Auteur Sujet: L'avancement de mon réseau - Suite n° 7  (Lu 7558 fois)

André S

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.469
  • L'ambition est le moteur de la réussite.
    • Voir le profil
    • Mon petit monde miniature
  • Prénom: Andr
L'avancement de mon réseau - Suite n° 7
« le: 12 décembre 2013, 18:39:35 pm »
Quelques nouvelles de l'état d'avancement de mon "très compliqué" réseau.
Je dis très compliqué car je ne recherche pas la facilité étant donné le cahier des charges que je m'étais imposé. Mais, comme tout à une fin, je peux déclarer avec satisfaction que la longue phase d'essais techniques dans le domaine de la gestion tant conventionnelle que digitale de mon réseau en est à sa fin. J'ai obtenu ce que je voulais. Maintenant place à la mise en pratique progressive de mes "raffinements technologiques" pour que ça "roule" et enfin à mon dada, la décoration.

Mes "raffinements technologiques"
Ok, le nom est un peu pompeux et je l'utilise par ironie bien sûr. Ils concernent notamment la commande des appareils de voie et signaux aussi bien de façon conventionnelle par interrupteurs et boutons-poussoirs que par commande digitale (touches de régulateur ou ordinateur). Et je précise commande conventionnelle ne passant pas par l'ordinateur via contact et rétrosignalisation, cela aurait été trop facile. Donc, en résumé, si l'ordi est en panne, je peux continuer à exploiter mon réseau comme s'il n'y avait pas d'ordinateur et de logiciel de gestion. Certains diront que je me chatouille pour me faire rire … mais bon … j'aime bien l'informatique mais je ne veux pas en faire mon maître absolu.
Il y a aussi l'affichage de l'adresse des locos sur le réseau, que ce soit en pleine voie ou en gare, système basé sur la technologie développée par Lenz et appelée RailCom qui est, comme chacun sait, la communication bidirectionnelle entre décodeurs et centrale de commande. Et comme je complique tout, j'ai aussi décidé de minimiser les nombre d'écrans d'affichage (pour des raisons de coût évidemment) tout en ayant la possibilité d'afficher simultanément sur 2 (ou plusieurs) écrans d'affichage l'adresse d'une loco, par exemple afficher sur les deux TCO de chaque gare (je crée un TCO de taille réduite par gril d'aiguillages, soit deux par gare en général) l'adresse d'une loco située sur l'une des voies de ladite gare. Je voulais aussi pouvoir rétrosignaler sur les afficheurs respectifs des TCO de 2 gares successives l'adresse d'une loco roulant sur le canton séparant les 2 stations. C'est pratique et nécessaire car il peut y avoir plusieurs mètres entre 2 TCO.
Il y a encore d'autres exigences sur le cahier des charges de mon réseau - je vous en fais grâce pour l'instant - et je vais vous toucher un mot sur les dernières innovations mises au point.
J'ai été heureusement secondé efficacement par mon vieux pote Joseph que beaucoup connaissent et qui n'est pas manchot dans le domaine de la bricole électronique. Je dois reconnaître qu'il a le sens de l'astuce.

Primo, les panneaux techniques  (PT en abrégé) destinés à héberger les modules de commande des aiguillages et signaux. Il y en aura un par TCO, donc deux par gare en principe.
Pourquoi fais-je cela ? Simplement pour éviter la salade de câbles sous le réseau, m'éviter de jouer au spéléologue sous mon réseau (je ne suis plus aussi fringant qu'il y a 20 ans) et pouvoir remédier aux défectuosités éventuelles des panneaux techniques assis à mon aise à l'établi. J'essaie d'appliquer cette philosophie autant que possible à toute la technique qui accompagne l'exploitation du réseau. Je peux ainsi déconnecter du réseau les TCO, les PAD (panneaux d'appareillage de détection) ainsi que les PT (panneaux techniques) et les vérifier ou dépanner à l'établi.
Et, comme j'aime la complication, je peux faire de même pour les signaux et leurs moteurs associés en les retirant simplement par le dessus de l'assiette de voie (prototype fonctionnel en cours de finition). Et tant que j'y suis, je me suis dit que ce serait bien que mes moteurs d'aiguillage (qui sont cachés bien entendu) puissent être amovibles et installés par le dessus et non plus par le dessous. Je suis d'accord avec vous, je suis compliqué ! Mais je reparlerai de ça plus tard.

Place aux photos.



Panneau technique (PT) du gril de Stahldorf Ouest (STD Ouest) et son TCO associé.
On voit que le PT est relié au TCO par des gaines de câbles plats de sorte qu'on puisse regrouper et fixer ceux-ci proprement sous le réseau. Du fait que les connexions passent par des connecteurs, les TCO montés sur glissières et les PT (ainsi d'ailleurs que les PAD pour la détection des trains) sont facilement amovibles pour réparation éventuelle. Quant aux câbles, il n'y aura pratiquement que le groupe de gaines dont question ci-dessus entre le PT et le TCO ainsi que les petits câbles plats à 2 ou 3 conducteurs entre le PT et les divers consommateurs (signaux, aiguillages et dételeurs) situés alentour avec, bien sûr, de belles petites étiquettes pour bien s'y retrouver.




PAD (détection d'occupation des voies par consommation de courant) amovible à base de matériel Lenz au-dessus et à base de matériel LTD, nettement plus compact, en dessous au milieu. Eux aussi sont amovibles moyennant débranchement des connecteurs. Les connecteurs que l'on voit ont été ou seront remplacés par des D-SUB 16 ou 25 pôles plus fiables.





L'envers du TCO et ses connecteurs. Le TCO est monté sur glissières et aisément amovible. Les gaines de câbles plats sont très pratiques et la gamme des couleurs intéressantes pour le repérage des liaisons. C'est propre et net.




Les gaines de câbles plats sont déconnectables du TCO et du PT grâce à des connecteurs D-SUB 25 ou  9 pôles. Des étiquettes précises (faciles à faire avec les programmes d'ordinateur modernes) autorisent une bonne clarté dans le câblage.





Il existe plusieurs sortes de connecteurs dûment numérotés et repérés. Inutile de préciser que sans normes bien établies, plans de câblage, étiquettes bien rédigées, etc., on risque de futures déconvenues en cas de panne. C'est du moins mon avis et je m'en trouve bien.
J'ai déjà dû faire face à des pannes du genre court-jus sur la voie ou défaut de détection mais, à deux et munis d'un multimètre avec rallonge, nous avons assez rapidement mis le doigt sur la défectuosité (parfois une "couillonnade) grâce à de bons plans sur lesquels chaque câble est repéré et à la possibilité de déconnecter les panneaux de détection et les reconnecter un à un, permettant ainsi de déterminer rapidement sur quel secteur restreint se situe la panne.





Nous avons pu tester à notre aise le nouveau panneau technique en  raccordant provisoirement les sorties à des divers moteurs. Ici, on voit 4 servomoteurs en haut, un moteur à solénoïde à droite et 1 relais à gauche. Ce dernier remplace, pendant les tests, un signal à palettes Viesmann avec moteur à solénoïde. Pour réduire le coût de ces magnifiques signaux mécaniques, je m'en procure maintenant en kit non motorisés, les assemble et les équipe d'un ou deux servomoteurs selon le cas (palettes asservies ou non).
En fait, plusieurs sortes de moteurs sont utilisés sur mon réseau. Pour les aiguillages, anciens moteurs à solénoïde Peco ou Seep et nouveaux servomoteurs. Pour les signaux mécaniques Viesmann, moteurs à solénoïde Viesmann acquis auparavant ou servomoteurs. Pour les dételeurs, anciens dételeurs électromécaniques et dételeurs magnétiques à bascule par servomoteur (plus quelques dételeurs magnétiques statiques aux endroits moins stratégiques). Restent encore quelques signaux lumineux (il y en aura peu) qui ne présentent aucune difficulté à câbler et commander.
Il fallait donc que j'adapte mes commandes en fonction des divers types d'accessoires. C'est chose faite et les essais et mises au point nécessaires sont maintenant terminés (ouf !).
Voilà pourquoi le PT que je présente ici possède plusieurs types d'accessoires. Il a servi de banc d'essai.

La commande en cascade des servos
Il y avait un gros hic dont on a parlé dans le long fil relatif aux servomoteurs intitulé "Commande pour aiguillages" initié par Arnaud en nov. 2008 et arrêté en mai  2013. C'était la commande en cascade de plusieurs servomoteurs. En effet, il est possible de commander en même temps plusieurs servomoteurs mais ils ont hélas tous le même comportement ; pas moyen de les régler individuellement, ce qui est regrettable car le réglage individuel est précisément un des grands avantages des servomoteurs. Donc, pas d'itinéraire possible avec un seul bouton de destination comme on peut le faire aisément avec des moteurs à solénoïdes, une décharge capacitive et une matrice à diodes.
Nous avons relevé le défi avec succès et de façon relativement (?) simple, en tout cas avec des composants pas trop onéreux sur base d'un timer 5555 et d'un compteur. C'est simple à dire mais quand même un peu plus compliqué qu'il n'y paraît. L'important est que ça fonctionne. Je sais maintenant que c'est possible sans tomber dans l'usine à gaz.





Voilà le bidule qui permet la commande de plusieurs servos en cascade tout en conservant le réglage individuel de chaque servomoteur. Je l'ai appliqué à une double bretelle de voie de la gare STD Ouest.





La double bretelle est composée d'une part des aiguillages A01 et A03 et d'autre part de A01 et A02. On a A1 et A02 sur la voie 1 et A03 sur la voie 2. On suppose que la première bretelle est en position "voie déviée" et que l'aiguillage A02 est lui aussi en position déviée. Dès lors, si l'on pousse un des 2 boutons-poussoirs noirs sur voie 1 ou voie 2, les 3 servomoteurs se mettront en mouvement simultanément, du moins en apparence, pour remettre les 3 aiguillages en ligne droite. Mais en fait il y a une séquence rapide derrière ce mouvement simultané apparent.
En passant, je signale que l'aiguillage A 09 donnant accès à l'entreprise raccordée est équipé d'un bon vieux moteur Peco à solénoïde, histoire d'utiliser mon stock existant. C'est d'ailleurs pour ça que le PT comporte une décharge capacitive.


Feuilleton à suivre car il y a de la matière (pour ceux que ça intéresse).
« Modifié: 12 décembre 2013, 21:46:29 pm par André S »
André
H0, H0m/e, 2R, DB + B, Ep. III - DCC Lenz LZV100 3.6, LH100/90, Mobil Control ESU, iPod avec TouchCab et WiThrottle, détection Lenz LB101/LR101 & LTD RS-8, com bidir RailCom, décodeurs locos Lenz & ESU, décodeurs acces. Lenz LS150 & ESU SwitchPilot Servo - RRTC GOLD 8 A3, PC sous WIN 8
https://monpetitmondeminiature.wordpress.com/

AlainUSA

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 865
    • Voir le profil
  • Prénom: Alain
Re : L'avancement de mon réseau - Suite n° 7
« Réponse #1 le: 13 décembre 2013, 15:46:24 pm »
Super Andre ! Rien que la partie electronique/cablage, ce sont des heures de boulot sans meme parler du reseau ! Tres beau boulot et soigne !
/AlainUSA


zamateur

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3.979
    • Voir le profil
    • Mes trains.
  • Prénom: Connu par les admins
Re : L'avancement de mon réseau - Suite n° 7
« Réponse #2 le: 13 décembre 2013, 16:47:19 pm »
Propre et net !
Heureusement.
Zébu ou Zamateur, c\'est au choix.

Amateur de Z avant tout et directeur technique des Saroulmapoul.
Fournisseur de couques et de flamiches

André S

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.469
  • L'ambition est le moteur de la réussite.
    • Voir le profil
    • Mon petit monde miniature
  • Prénom: Andr
Re : Re : L'avancement de mon réseau - Suite n° 7
« Réponse #3 le: 13 décembre 2013, 17:40:30 pm »
Super Andre ! Rien que la partie electronique/cablage, ce sont des heures de boulot sans meme parler du reseau ! Tres beau boulot et soigne !

Merci pour ton appréciation, Alain. C'est soigné en effet mais je me dois de reconnaître que le travail de câblage est en grande partie l’œuvre de Joseph (entre nous, il fait ça mieux que moi !) :P.

C'est en contemplant, sur la première partie du réseau en salle 1, les forêts de câbles sous le réseau, et malgré le fait que les câbles étaient bien regroupés, que l'idée est venue de chercher une autre solution. Là, je crois qu'on a fait un pas dans la bonne direction en regroupant les modules de commande d'accessoires ou de détection sur des panneaux aisément amovibles. D'autant plus que je suis de moins en moins chaud pour la gymnastique sous le réseau.

Le système semble au point maintenant.
« Modifié: 13 décembre 2013, 17:45:12 pm par André S »
André
H0, H0m/e, 2R, DB + B, Ep. III - DCC Lenz LZV100 3.6, LH100/90, Mobil Control ESU, iPod avec TouchCab et WiThrottle, détection Lenz LB101/LR101 & LTD RS-8, com bidir RailCom, décodeurs locos Lenz & ESU, décodeurs acces. Lenz LS150 & ESU SwitchPilot Servo - RRTC GOLD 8 A3, PC sous WIN 8
https://monpetitmondeminiature.wordpress.com/

André S

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.469
  • L'ambition est le moteur de la réussite.
    • Voir le profil
    • Mon petit monde miniature
  • Prénom: Andr
Re : Re : L'avancement de mon réseau - Suite n° 7
« Réponse #4 le: 13 décembre 2013, 17:43:09 pm »
Propre et net !
Heureusement.

Heureusement, heureusement, .......!!!  :o
Mais qu'est-ce qu'il insinue, çui-là ? >:(
Non mais quoi encore ?
« Modifié: 13 décembre 2013, 17:46:18 pm par André S »
André
H0, H0m/e, 2R, DB + B, Ep. III - DCC Lenz LZV100 3.6, LH100/90, Mobil Control ESU, iPod avec TouchCab et WiThrottle, détection Lenz LB101/LR101 & LTD RS-8, com bidir RailCom, décodeurs locos Lenz & ESU, décodeurs acces. Lenz LS150 & ESU SwitchPilot Servo - RRTC GOLD 8 A3, PC sous WIN 8
https://monpetitmondeminiature.wordpress.com/

Guytoonet

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.704
    • Voir le profil
  • Prénom: Guy
Re : L'avancement de mon réseau - Suite n° 7
« Réponse #5 le: 13 décembre 2013, 22:13:28 pm »
Bonsoir André,

Effectivement, c'est un travail plus que soigné et je comprends que tu ais hâte de passer, à la déco  ;)

BRAVO!!!
Guy, N'iste par faute d'espace ;D

André S

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.469
  • L'ambition est le moteur de la réussite.
    • Voir le profil
    • Mon petit monde miniature
  • Prénom: Andr
Re : Re : L'avancement de mon réseau - Suite n° 7
« Réponse #6 le: 14 décembre 2013, 00:02:57 am »
Bonsoir André,

Effectivement, c'est un travail plus que soigné et je comprends que tu ais hâte de passer, à la déco  ;)

BRAVO!!!

Oui, Guy, en effet, j'en avais un peu marre de l'électricité/électronique, mais je ne regrette pas d'y avoir consacré du temps car j'aurai un réseau à mon goût du point de vue technique.
En coulisse, j'ai quand même préparé des tas de maquettes qui viendront bientôt prendre leur place sur le réseau. C'est nettement plus passionnant.
André
H0, H0m/e, 2R, DB + B, Ep. III - DCC Lenz LZV100 3.6, LH100/90, Mobil Control ESU, iPod avec TouchCab et WiThrottle, détection Lenz LB101/LR101 & LTD RS-8, com bidir RailCom, décodeurs locos Lenz & ESU, décodeurs acces. Lenz LS150 & ESU SwitchPilot Servo - RRTC GOLD 8 A3, PC sous WIN 8
https://monpetitmondeminiature.wordpress.com/

André S

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.469
  • L'ambition est le moteur de la réussite.
    • Voir le profil
    • Mon petit monde miniature
  • Prénom: Andr
Re : L'avancement de mon réseau - Suite n° 7
« Réponse #7 le: 14 décembre 2013, 00:54:44 am »
Voici un autre aspect de l'avancement de mon réseau.


Le dépôt de locomotives de Kugelstadt (c'est la gare principale) est terminé et la décoration est en cours.
Les voies de la grande gare sont provisoires mais me permettent de faire rouler les locos sur la longue ligne principale à double voie et sur la ligne secondaire à simple voie.
Le chantier du gril Est définitif est inscrit au programme pour dans pas trop longtemps.





Voici le TCO individuel chargé de régler l'activité dans le dépôt. Reste à peindre et peaufiner le panneau de façade. Il est accompagné d'un écran d'affichage d'adresse de loco plus quelques accessoires comme un porte-fiche d'exploitation et une multiprise XpressNet permettant de connecter des régulateurs.
Ce dépôt peut héberger 16 locos en principe. Sur la photo, 10 locomotives ont pris place dans cette enceinte dont 2 dans la remise rectangulaire.
Se pose maintenant le problème de connaître l'adresse de chaque locomotive en cas d'affluence.
C'est ici qu'entre en jeu le système d'affichage que j'ai mis au point.
Il n'y a qu'un afficheur alors qu'il pourrait y avoir 16 adresses de locomotive à afficher sans compter celles des locos stationnant dans la grande gare car le TCO du gril Est de cette dernière jouxtera celui du dépôt. Le problème est simple ici et une série d'interrupteurs à rappel règle aisément le problème.





Si je désire connaître l'adresse de la diesel qui stationne en voie 13, je n'ai qu'à abaisser le levier qui correspond à la loco et je lis l'adresse 9004.





S'agit-il de la loco dans la remise en voie 14 ?  Qu'à cela ne tienne, je presse le levier adéquat et je lis l'adresse 7854. C'est pratique surtout quand la loco se trouve loin et ce sera souvent le cas sur mon réseau.




Pour connaître l'adresse d'une loco, il faut bien sûr qu'elle soit compatible RailCom mais l'adaptation des anciens décodeurs est possible et c'est ce que j'ai fait avec toutes mes machines.
Reste l'affichage d'une loco X sur voie Y sur deux écrans différents à partir de deux TCO différents. J'en reparlerai.




Le TCO est évidemment amovible comme je l'ai expliqué. Lors des essais, on a constaté des dysfonctionnements. Quelques prises à débrancher et, hop, à l'établi avec le plan bien en vue. Il n'a pas fallu longtemps pour mettre le doigt sur des inversions de câbles.
Les aiguillages sont tous actionnés par des moteurs à solénoïdes Seep. Ceux-ci sont commandés par un nombre restreint de boutons-poussoirs grâce à une matrice à diodes accompagnée d'un décharge capacitive.
« Modifié: 14 décembre 2013, 01:15:28 am par André S »
André
H0, H0m/e, 2R, DB + B, Ep. III - DCC Lenz LZV100 3.6, LH100/90, Mobil Control ESU, iPod avec TouchCab et WiThrottle, détection Lenz LB101/LR101 & LTD RS-8, com bidir RailCom, décodeurs locos Lenz & ESU, décodeurs acces. Lenz LS150 & ESU SwitchPilot Servo - RRTC GOLD 8 A3, PC sous WIN 8
https://monpetitmondeminiature.wordpress.com/

doomslu

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.747
    • Voir le profil
    • Trainminiaturemagazine
  • Prénom: Luc
Re : L'avancement de mon réseau - Suite n° 7
« Réponse #8 le: 14 décembre 2013, 10:57:59 am »
J'admire le boulot...  :P
Luc

dgrr57

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3.584
  • Tassignothécaire . . .
    • Voir le profil
    • Grenier Ferroviaire
  • Prénom: Patrick
Re : L'avancement de mon réseau - Suite n° 7
« Réponse #9 le: 14 décembre 2013, 11:12:00 am »
Oufti, qué travail  ;)

fabricehecquet

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 510
    • Voir le profil
  • Prénom: fabrice
Re : L'avancement de mon réseau - Suite n° 7
« Réponse #10 le: 14 décembre 2013, 12:42:10 pm »
magnifique travail ! quel boulot tous cela doit representer . ;)
fabrice
trois rails digital
epoque 3

WIL-5183

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1.777
    • Voir le profil
  • Prénom: inconnu
Re : L'avancement de mon réseau - Suite n° 7
« Réponse #11 le: 18 décembre 2013, 21:08:12 pm »
Formidable.... :)
sur le c..    je suis et encore...
comme dit plus haut je suis trop occupé au puit. :-\
Le Pater
On dit que les artistes transmettent des messages, pour moi c’est mieux avec le facteur.

zamateur

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3.979
    • Voir le profil
    • Mes trains.
  • Prénom: Connu par les admins
Re : L'avancement de mon réseau - Suite n° 7
« Réponse #12 le: 19 décembre 2013, 09:06:25 am »
Ton puits, profond ?

Marre de creuser, j'ai trouvé un ancien puits de mine bon marché !
 :(
Zébu ou Zamateur, c\'est au choix.

Amateur de Z avant tout et directeur technique des Saroulmapoul.
Fournisseur de couques et de flamiches

greg5518

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 849
    • Voir le profil
  • Prénom: gr?goire
Re : L'avancement de mon réseau - Suite n° 7
« Réponse #13 le: 19 décembre 2013, 18:13:48 pm »
Splendide et impressionnant, cela mérite une petite visite...
grégoire Fontaine
passionné de la ligne 42 Liège Luxembourg
Alaf Liège

moustique

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 721
    • Voir le profil
  • Prénom: moustique
L'avancement de mon réseau - Suite n° 7
« Réponse #14 le: 19 décembre 2013, 18:44:48 pm »
Attendez j'arrive je m'étais perdu dans mes nouvelles galeries!

Superbe travail!

Moustique

Toutes ?poques SNCB en O
Sp?cialit?s: Construction et transformation de mat?riel roulant
Amateur de belge en O