Auteur Sujet: Conseils  (Lu 3591 fois)

FTY

  • Messages: 20
    • Voir le profil
  • Prénom: Hugues
Conseils
« le: 05 décembre 2010, 15:47:41 pm »
Hello,

possédant de la vois N "arnold", je pe pose quelques questions???[?]

- Digitalisation de cette marque, est-elle facile? Apparament il     faut souvent modifier des aiguillages, est-le cas?
- Analogiquement, il faut mettre un rail de sectionnement avant le talonage de l'éguillage pour que le train s'arrête. Faut-il maintenir celà en digital?
- Voie Peco et Arnold, sont-ils compatible?

Je commence mon réseau et j'aimerai en savoir plus pour mon cablage.

Merci d'avance
Hugues
 

stefan Appelmans

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2.048
    • Voir le profil
  • Prénom: Stefan
Conseils
« Réponse #1 le: 05 décembre 2010, 16:07:51 pm »
Salut Fty,
Je vais te dire ce que je sais[:D]. Les aiguillages Arnold ne sont en principe pas talonnables, dans le sens premier du mot, c'est à dire qu'ils doivent être mis dans la bonne position pour les prendre "par le talon".
Ceci parce que les 2 lames de l'aiguillage sont d'une pièce, donc si tu les talonnes avec les lames mal mises, tu fais un court-circuit.
En digital aussi naturellement.

Les Peco et Arnold sont compatibles, mais les Arnold ont les deux rails "décalés". Les Peco non. Donc il faut "arranger" cela.

Mais la voie Arnold est faite d'acier embouti, noirci.
Si on les passe à la brique Roco pour les nettoyer, on enlève le noir, et ça rouille vite. Les peco c'est du maillechort plein, impec.
stefan

serow

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2.216
    • Voir le profil
    • http://www.train-tram.be
  • Prénom: Eric
Conseils
« Réponse #2 le: 06 décembre 2010, 00:31:34 am »
Quelques considérations en vrac.

-Les aiguillages polarisés ne sont jamais talonables. Et je juges qu'il est indispensable d'avoir des aiguillages polarisés, encore plus en N.

-Toutes les voies sont compatibles, suffit de souder pour faire le mariage.

-Mais le mélange Arnold - autres marques est particulièrement mauvais car les rails arnold se soudent assez mal et sont très résistifs.
On voit clairement une loco accélérer lors du passage sur de la voie peco.

-Si on roule avec du matériel américain ou japonais, ce matériel déraille dans les cœurs d'aiguillages arnold. Question de profil de roue.

-Sur le réseau que je construit pour mon père pour le moment, seul un garage caché est équipé de voie arnold. Si non, c'est bani du réseau. Seul problème, que faire avec toute la de voie qui nous reste.

-Mais a part ça, les aiguillages sont assez fiables.

FTY

  • Messages: 20
    • Voir le profil
  • Prénom: Hugues
Conseils
« Réponse #3 le: 06 décembre 2010, 15:13:34 pm »
Merci à vous deux,

En fouinant sur le forum, je suis tomber sur un lien expliquant le digital pour les débutants.

Pour Arnold, je pensais utiliser mes aiguillages arnold pour une gare cachée et associer des aiguillages Peco avec mes rails, mais bon je vais réfléchir suite commentaire de Serow. Surtout que mon matériel roulant est US.

- Pour les aguillages Peco, comment reconnaitre les électrifiés dans la nomenclature ? Ou faut-il les motoriser nous même (avec quel moteur ?)?

Vu la quantité d'éléments Arnold que j'ai, y a-t-il des amateurs ?

Bien à vous
Hugues
 

stefan Appelmans

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2.048
    • Voir le profil
  • Prénom: Stefan
Conseils
« Réponse #4 le: 06 décembre 2010, 17:49:50 pm »
Chez Peco, les aiguillages et les moteurs sont toujours vendu séparément. Si tu te décides pour Peco, prends des moteurs PL-10W "low amperage", bobinage vert.
stefan

serow

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2.216
    • Voir le profil
    • http://www.train-tram.be
  • Prénom: Eric
Conseils
« Réponse #5 le: 06 décembre 2010, 20:29:30 pm »
Citation :
Initialment entrer par FTY


Vu la quantité d'éléments Arnold que j'ai, y a-t-il des amateurs ?




A vérifier, mais je me demande si les nouveaux (enfin, les moins vieux) aiguillages arnold n'iraient pas. J'avais fais des tests, mais je ne me souviens plus bien des résultats, a part que sur les anciens ça déraille.

Quand je parle des aiguillages modernes, je pense a ceux-ci.

FTY

  • Messages: 20
    • Voir le profil
  • Prénom: Hugues
Conseils
« Réponse #6 le: 07 décembre 2010, 16:44:18 pm »
Merci encore pour vos réponses,

Serow: j'ai ce genre d'aiguillage, j'ai déjà essayé, je n'ai pas eu de déraillement. Malheuresement mes jonctions double sont des ancien modèles (moteur plus épais) : pas encore testé.

Stefan: je note ta référence.

Je reviens de chez Jo...à Enghien, il me propose pour le digital lea marque Uhle... - qu'en pensez-vous?

Bien à vous

Hughes
 

Tonga

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.536
    • Voir le profil
    • onaVU
  • Prénom: Claude
Conseils
« Réponse #7 le: 07 décembre 2010, 17:53:02 pm »
Pour le digital, je suis un inconditionnel du système Lenz, qui est en fait l'inventeur du DCC et qui offre du matériel robuste et simple à mettre en oeuvre. Je ne suis pas le seul sur ce forum, mais nous sommes la minorité. Je dois dire que je ne comprend l'ostracisme (comme dirait M. Beulemans) qui règne à l'encontre de cette marque. Peut-être qu'elle n'est pas assez chère pour appâter les distributeurs ou alors leur département commercial est nul.
Claude
H0 continu, DCC Lenz
SNCB, Ep. III
www.ona.vu

jossebe2000

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5.184
    • Voir le profil
  • Prénom: etienne
Conseils
« Réponse #8 le: 07 décembre 2010, 17:57:52 pm »
Citation :
Initialment entrer par Tonga

..........ou alors leur département commercial est nul.



en Belgique oui

et LENZ c'est un peu endormi sur ces lauriers et c'est laissé dépasser par ces concurrents, pour le sonore notamment
A+
Li p'tit crollé