Nouvelles:

TMM 247 CLUB: En visite à l'AMRA

Menu principal

Haut-fourneau et cowpers

Démarré par André S, 14 Février 2008, 02:50:40 AM

« précédent - suivant »

Gilles Durvaux

#255
Bonjour à tous,

Un petit coucou au forum, c'est vrai que je n'y passe plus que très rarement. J'ai fourni un CD de photos à Pater (j'espère qu'elles lui conviennent) prises dans l'usine "X". il y a des inédits par rapport à celles qui sont sur mon site. Si notre ami, sans que je ne veuille le forcer,  pouvait se charger d'en faire des copies, car je n'ai pas le temps pour cela...

Je viens de visiter l'aciérie de Carsid à Marcinelle qui traite la fonte du HF 4, les photos seront bientôt en ligne sur mon site. Le HF 4 est pratiquement revenu à son régime de production normal qui devrait approcher les 6000 tonnes par jour. Ils ont eu plein de problèmes à cause du coke russe qui remplace celui de Marchienne. Il faut juste croiser les doigts pour qu'une panne importante ne survienne pas comme celle du mois de mars ! Quant à l'aciérie, c'est un endroit fabuleux, spectaculaire et dantesque avec un balet de poches remplies de fonte que l'on ballade en l'air comme de vulgaires casseroles de soupe, impressionnant !  l'endroit est difficile à prendre en photo et surtout blindé de poussières !Pour info, dans cette usine sont encore en service plusieurs anciennes torpilles provenant de la Métallurgique Hainaut Sambre et de Boël. J'ai pris quelques photos, mais ces véhicules étaient mal placés.

Le meilleur contact pour Carsid est Caroline Marlair, responsable du service communication et relations publiques. Je n'ai plus son adresse internet exacte, ayant écrasé mon carnet d'adresse suite à une panne d'ordi. Pas facile toutefois d'obtenir une réponse. Nous, on y parvient du fait qu'on leur a fourni de nombreuses photos.

Vous parliez de centrales électriques tournant au gaz de haut fourneau... Bein il y a celle de Marchienne, magnifique bâtiment très graphique où se trouvent en service trois turbo alternateurs de 1938 (construction SEM) qui tournent toujours plein pots. J'ai quelques vues que je vais essayer de placer sur le forum tantôt.
Gilles D
CFC Centre
SNCB - CF industriels Ep. 3

crugidim

#256
Heureux de te voir ici [:D]

Tu passes vendredi au club? J'ai un truc qui devrait t'intéresser [;)]
Dimitri - SNCB Epoque 3 et 4
Mille questions... Avez-vous les réponses?

Gilles Durvaux

#257
Oui, je passe. En attendant, voici quelques photos prises à l'intérieur de la centrale électrique de Carsid Energie à Marchienne avec ses fabuleux turbo alternateurs de 1938 !

















Pour le fun, l'intérieur du refroidisseur.

Des photos de l'aciérie tantôt.
Gilles D
CFC Centre
SNCB - CF industriels Ep. 3

Gilles Durvaux

#258
Visite de l'aciérie OBM de Carsid à Marcinelle C'est un peu long, plus de 25 photos, mais ça vaut le coup ! Prêts pour la visite ?


Le brave HF4 où tout commence...


Sortie d'une torpille en provenance du HF. Les locotracteurs sont des anciens Cockerill reconditionné par CMI.


Ancienne torpille Boël


Ancienne torpille Hainaut Sambre


Encore une vue du HF 4


La fonte a été prélevée du mélangeur est versée dans une poche ouverte. Pas pu photographier l'endroit où on déverse les torpilles au mélangeur.


La poche ouverte est conduite vers un stand où on l'épure (enlevement de la croûte de scories, notamment).


Une vue plus générale de cette partie;


Vue générale du hall des convertisseurs.

Introduction de mitrailles au convertisseur.


La fonte est introduite dans un des convertisseurs. Je défie l'un d'entrevous de reproduire telle scène en modélisme avec les étincelles !


Mélange de fonte par versage d'une poche dans une autre.


Vue de la partie supérieure d'un convertisseur OBM


Un plus gros plan... A l'intérieur, on distingue en plus foncé les orifices par où est soufflé l'oxygène qui a pour but de convertir la fonte en acier. Il existe deux procédés d'aciérage : OBM et LD. Dans la cas de l'OBM, le soufflage de l'oxygène s'effectue par le dessous du convertisseur, tandis qu'avec le LD, le soufflage s'effectue par dessus.


Vue d'un conteneur à mitrailles


Coulage de l'acier dans une autre poche en dessous du convertisseur.


Nettoyage par brûlage d'une poche dans le hall voisin.


Ambiance dans le hall des convertisseurs.


Le wagon portant la poche d'acier. La voie est perpendiculaire et se trouve donc en dessous du convertisseur.


La poche remplie d'acier a été conduite par le wagon au stand d'affinage où sont ajoutées des matières complémentaires qui déterminent la qualité de l'acier en question.


La machine de la coulée continue. A l'arrière plan, on distingue le tourniquet portant la lingotière dans laquelle est versé l'acier affiné et destiné à être coulé en brames.


L'acier coulé sort en une longue bande continue qui descend notamment ce plan incliné. Malheureusement, lorsque j'ai fait ces photos, la coulée venait de tomber en panne (perçage de la lingotière..). Mais je vais pouvoir y retourner !


Juste avant la panne... Après avoir descendu le plan incliné, la bande d'acier coulé passe au niveau de l'oxycoupeuse où elle est débitée en brames.


Les oxycoupeuses à chaque lignes de coulée continue.


C'est à cet endroit que sortent les brames. Elles sont ensuite prises en charge par un pont roulant pour être stockées.


Chargement des brames sur des wagons plats. Ensuite, direction Clabecq ou La Louvière.


Une brame chargée sur camion.

Pour info, les brames sont destinées à être laminées par des trains produisant des produits plats, tôles conditionnées en coils (La Louvière) ou tôles fortes (Clabecq).

Et voilà, en primeur avant publication sur www.postindustriel.be
Gilles D
CFC Centre
SNCB - CF industriels Ep. 3

WIL-5183

#259
Désolé pour le retard pour les réponses des messages, mais j'étais absent pour voyage commercial.
Je vais procéder  chronologiquement par dates des messages pour répondre.
Dimitri
Merci pour ce lien.
Je savais que en Allemagne il y avait aussi des fêlés de sidérurgie. Tu as donc trouvé Merci
Avoir celui qui participe il m'a donné pas mal d'idées surtout pour l'aciérie.
 http://www.frankshuette.de/

Pour Christophe
Je connais aussi Dean Freytag, et c'est un peu grâce à lui que j'ai commencé avec les H/F. car le kit chez « Walthers » me semblait à l'époque bien trop sommaire.
On en parle lors de Expo Rail.

Alors Gilles
D'abord un grand merci pour le CD avec les photos, j'en ai parlé, c'est vrai avec certains de façon confidentielle, de cette manière, afin de  respecter tes volontés.
Je suis tout à fait disponible pour en faire des copies pour ceux que cela intéresse, puisque tu me l'autorises. [;)]  
Tu auras aussi remarqué que j'ai par deux fois,  placé ton magnifique site sur le forum. [;)]
Merci pour ta passion et ton talent.
Je sais que en modélisme les H/F cela n'est pas trop difficile à faire mais pour l'aciérie, je vais avoir des gris en plus. Mais bon, c'est comme disait une personne, il faut y aller avec un maxi de documentation pour ne pas faire trop d'erreurs.  

Merci et viens encore nous rendre visite de plus en plus. [:p][:p][:p]

Etienne et Jean-Marie
Parlaient de G... comme cousin [;)]
Moi Tonton US m'a envoyé des bonnes nouvelles. [:p]
Walthers [:I]
Ici je fais un peu de pub mais pour la bonne cause, en plus ce sont des infos pour les magasins aussi.[:)]
Ils vont ressortir divers kits pour les industries métallurgiques.  
Voici les réf
933-2957
933-2958
933-2966
933-2971
933-2972
933-2973
Bon toutes ces références ne sont pas tjrs bonne pour nous Européens
Mais il y a du bon et moins bon
En tout cas moins cher que chez Matrix.  
J'ai vu cela pour les laminoires  

Le Pater
On dit que les artistes transmettent des messages, pour moi c'est mieux avec le facteur.

crugidim

#260
Super le kit...

J'ai eu l'occasion de travailler pendant les arrêts à Carlam il y a quelques années et j'avais vu sur les moteurs du premier jeux de rouleaux, ceux qui tourne le moins vite mais avec le plus de force.
Par rapport à la taille, ils ont un diamètre double de ceux de ton modèle...

C'est juste pour info, sinon ça y ressemble...en plus propre [;)]
Dimitri - SNCB Epoque 3 et 4
Mille questions... Avez-vous les réponses?

LORFONTE74

#261
CitationInitialment entrer par Gilles Durvaux

Visite de l'aciérie OBM de Carsid à Marcinelle C'est un peu long, plus de 25 photos, mais ça vaut le coup ! Prêts pour la visite ?



Sortie d'une torpille en provenance du HF. Les locotracteurs sont des anciens Cockerill reconditionné par CMI.

Bonjour Gilles !

Superbe reportage, merci !

J'ai sélectionné cette photo car j'ai cru reconnaître une poche PHB qui me semble très proches des n° 11 à 14 de l'ARBED-Belval.

Les poches 12 et 14 ont été vendues à Dillingen (renumérotés 761 et 762). Les poches que tu as photographiées sont-elles les 11 et 13 ?

S'agit-il d'une série autre que les quatre luxembourgeoises ?

En possèdes-tu des photos voire des plans ?

Merci pour ta réponse !

Cordialement,

Christophe
Les hauts fourneaux sont les cath?drales des Temps Modernes !

LORFONTE74

#262
Depuis le temps que je (qu'on ?) l'attendait !

Je viens de tomber dessus complètement par hasard sur le site de Model Railroader : la fameuse BB à bielles GE type 45 tonnes (tonnes US) !

Des machines très similaires ont servi dans la sidérurgie belge (il faudra d'ailleurs que l'on m'explique cet engouement pour la traction diesel US en Belgique...). L'une d'entre- elles type BB 90 /90 a été construite à Shenectady par GE en 1949 et est peut-être toujours visible chez le reconditionneur de locotracteur parisien PATRY.

Le problème, c'est que je ne comprends pas la manip' pour insérer l'image !

Enfin bref, ce serait dispo aux Tasunis au printemps 2009 !!!

Salutations dieselistiques à bielles !

Christophe
Les hauts fourneaux sont les cath?drales des Temps Modernes !

WIL-5183

#263
Citation :
Le problème, c'est que je ne comprends pas la manip' pour insérer l'image !



Etienne, Luc Ricky
Monsieur te demande   [:D][:D][:D][:D]
Si moi je le fais, il va y avoir 3 pages. Alors j'appelle l'équipe. [;)]
On dit que les artistes transmettent des messages, pour moi c'est mieux avec le facteur.

jossebe2000

#264
Bonjour
Citation :
Initialment entrer par crugidim

Super le kit...

J'ai eu l'occasion de travailler pendant les arrêts à Carlam il y a quelques années et j'avais vu sur les moteurs du premier jeux de rouleaux, ceux qui tourne le moins vite mais avec le plus de force.
Par rapport à la taille, ils ont un diamètre double de ceux de ton modèle...


là, ils sont minuscule à coté du "quatro" de Duferco (La Louviere)[:D]
j'ai encore pu les voire il y a 2 ans lors d'une intervention sur place. desolé pas de photo [:(]

Citation :
Initialment entrer par crugidim
C'est juste pour info, sinon ça y ressemble...en plus propre [;)]



c'est vraiment cela, très bien représenté


A+
Li p'tit crollé

jossebe2000

#265
Citation :
Initialment entrer par WIL-5183

Citation :
Le problème, c'est que je ne comprends pas la manip' pour insérer l'image !



Etienne, Luc Ricky
Monsieur te demande   [:D][:D][:D][:D]
Si moi je le fais, il va y avoir 3 pages. Alors j'appelle l'équipe. [;)]




Bonjour
deux solutions
http://www.trainminiaturemagazine.be/newforum/topic.asp?TOPIC_ID=3140

ou tu me l'envoies et je te renvoie le lien a poster sur le forum [:D][:D]
A+
Li p'tit crollé

Gilles Durvaux

#266
Bonsoir Lorfonte,

"Les poches 12 et 14 ont été vendues à Dillingen (renumérotés 761 et 762). Les poches que tu as photographiées sont-elles les 11 et 13 ?"

Trsè sincèrement, je ne le sais pas, les poches qui avaient le plus attiré mon attention étaient les ex Boël et ex HS. Mais à mon avis, ce ne serait pas impossible, du fait que Carsid est passé un temps dans les mains de Arcélor.

Quant aux locotracteurs d'inspiration américaine, il faut savoir que des firmes comme Baume et Marpent avaient obtenu des licences pour construire de l'américain. J'ai même retrouvé des switcher deux essieux, notamment au moins un à la Fafer de Charleroi. Chez Boël ils avaient (ou ils ont encore ?) des Withcomb deux essieux. Sans compter les GE à bogies dont on trouve aussi une variante plus musclée à Ougrée-Seraing.
Gilles D
CFC Centre
SNCB - CF industriels Ep. 3

Gilles Durvaux

#267
Ouf, je viens de me souvenir. Les poches autres que les Böel et les HS doivent être nouvelles. Il en a traîné un surplus en gare de Marchienne pendant tout un temps. A moins que celles qui traînaient là venaient effectivement de l'Arbed après rénovation et attendainent leur intégration dans Carsid ? En fait, c'est assez difficile à cerner ce sujet des poches torpilles. Elles sont passées entre toutes les mains du fait des restructurations incessantes qu'a subit la sidérurgie wallonne. Concernant de la doc, tout ce que je dois avoir, c'est un article paru dans la revue d'entreprise de Cockerill Sambre. Mais savoir où il est, houlàlà ! ça doit être dans mon bordel, mais j'sais pas où !
Gilles D
CFC Centre
SNCB - CF industriels Ep. 3

LORFONTE74

#268
Citation :
Initialment entrer par jossebe2000

Citation :
Initialment entrer par WIL-5183

Citation :
Le problème, c'est que je ne comprends pas la manip' pour insérer l'image !



Etienne, Luc Ricky
Monsieur te demande   [:D][:D][:D][:D]
Si moi je le fais, il va y avoir 3 pages. Alors j'appelle l'équipe. [;)]




Bonjour
deux solutions
http://www.trainminiaturemagazine.be/newforum/topic.asp?TOPIC_ID=3140

ou tu me l'envoies et je te renvoie le lien a poster sur le forum [:D][:D]



C'est fait !

A+ !

Christophe
Les hauts fourneaux sont les cath?drales des Temps Modernes !

LORFONTE74

#269
Citation :
Initialment entrer par Gilles Durvaux

Bonsoir Lorfonte,

"Les poches 12 et 14 ont été vendues à Dillingen (renumérotés 761 et 762). Les poches que tu as photographiées sont-elles les 11 et 13 ?"

Trsè sincèrement, je ne le sais pas, les poches qui avaient le plus attiré mon attention étaient les ex Boël et ex HS. Mais à mon avis, ce ne serait pas impossible, du fait que Carsid est passé un temps dans les mains de Arcélor.

Quant aux locotracteurs d'inspiration américaine, il faut savoir que des firmes comme Baume et Marpent avaient obtenu des licences pour construire de l'américain. J'ai même retrouvé des switcher deux essieux, notamment au moins un à la Fafer de Charleroi. Chez Boël ils avaient (ou ils ont encore ?) des Withcomb deux essieux. Sans compter les GE à bogies dont on trouve aussi une variante plus musclée à Ougrée-Seraing.



Bonsoir Gilles et encore merci pour toutes ces infos !

Concernant certaines poches ainsi que la traction diesel dans les emprises sidérurgiques belges, il y a pas mal d'infos dans l'excellent article que le camarade et néanmoins ami Patrick ETIEVANT a publié dans le n° 26 du non moins excellent bulletin RAIL & INDUSTRIE n° 26 (bulletin dans lequel votre serviteur sévit de temps à autres, principalement dans le domaine du locotracteur industriel) [:D] [:D] [:D].

A+ !

Christophe

Les hauts fourneaux sont les cath?drales des Temps Modernes !