Nouvelles:

TMM 247 CLUB: En visite à l'AMRA

Menu principal

Haut-fourneau et cowpers

Démarré par André S, 14 Février 2008, 02:50:40 AM

« précédent - suivant »

André S

#60
Très bien les explications.

Mais on peut encore simplifier le téléchargement dans la fenêtre du nouveau message.

Voyez à la suite du message du p'tit crollé dans "Forum".
http://www.trainminiaturemagazine.be/newforum/topic.asp?TOPIC_ID=3140
André
H0, H0m/e, 2R, DB + B, Ep. III - DCC Lenz LZV100 3.6, LH100/90, Mobil Control ESU, iPod avec TouchCab et WiThrottle, détection Lenz LB101/LR101 & LTD RS-8, com bidir RailCom, décodeurs locos Lenz & ESU, décodeurs acces. Lenz LS150 & ESU SwitchPilot Servo - RRTC GOLD 8 A3, PC sous WIN 8
https://monpetitmondeminiature.wordpress.com/

Tonga

#61
Bonjour à tous,

Je ne suis pas tenté par l'aventure sidérurgique sur mon réseau, faute de place, mais vu que je suis Liégeois (en exil), le sujet me passionne. J'ai encore dans la tête mes frayeurs d'enfant quand le ciel de Saint-Nicolas (une commune de la banlieue liégeoise pour ceux qui ne connaîtraient pas) s'embrasait, je suppose à l'ouverture des fours à coke. Je me rappelle aussi ce grand oncle, sidérurgiste à la retraite, qui passait des heures à observer les fumées des convertisseurs Bessemer et pouvait juger de la qualité de l'acier obtenu rien qu'en voyant l'évolution des dites fumées. Si jamais ça peut aider, je voudrais dire que je dispose d'un site Internet avec 50 Go d'espace libre. Je serais donc ravi d'héberger tant les explications que les photos publiées sur ce site. Pour les photos, je peux les réduire et y apposer le copyright de l'auteur en filigrane. Si vous le souhaitez, ce site peut être protégé par mot de passe.

Bon, je n'insiste pas. C'est vous qui voyez.
Claude
H0 continu, DCC Lenz
SNCB, Ep. III

crugidim

#62
C'est un peu plus clair que mon explication [:I]

Citation :
Initialment entrer par jossebe2000

Citation :
Initialment entrer par Gilles Durvaux

Bonjour à tous,

Quelle est l'astuce pour placer des photos directement sur ce post ?

A bientôt

Gilles



Bonjour
j'ai récupéré l'explication que j'ai fais sur un de mes forum et je l'ai placé sur ce fil, si un modo pouvait le mettre en "collant"
http://www.trainminiaturemagazine.be/newforum/topic.asp?TOPIC_ID=3140

Dimitri - SNCB Epoque 3 et 4
Mille questions... Avez-vous les réponses?

WIL-5183

#63
Merci à tous pour l'engouement sur le sujet.
J'ai moins l'impression de parler seul devant la mer.  Oufti.
Gilles nous attendons la seconde partie car la première fut pour moi aussi très intéressante.
Rien de tel que d'une visite.  En plus tu fais  parfois « Indiana Jones » lors de tes reportages  
Ce qui n'est pas permis à tout un chacun.
Je ne voudrai pas intervenir au sujet des cokeries, j'ai hélas du laisser tomber, vu le manque de place.
J'aimerai cependant vous aider suivant mes capacités restreintes.  
Pour les loco et les « coke car »  j'ai un lien ici
http://daveayers.com/Modeling/CokeOvenModels.htm
Kit en laiton
Chez Linéa Modèle aussi j'avais pensé à ce véhicule mais il faudra l'électrifier et peu tranformer.
1809
http://www.lineamodel.it/benvenuti_in_lineamodel.htm
A voir aussi une belle photo
http://www.hfinster.de/StahlArt2/archive-Corus-IJmuiden-CokePlant-img_8575a-en.html

A ensuite le miroir une idée d'un modéliste que j'avais mis dans mes cartons
http://www.forsten-online.de/navi/08-en.htm
Voir "Mirror Tricks"
 
Allez bon vent à tous cette nuit
 Le Grand Pater





On dit que les artistes transmettent des messages, pour moi c'est mieux avec le facteur.

Gilles Durvaux

#64
Bonsoir à tous,

Il suffisait de le demander...

La suite sur les cokeries...

Sur les photos publiées par Serow, et qui illustrent à point nommé mon propos, on voit sur l'aire d'enfournement un alignement de tubes verticaux munis d'un clapet : ce sont les mises à l'air du gaz des fours. La mise à l'air est nécessaire lors de l'enfournement-défournement, mais celle-ci ne peut se faire qu'un temps minimum, attendu que cela provoque beaucoup de rejets toxiques dans l'atmosphère. Derrière ces tubes de mise à l'air se trouve le barillet. C'est un long cylindre horizontal muni d'autant de raccordements qu'il n'y a de fours. Sa fonction est de recueillir le gaz de ceux-ci. Il est prolongé par une grosse conduite aérienne qui s'en va vers l'USP (usine à sous produits). Là, c'est le domaine de la carbochimie. Le gaz est épuré dans divers réservoirs verticaux, mais surtout il subit une phase de refroidissement via un dispositif appelé « Reuters ». Il s'agit d'un ensemble de deux parallépipèdes très hauts.

Du gaz sont extraits divers sous produits : benzène, benzol, toluène, ammoniac, goudron... Une partie du gaz est aussi valorisée pour la chauffe des fours de la cokerie, mais aussi pour alimenter une centrale électrique. Ce gaz est stocké au gazomètre qui accompagne toujours ces installations. On trouve à l'USP, outre les épurateurs et le reuters, divers bâtiments, dont celui des extracteurs, ces pompes qui aspirent les produits issus du gaz distillé. On trouve également les labos, labo gaz et labo sous-produits. Se trouvent également de multiples réservoirs de stockage des sous-produits et une multitude de conduites aériennes montées sur des consoles, notamment celles qui permettent de remplir les wagons citernes (les citernes Saschen Modell en époque 3 !) Les bâtiments d'usine Kibri me semblent bien indiqués pour représenter les locaux. De plus, on trouve dans ces kits quelques réservoirs cylindriques et des tuyauteries tout à fait utiles pour reproduire l'usine à sous-produits. Il y a de quoi s'amuser et vous le verrez sur les photos d'Anderlues que je fournirai, il ne faut pas beaucoup de place pour reproduire cette partie, mais il y a moyen de figurer une fameuse atmosphère !

Un dernier mot à propos de la chauffe des fours : celle-ci est réalisée avec le gaz produit par la cokerie elle-même. L'alimentation se fait par les « galeries », qui sont de longs couloirs courant à la base des batteries et où s'y trouvent les vannes, soit une par four. Comme je l'ai dit, le gaz en combustion circule entre les fours par les carneaux. Pour qu'il y ait combustion, il faut qu'il y ait un tirage. Celui-ci est provoqué par la ou les cheminées de tirage qui accompagnent toujours les cokeries. Celles de Marchienne font 120 m de haut ! Celle d'Anderlues s'est vrillée dès l'arrêt des fours et a été abattue quatre mois après...

J'ai toujours hésité à reproduire une cokerie, parce qu'il m'était impossible de reproduire le feu, les fumées et le coke incandescent. Le truc un peu fou : placer en fond de décor un écran plat et diffuser en boucle une séquence filmée en angle fixe dans une cokerie ; j'y ai déjà pensé ! A l'avant-plan, reproduire l'usine à sous produits et un faisceau de voies de chargement des wagons citernes, le tout en show case assez fermé, largeur maximale de 80 cm.  Il faut réfléchir à tous les aspects...

Pour ce qui concerne le trafic des poches à fontes aux hauts-fourneaux : ne pas croire que l'on y fait des manœuvres compliquées. A Clabecq, le train de deux poches ouvertes arrivait de l'aciérie de Ittre machine en tête et repartait avec cette même machine poussant la charge. Ce qui conforte mon idée de l'effet miroir pour gagner de la place. Les voies peuvent être en cul de sac dans le hall de coulée, du moins en miniature, et on peut se contenter d'un va et vient de convois sans changement de front entre aciérie et HFx  ce qui est parfaitement réaliste.

Voilà, je vais tâcher de poster des photos, mais de toute manière, je prépare tous les documents pour le 26 avril.  

D'ici là, j'aurai encore fait l'Indiana Jones (dixit Pater), ce qui complètera la documentation.

Un colistier a émis l'idée d'héberger sur son site des photos. Idée à creuser.

A bientôt


Gilles D
CFC Centre
SNCB - CF industriels Ep. 3

jossebe2000

#65
Citation :
Initialment entrer par Gilles Durvaux



Un colistier a émis l'idée d'héberger sur son site des photos. Idée à creuser.

A bientôt






Bonjour
pas de soucis, j'ai plus de 2Go libre et en attente des photos
A+
Li p'tit crollé

Gilles Durvaux

#66
Bonsoir à tous,

On démolit Clabecq. Fin prévue d'ici un an.  Cela va se passer en trois phases :

Phase 1 : Pelletisation et agglomération. C'est déjà bien entammé.

Phase 2 : Ancien train à tôles et trefilerie, ce sont les grands halls situés au début de la formation près de la gare.

Phase 3 : le secteur des hauts fourneaux.

DUFERCO avait commandé une étude de réhabilitation à des architectes urbanistes. Dans les conclusions de celle-ci, il était prévu de conserver le HF 6 et les cheminées, coût de l'opération de préservation et d'entretien, 40 millions d'Euros sur une période de 20 ans. Cette conclusion ne plait manifestement, ni aux autorités politiques, ni à DUFERCO, il est donc plus que vraisemblable que tout sera à terre d'ici un an. A vos appareils donc !

Plusieurs étudiants en architecture ont remis des mémoires sur la réhabilitation où sont cités les exemples de Volklingen en Allemagne, de Esch Belval au Luxembourg et de Uckange en france où des opérations de préservations ont été incorporées dans les réhabilitations, ils cherchent à sensibiliser les autorités sur la nécessité de préserver un site sidérurgique en wallonie.  La population de Tubize voit d'un très mauvais œil la disparition d'un pan important de leur mémoire collective et de leur histoire.

De source pas trop fiable, il se dit que les deux vieux hauts fourneaux 1 & 2 datant de 1909 et qui sont les derniers de ce type en Europe, auraient été classés. Croisons les doigts... En tous cas, pour ceux qui sont intéressés, allez photographier Clabecq tant qu'il en est encore temps !
Gilles D
CFC Centre
SNCB - CF industriels Ep. 3

doctorstone

#67
Vu que l'on parle industriel !!
 
Pour ceux dont le passé industriel de notre pays, et des autres, passionnent.
j'ai trouvé un site d'explorateur urbain qui entre autre ont immortalisé certain site.

il y a clabecq, la cokerie d'anderlue et plein d'autre

Notamment un ancien atelier traction de la sncb où se trouvent encore pas mal de loco préservée des vandales.

On peut aussi admirer les vestiges du gigantisme industriel américain.  

Les photos sont plus artistiques que technique mais bon.

http://www.forbidden-places.net/


Bonne visite.

doc
 

WIL-5183

#68
Bon c'est une première pour moi avec les images
Voici en court de travail de la partie H/F, j'ai longtemps hésiter à placer des images du travail non fini, car il y a encore pas mal de boulot.

On dit que les artistes transmettent des messages, pour moi c'est mieux avec le facteur.

jossebe2000

#69
Bonjour
cela s'annonce bien tout cela [:D][:D]
A+
Li p'tit crollé

crugidim

#70
[:0][:0][:0][:0][:p][:p][:p][:p]

Respect, c'est superbe!

Entre nous, je préfère voir des photos régulière de la construction que seulement celle du modèle fini [;)]
Dimitri - SNCB Epoque 3 et 4
Mille questions... Avez-vous les réponses?

pigthebest

#71
C'est magnifique ton truc!!! il faudra juste que tu m'explique pourquoi tu ne voulais pas mettre de photos du projet en cours?

WIL-5183

#72
Merci les gars mais, c'est encore loin d'être fini comme je le voudrais.
Pour répondre à Périg ;
J'ai commencer cela, sans trop bien savoir ou j'allais, et donc avant de mettre des images des constructions et
qui  elles ne seraient pas définitives, j'ai gardé en mémoire les images qui seront intéressantes pour le futur.
De plus certaines pièce ne sont que présentée à Blanc, car il faut prévoir la peinture primer, et la peinture définitive, et ensuite la patine.  Donc l'astuce c'est que tout doit être démontable jusque à un certain point de non retour.
 
Voici le départ du châssis
Vu que les kits Walthers sont devenus introuvables, j'ai récupéré des kits qui avaient des années de stock.
Mais hélas avec pas mal de problèmes, dont les tabliers de coulées qui étaient déformés.
Comme l'idée était de faire des H/F Européens cela ne m'a pas trop dérangé des les charcuter.



On dit que les artistes transmettent des messages, pour moi c'est mieux avec le facteur.

WIL-5183

#73
Des autres problèmes qui surviennent, c'est que les kits sont partiellement faux.
Notamment sur la partie des récupérations des gaz.
Donc dans les kits je n'utiliserai que quelques pièces, et le reste sera du « kitbashing »
Donc en 1er faire des valves


En plus je suis "Dingo" car cela ne se voit presque plus.
A +
On dit que les artistes transmettent des messages, pour moi c'est mieux avec le facteur.

André S

#74
Bonsoir,

Excellent départ. L'ensemble proposé à blanc est très prometteur.

Moi aussi, je fais des montages à blanc et attend le dernier moment pour assembler définitivement.
Déjà pour la peinture, c'est intéressant d'avoir les éléments dissociables. Et puis on peut rectifier au coup par coup.

Comme toi, je fais aussi des photos au fur et à mesure de mes réalisations, histoire d'illustrer l'une ou l'autre explication (notamment sur mon blog).

Félicitations pour ta persévérance.
André
H0, H0m/e, 2R, DB + B, Ep. III - DCC Lenz LZV100 3.6, LH100/90, Mobil Control ESU, iPod avec TouchCab et WiThrottle, détection Lenz LB101/LR101 & LTD RS-8, com bidir RailCom, décodeurs locos Lenz & ESU, décodeurs acces. Lenz LS150 & ESU SwitchPilot Servo - RRTC GOLD 8 A3, PC sous WIN 8
https://monpetitmondeminiature.wordpress.com/