

hubep

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 201
    • Voir le profil
  • Prénom: Pascal
Type 59 Fleischmann
« le: 31 juillet 2012, 11:48:56 am »
Bonjour

La semaine dernière, je n'ai séjourné en Belgique qu'un seul jour... Il y a des semaines comme ça, où l'on ne sait où donner de la tête.
Bref, c'était mardi et j'ai eu la chance de passer cette journée à Dinant, avec mon fils André et mon maître ès patine : notre ami Eric Sainte.

Voici notamment une petite Type 59 SNCB de chez Fleischmann que j'ai patinée en suivant les conseils de Ricky, que je remercie vivement pour la journée qu'il a accepté de perdre en notre compagnie.















Il me reste à placer l'équipe de conduite.

Pour les amateurs de la petite histoire, je voudrais apporter quelques indications sur cette machine. Il s'agit d'une T 3 prussienne affectée au dépôt de munition de Corinnes de mars 1943 à septembre 1944. Elle assurait la manoeuvre de dangereux wagons avant de les acheminer vers l'aérodrome voisin de Florinnes, aménagé par la Luftwaffe dès l'été 1940.

Abandonnée sur place suite à la retraite des troupes allemandes et à la Libération en septembre 1944, elle fut reprise par la SNCB, dont le parc ferroviaire avait été détruit ou endommagé à plus de 50 % lors du conflit, sous le Type 59. Tout au long de son service dans mon Royaume, elle garda sa livrée noire de guerre. Seules les traverses de tampon furent repeintes en rouge pour des raisons évidentes de sécurité.

On la voit ici en juillet ou en août 1956 dans la gare de Viroinval ainsi que sur la Ligne 132 Bis où elle effectuait encore à cette époque un service régulier. On sait qu'elle était très appréciée par son équipe de conduite (Eloi Paulus et Marcel Minet, respectivement derniers chauffeur et mécanicien). On remarquera qu'elle porte quelques outrages du temps, qui pourront sans doute être utiles aux amateurs de patine. Il faut dire qu'elle était alors âgée de plus de 50 ans.

Cette machine fut radiée en 1961 et garée dans le dépôt de Marie-en-Fagne. Afin de lui éviter un triste ferraillage, elle fut rachetée en 1964 par quelques amateurs passionnés qui la remirent en état. On peut toujours la voir aujourd'hui sur la Ligne 132 Bis qui est devenue un chemin de fer touristique.

Pour moi, l'histoire, qui habille de mots cette loco, est aussi une forme de patine.  

Amicalement,

Pascal  [:)]
 

arnaud v

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.483
    • Voir le profil
    • http://avierealban.over-blog.com/
  • Prénom: Arnaud
Type 59 Fleischmann
« Réponse #1 le: 31 juillet 2012, 12:42:02 pm »
J'aime beaucoup!

Poétique... chouette à voir et à lire.
Bonjour à toute la famille et salut à Ricky au passage [;)]

Arnaud
Amateur ?poque III. Passionn? par l\'?tude des mat?riaux de construction, y compris dans le contexte ferroviaire.

Marc Goovaerts

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 166
    • Voir le profil
  • Prénom: inconnu
Type 59 Fleischmann
« Réponse #2 le: 31 juillet 2012, 12:46:32 pm »
Petite merveille !
C'est pas tout à fait clair si elle est resté en noir ou repaint vert SNCB... Patine entre les deux ?
 

dgrr57

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3.336
  • Tassignothécaire . . .
    • Voir le profil
    • Grenier Ferroviaire
  • Prénom: Patrick
Type 59 Fleischmann
« Réponse #3 le: 31 juillet 2012, 13:23:29 pm »


Vu sa courte présence sur le réseau belge, je doute d'une remise en peinture.

Et pour l'anecdote, ce n'est pas un T3. Voir la distribution [;)]

Laufbe

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3.211
  • deuxtonsdevertiste
    • Voir le profil
  • Prénom: inconnu
Type 59 Fleischmann
« Réponse #4 le: 31 juillet 2012, 14:17:33 pm »
Jolie patine, mais le texte imaginé ("elle fut rachetée en 1964 par quelques amateurs passionnés qui la remirent en état")  ne colle pas avec l'état de la machine. Des passionnés ne la laisseraient pas arriver à un tel état [;)]

Tonga

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.449
    • Voir le profil
    • onaVU
  • Prénom: Claude
Type 59 Fleischmann
« Réponse #5 le: 31 juillet 2012, 17:39:04 pm »
Beau boulot de patine. Je le dis d'autant plus volontiers que j'en serais totalement incapable. Juste une petite remarque négative: les cloches des machines allemandes ne sont pas en bronze, mais en fonte (si elles étaient en bronze, le bruit serait positivement insupportable). Il faut donc peindre la cloche en noir. Par contre, rien ne s'oppose à ce que le sifflet soit peint en couleur bronze, à supposer toutefois que l'équipe de conduite soit particulièrement soigneuse. Je parle d'expérience: les sifflets des machines à vapeur sont évidemment très chauds et le métal dont ils sont fait s'oxyde rapidement. Avec beaucoup d'huile de coude, on peut toutefois leur donner un air plus ou moins brillant.

Autre remarque (que j'ai déjà faite par ailleurs): la 59 belge avait une distribution Walschaerts et non une distribution d'Allan comme le modèle Fleischmann le représente erronément. De ce fait, ce n'était pas une T3 prussienne authentique. Les photos de Patrick (de même que son commentaire) illustrent d'ailleurs ce point.
Claude
H0 continu, DCC Lenz
SNCB, Ep. III
www.ona.vu

André S

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.469
  • L'ambition est le moteur de la réussite.
    • Voir le profil
    • Mon petit monde miniature
  • Prénom: Andr
Type 59 Fleischmann
« Réponse #6 le: 31 juillet 2012, 20:32:03 pm »
Très belle patine en effet. Bravo au maître ès patine.
André
H0, H0m/e, 2R, DB + B, Ep. III - DCC Lenz LZV100 3.6, LH100/90, Mobil Control ESU, iPod avec TouchCab et WiThrottle, détection Lenz LB101/LR101 & LTD RS-8, com bidir RailCom, décodeurs locos Lenz & ESU, décodeurs acces. Lenz LS150 & ESU SwitchPilot Servo - RRTC GOLD 8 A3, PC sous WIN 8
https://monpetitmondeminiature.wordpress.com/

doomslu

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.643
    • Voir le profil
    • Trainminiaturemagazine
  • Prénom: Luc
Type 59 Fleischmann
« Réponse #7 le: 31 juillet 2012, 22:15:29 pm »
C'est beau, tout simplement. [;)]
On va la voir en vrai à Malines?
Luc

arnaud v

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.483
    • Voir le profil
    • http://avierealban.over-blog.com/
  • Prénom: Arnaud
Type 59 Fleischmann
« Réponse #8 le: 01 août 2012, 09:48:25 am »
Citation :
Initialment entrer par Tonga

Par contre, rien ne s'oppose à ce que le sifflet soit peint en couleur bronze, à supposer toutefois que l'équipe de conduite soit particulièrement soigneuse. Je parle d'expérience: les sifflets des machines à vapeur sont évidemment très chauds et le métal dont ils sont fait s'oxyde rapidement. Avec beaucoup d'huile de coude, on peut toutefois leur donner un air plus ou moins brillant.




Hello..

Peut on en conclure qu'il faudrai donner une touche de vert de gris aux sifflets oxidés[?] ? Du fait du cuivre présent dans l'alliage bronze?

Amateur ?poque III. Passionn? par l\'?tude des mat?riaux de construction, y compris dans le contexte ferroviaire.

hubep

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 201
    • Voir le profil
  • Prénom: Pascal
Type 59 Fleischmann
« Réponse #9 le: 02 août 2012, 11:30:14 am »
Bonjour à tous,

Merci pour vos remarques et vos commentaires constructifs.

Arnaud, toute la famille va bien et André te salue.

Bonjour Monsieur Dooms. On pourra effectivement voir cette petite loco à Malines. Mais je dois avouer que nous avons pris un sérieux retard dans notre projet : plus de deux semaines non prévues de vacances à l'étranger... Mais on va s'accrocher.

Merci à dgrr7 pour le complément d'information sur la BR 89 du dépôt de munitions de Petit-Roeulx.
Je confirme toutefois que celle que j'ai photographiée est bien une T 3 prussienne (BR 89 aussi à la DRG) en service de mars 1943 à septembre 1944 au dépôt de munitions de Corinne, rattaché à l'aérodrome de Florinnes, bref des coins perdus et franchement introuvables dans le sud ouest de la Belgique. Pour les amateurs de la petite histoire, il faut savoir que cette base était alors dirigée par le colonel von Zauberbach zu Sechs und Fünfzig.

J'admets bien volontiers que cette petite Type 59 est bien moins connue que sa grande soeur.

Pour Laufbe : on la voit ici dans son état de 1956. Je n'ai pas encore pu la photographier après sa restauration de 1964, hélas.

Merci à Tonga pour ses précisions quant à la cloche. Je pensais en effet qu'elle était de bronze. Je corrigerai ce détail ainsi que le sifflet.

Encore merci à tous pour vos interventions qui m'encouragent à continuer mon travail et à le montrer. N'hésitez pas à critiquer : c'est avec les critiques constructives que l'on avance.

Un dernier merci et salut à mon ami Eric Sainte sans qui je ne saurais pas faire grand chose en patine.

Pascal  [:)]
 

emd567cgrosnez

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 254
    • Voir le profil
  • Prénom: Fran?is
Type 59 Fleischmann
« Réponse #10 le: 02 août 2012, 13:48:14 pm »
rien trouvé sur florinnes mais florennes oui construit par les allemands

hubep

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 201
    • Voir le profil
  • Prénom: Pascal
Type 59 Fleischmann
« Réponse #11 le: 02 août 2012, 13:55:50 pm »
Bonjour,

Trois photos de 1956 avec l'équipe de conduite, Eloi Paulus et Marcel Minet. Je n'ai hélas pas pu identifier les deux autres personnes.







Les brindilles de hêtre composant les fagots sont beaucoup trop grosses. Je vais devoir me remettre en recherche dans le jardin. Je pense à du thym, du romarin ou à des graminées, à sécher quelques semaines. Je me rends aussi compte, au gros plan, que je dois au moins retoucher le visage des personnages. Patience donc [8D].

Pascal  [:)]
 

zamateur

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3.874
    • Voir le profil
    • http://www.z-amateur.net
  • Prénom: Connu par les admins
Type 59 Fleischmann
« Réponse #12 le: 02 août 2012, 17:56:01 pm »
Pour des brindilles, pense aussi aux toutes fines ramures de bouleau.
Zébu ou Zamateur, c\'est au choix.

Amateur de Z avant tout et directeur technique des Saroulmapoul.
Fournisseur de couques et de flamiches

Tonga

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.449
    • Voir le profil
    • onaVU
  • Prénom: Claude
Type 59 Fleischmann
« Réponse #13 le: 02 août 2012, 18:29:08 pm »
@Arnaud: je n'ai jamais de sifflet de locomotive en service qui soit vert-de-grisé. Le vert de gris est un carbonate de cuivre qui se forme lentement et à froid par action de l'humidité atmosphérique sur l'oxyde de cuivre qui, lui, est noir. Vu la chaleur qui règne au niveau des sifflets, il se forme rapidement de l'oxyde de cuivre et les sifflets noircissent; les conditions de température ne sont pas propices à la formation de vert de gris.

@Hubep: j'ai une vidéo d'une (vraie) T3 sur mon site Internet à l'adresse ci-dessous. On y voit notamment un gros plan sur la cloche à vapeur en fonctionnement:

http://www.ona.vu/video/divx.php?id=32
Claude
H0 continu, DCC Lenz
SNCB, Ep. III
www.ona.vu

eric.vh

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.873
    • Voir le profil
  • Prénom: Eric
Type 59 Fleischmann
« Réponse #14 le: 02 août 2012, 21:52:52 pm »
Citation :
Initialment entrer par zamateur

Pour des brindilles, pense aussi aux toutes fines ramures de bouleau.



Et du houx....éventuellement...[?] [:D] [:D]
Eric.
Echelle HO et IIm
SNCB Ep. III-IV-V